AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10279-a-journey-into-history-professeur-aurora-joneshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10302-professeur-aurora-des-liens-des-histoireshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10341-professeur-aurora-la-grande-et-la-petite-histoirehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10305-professeur-aurora-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10306-professeur-aurora-courrier-express

Arrivé(e) le : 24/09/2018
Parchemins rédigés : 149
Points : 18
Année : Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice des Poufsouffle

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Gretel Valeska

MessageSujet: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Ven 28 Sep - 23:40


History of Magic


Décoration de la pièce:
 

Les premiers élèves arrivèrent alors qu’Aurora était en train de ranger de lourds ouvrages colorés dans sa bibliothèque. Certains d’entre eux étaient énormes, et elle devait les manipuler un à la fois.

- Bonjour les quatrième année! Entrez, entrez. Salua-t-elle les premiers arrivés

Derrière elle, en plus des habituels pupitres qui flottaient le temps de trouver preneur, des petites bouilloires pleines de thé à la menthe ou à l’orange circulaient également dans la pièce avec des tasses, prêtes à servir à qui en voudrait. Le temps que la classe se remplisse, tous ses livres furent rangés, et elle épousseta rapidement son chemisier avant de rejoindre les élèves de l’autre côté de son bureau. Au même moment, la sonnerie retentit.
Aurora donna un coup de baguette, et trois grandes boîtes remplies de pâtisseries orientales vinrent se poser à proximité des élèves, de façon à ce que chacun puisse accéder à au moins l’une d’entre elles.

- Un petit cadeau de l’ambassadeur turque, servez-vous ! Je sais que vous imposer un cours d’Histoire de la magie juste après le déjeuner est un peu dur, alors servez-vous en thé si ça peut vous aider à rester éveillés, dit-elle avec un sourire.

Aurora se servit elle-même une tasse, qu’elle posa derrière elle sur son bureau. Puis, elle fit de nouveau face à ses élèves.

- C’est notre premier cours ensemble, et la première fois que vous me voyez, en-dehors des Poufsouffle. Je suis le professeur Aurora Jones, pour l’Histoire de la Magie. dit-elle avec un sourire. Je ne peux malheureusement pas vous garantir ce genre de traitement tous les Lundi, mais je ferais en sorte que mon cours vous intéresse sans !

Elle s’assit alors en tailleur sur l’un des grands sofas victoriens, et Pasiphaé, son chat, vint aussitôt se nicher entre ses jambes. Sans s’en occuper, Aurora donna un coup de baguette vers plusieurs objets suspendus dans la pièce, qui vinrent flotter au milieu des élèves.

- Pour notre premier cours, nous allons commencer au XVIIème siècle, et à la conquête du Nouveau Monde! Les moldus découvrent l'existence des Amériques grâce à des voyageurs comme Colomb, et les premiers mouvement migratoires vers ce nouveau Continent commencent. Les pays européens envoient leurs colonies en rêvant de trésors, de nouveaux territoires et de richesses. Malheureusement, cela signifie aussi les débuts d'une période très sombre pour la communauté des sorciers... Regardez un peu ces objets, et dites-moi ce que vous en pensez, ce que vous savez de cette époque.


Objets :
 

Edit:
 


Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Professeur A. Jones le Mer 7 Nov - 20:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9830-sleibhin-behold-a-pale-horsehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9841-sleibhin-white-mustanghttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9845-sleibhin-honeymoonhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9843-sleibhin-ultraviolencehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9842-sleibhin-dark-paradise

Arrivé(e) le : 28/06/2018
Parchemins rédigés : 183
Points : 3
Crédit : Avatar ☆ bazzart (ft. Imogen Poots) Signature ☆ sial
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Charli B. Ethergsen & Maxine S. MacPherson

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Jeu 4 Oct - 18:28


HISTOIRE DE LA MAGIE ft. LES QUATRIEMES
Ce matin là, je suis plutôt de bonne humeur. Le premier cours de la journée, c’est histoire de la magie, et l’histoire de la magie, j’aime bien ça. C’est important d’apprendre les géniales histoires de nos ancêtres et des plus grands sorciers que le monde a porté ! Et puis, il n’y a pas besoin de baguette aussi. Et ça me permet d’en savoir plus sur les magies antiques, entre autres. Que des choses cool, donc. En plus, j’ai entendu dire qu’on avait une nouvelle professeure, alors elle n’aura pas d’à priori ou de préjugés sur moi.
Mais au moment où je rentre dans la salle, un terrible sentiment de malaise m’envahit. Pourquoi est-ce que rien ne va dans cette pièce ? Rien n’est rangé, rien n’est aligné, ça ne va pas du tout ! Elle veut me faire avoir une crise de panique ou quoi ?! Quel genre de monstre est la professeure pour décider consciemment de disposer de sa salle comme ça ? Je perds instantanément mon sourire et me mord la lèvre. Il va vraiment falloir que je suive un cours que j’aime bien dans une salle aussi chaotique et anarchique ? Mais quelle angoisse…
Bon, au moins la professeur a l’air sympa ; elle se présente et sert même du thé et des pâtisseries qui ont l’air délicieuses. Même si les poissons qui nagent dans le bassin au pied de la cascade ont l’air particulièrement dangereux et prêts à me sauter à la gorge au moindre mouvement – j’essaye de ne pas faire de gestes brusques et je les surveille du coin de l’oeil, du coup. Je me sers une tasse et une pâtisserie et choisit la chaise la plus symétrique possible pour m’installer dans cet amas de choses imparfaites et bancales. Soudain, alors que je m’apprête à enfourner le gâteau dans ma bouche, je remarque enfin la chaise de torture… Et là, tout s’éclaire. D’un geste brutal, je lâche mon morceau sur la table et repose ma tasse sans ménagement avant d'agripper le bras de Finnbjörn à mes côtés.

« Surtout… reste calme. »
Je lui chuchote, avant de désigner l’objet de tous les cauchemars avec un vague mouvement de menton. « Regarde par là… Ne mange rien, ne bois rien. Il y a du veritaserum dedans. J’en suis sûre, elle veut nous empoisonner et nous faire avouer qu’on est de sang pur pour nous éliminer ! »

Les yeux écarquillés, je prends une longue inspiration et tente de calmer mes tremblements pour ne rien laisser paraître à l’ennemi. Impossible de regarder ailleurs que là où la prof se trouve alors qu’elle commence à faire son cours comme si de rien n’était… Je regarde les objets du cours flotter dangereusement jusqu’à nous avec un air suspicieux. Je ne me ferai pas avoir, pas cette fois. En plus, c’est un cours d’histoire de la magie, pas d’histoire des moldus. On s’en fiche des moldus, tout ce qu’ils font, c’est s’entretuer et essayer de supprimer notre communauté en souillant nos lignées avec leurs imposteurs infiltrés dans nos rangs… Je ne pense rien de ces objets, et je n’ai même pas envie de les regarder, madame. Si elle croit pouvoir me berner avec ses faux-airs sympa… Je reconnais une espionne du ministère de la magie corrompue par le département des relations moldues quand j’en vois une, moi !

Noctae sur Bazzart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9554-lena-chasemane-o-la-curiosite-n-a-jamais-ete-un-vilain-defauthttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9603-bleus-verts-jaunes-et-rouges-o-lena-chasemanehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9604-on-se-recroisera-peut-etre-o-lena-chasemanehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9605-o-pour-le-courrier-de-lena-c-est-par-ici-o#210266https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9606-o-le-courrier-rapide-lena-o#210267

Arrivé(e) le : 23/04/2018
Parchemins rédigés : 283
Points : 10
Crédit : cosmic light @bazzart (Georgie Henley)
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Esteban F. Reyes

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Sam 6 Oct - 4:17

Le Nouveau Monde




Attendant silencieusement que les portes s'ouvrent, Lena ne pouvait s'empêcher de vaciller entre appréhension et excitation à l'arrivée d'un nouveau professeur. Découvrir qui sera devant elle à chaque cours d'Histoire de la magie ne pouvait que stimuler sa curiosité naturelle. Cette personne serait tout de même celle en qui Lena ferait totalement confiance en ce qui concerne les faits historiques du monde sorcier. Il était indispensable que ce nouveau professeur ait d'excellentes connaissances et qu'il ait un sens de la pédagogie un peu mieux développée que Mandrake. Son angoisse fut vite évanouie lorsque les élèves purent entrer. L'intérieur de la salle était fabuleux. Quoi de mieux pour étudier l'histoire que de se mettre directement dans une ambiance antemporelle ? Il y avait tellement d'objets, plus fous et énigmatiques les uns que les autres, que Lena ne savait pas où donner de la tête: des armures antiques au jardin asiatique en passant par une intrigante bibliothèque, Lena sentit dès l'instant qu'elle aperçut sa nouvelle professeure, qu'elle se plairait dans cette classe.
La petite brune s'assit sur un pouf aux motifs orientaux. Une question l'envahissait: comment cette professeure avait-elle bien pu acquérir autant de biens venant des quatre coins du monde, d’autant plus qu’elle avait l’air relativement jeune ? Elle avait probablement beaucoup voyagé et devait connaître un sacré nombre de choses. Lena languissait d'entendre sa nouvelle professeure introduire son arrivée, le temps que tout le monde entre, s'installe, et découvre la salle de classe qui sortait de l'ordinaire.
Des services à thé ensorcelés valsaient entre les rangs. Le cours s'annonçait de mieux en mieux, et chaque nouvelle surprise ébahissait les yeux des élèves.
- L'ambassadeur de Turquie ? murmura Lena abasourdie.
Cette Aurora Jones intriguait de plus en plus la jeune Serdaigle qui était impatiente d'entendre ses cours. Lena commençait à divaguer sur le passé de sa professeure. Où était-elle allée, qui avait-elle rencontré, et quelles aventures avaient bien pu lui arriver ? Elle était tellement perdue dans ses pensées qu'elle en oublia même son absence dans la classe de Prudence et Ariel. Si sa nouvelle professeure avait réussi cet exploit, elle serait alors sans doute la plus importante de ses enseignantes.
Tout en prenant une gorgée de thé chaud, Lena observa un instant les documents exposés et fut l'une des premières à lever la main. La première leçon traiterait de la sorcellerie américaine, un sujet qu'elle attendait depuis longtemps, et avec beaucoup d'impatience. Il était en effet difficilement contournable dans une école de sorcellerie.
- Vous voulez sûrement parler de la grande chasse aux sorcières qui a eu lieu à cette époque. L'histoire la plus connue est celle de Salem, même chez les moldus elle est très célèbre. Cette gravure-là, dit Lena en désignant la deuxième image, représente Tituba, une des femmes qui a été accusée de sorcellerie. Mais celle-là a échappé au bûcher si je me souviens bien ?
Lena aurait pu en dire beaucoup plus, mais elle laissa la chance aux autres de parler. De toute façons, c'était un sujet relativement connu de tous, et chacun aurait quelque chose à dire, c'était certain.
Lena ne connaissait que la version moldue de l'histoire de la chasse aux sorcières. Si elle n'avait pas été une sorcière elle-même, elle aurait cru que la religion avait été le seul motif à tant de violences. Mais elle ignorait qui étaient véritablement ces femmes accusées. Avaient-elles réellement été des sorcières ? Comment le ministère avait-il dû gérer un chamboulement aussi gros ? Il fallait dire que c'était après cet incident que les mages ont pris conscience de la crainte des moldus pour la magie. Et ce fut à leur tour d'avoir peur des moldus quand ils ont découvert de quoi ils étaient capables.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 13/01/2017
Parchemins rédigés : 726
Points : 6
Crédit : Florent. :)
Année : 4ème année - 14 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Jade

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Sam 6 Oct - 18:26


TELL ME STORIES OF SALEM WITCHES
Finn en histoire de la magie
D’habitude, les cours données à Poudlard me laissent plutôt froid, suscitant parfois un peu de mon intérêt lorsque je consens à bien vouloir sortir de ma nonchalance ordinaire. Je me laisse traîner de classe en classe, observateur, peu disposé à me montrer coopératif, seulement à ne pas me faire remarquer plus que de mesure. En dehors de mes frères et soeurs et de mes proches amies, je ne fais pas dans la sociabilité, et j’ai trop de préoccupations en tête pour accorder de l’intérêt à des matières futiles qui ne m’aideront pas à nourrir mon ambition personnelle. Mais le cours d’histoire de la magie, c’est différent. Depuis très jeune, je me suis toujours montré particulièrement attentif aux récits de Grand-Père, à sa version des guerres qui opposèrent sorciers à des créatures magiques tentées de prendre l’ascendant sur eux - heureusement en vain -, aux histoires de révolutions auxquelles je m’imaginais participer avec une naïveté enfantine, animé par cette passion muette, ce désir de protéger les intérêts de mon peuple. Dans des temps aussi nébuleux que ceux-ci, j’ai ce besoin intime qu’on me rappelle comment mes ancêtres se sont battus, à quel prix ils se sont sacrifiés en aspirant à une société meilleure. Sans que je ne comprenne pourquoi, cette soudaine pensée m’émeut légèrement, et me rend si immensément fier… ! Alors j’ai de grandes attentes concernant le cours à venir, et surtout, la nouvelle enseignante qui va nous transmettre sa version de l’histoire sorcière. Même si je suis un peu excité par cette perspective, je dois reconnaître que j’ai un peu peur… Et si elle faisait elle aussi partie de ces professeurs bien pensants qui enjolivent l’histoire en la saupoudrant de petits mensonges conformistes pro-moldus ? En leur attribuant le mérite de grandes découvertes qui reviennent en réalité aux sorciers… ? Je ne suis pas serein lorsque j’entre en classe, pourtant j’examine scrupuleusement chaque détail, chaque objet participant à la décoration. Je me moque un peu du mobilier, je constate en revanche que nous avons affaire à une amatrice d’art, et suis un peu déçu qu’aucune de ces oeuvres ne soient animées par la magie. J’apprécie particulièrement ce sarcophage dans le fond de la pièce, et suis presque tenté de questionner immédiatement la professeure sur la manière dont elle l’a obtenu… et cette chaise de torture est, ne nous mentons pas, une vraie merveille. Ce qui m’ennuie bien davantage, c’est ce capharnaüm sans nom : par Merlin, que l’on me dise quels sont les critères de rangement de cette femme, comment peut-on exposer des objets aussi précieux sans en prendre soin… ? Pair, impair, par pays, par couleur… ? J’ai l’impression de participer à une brocante. Et cette moto près de son bureau… ça ne va pas du tout, j’ai l’impression que je n’arriverai jamais à me concentrer tant qu’elle n’aura pas mis un peu d’ordre dans ce champ de guerre.

Je m’assois prudemment, et si je suis réticent à l’idée de me servir de ces gâteaux, je suis toutefois tenté par un peu de thé. Je me sers donc, et alors que je m’apprête à boire, un commentaire de Rachael me fige à seulement quelques centimètres de ma tasse. Incrédule, j’interromps aussitôt mon geste, et me retourne aussitôt vers elle. Je ne sais pas pourquoi elle me dit ça, ni ce qui lui a mis la puce à l’oreille, mais une chose est certaine : elle est peut-être un peu excentrique, mais je lui fais confiance, plus qu’à une étrangère un peu trop gentille pour que ce ne soit pas suspect, et qui débarque d’on ne sait où. « Tu en es cerrrtaine… ? » demandé-je, sceptique, en reportant mon regard sur le liquide orangé dans ma tasse, avec la soudaine impression d’avoir affaire à un poison bouillant. Je ne sais pas si ça a la couleur du véritasérum, je demanderai à Judith ce soir, mais il n’est pas question que je prenne le moindre risque. « Une trrraîtrrresse à son sang, j’aurrrais du me douter. Merrrci de m’avoirrr prrrévenu. » répondis-je à voix basse en faisant mine de boire, puis en reposant le récipient, ne camouflant que très mal la vive déception qui me serrait la gorge. J’y avais cru, en la voyant rentrer en classe, en laissant mon regard se balader sur ces objets amassés et entreposés dans un désordre apocalyptique, trouver une alliée, une adulte qui nous comprendrait enfin, comme le professeur Mandrake. Je l’écoute faire son introduction, tout en jetant de petits coups d’oeil à Rachael qui n’a vraiment pas l’air bien… l’espace d’un instant, j’envisage sérieusement de lui proposer de l’accompagner à l’infirmerie, ce qui me fera une très bonne excuse pour quitter cette classe. Mais c’est de l’histoire de la magie, et comme je l’aime, celle qui conte les exploits de nos ancêtres… ! Mon coeur se serre, ma gorge se noue, et je décide finalement de rester : je ne peux pas laisser faire ça. Je ne peux pas laisser des inepties être racontées sur une période aussi sensible pour nous autres sorciers légitimes. Je me retiens donc évidemment de lever les yeux au ciel au moment où la sang-de-bourbe de ma classe se permet de l’ouvrir pour aborder les chasses aux sorcières… Pourquoi se sent-elle concernée, déjà ? Ce ne sont pas ses ancêtres qui ont été persécutées, alors qu’elle rentre chez ses moldus de parents et nous laisse en débattre. Je lève donc la main pour prendre sa suite, et rétablir un peu de vérité. « Elle y a échappé, mais a tout de même été victime de l’immonde barrrbarrrie d’un peuple moldu jaloux et sans scrrrupule, rrrouée de coups et torrrturrrée, puis pendue. Des flammes ou de la corrrde, difficile de décider du sorrrt le plus enviable. » ajouté-je d’un ton monotone. J’ai pris le grand soin de ne pas glisser que tous les moldus l’étaient, comme s’il ne s’agissait que d’un petit groupe isolé de personnes, de manière à ne pas m’attirer inutilement les foudres d’une traîtresse à son sang qui n’hésiterait pas à me balancer à Londubat… mieux vaut être trop prudent que pas assez, et quelque chose me dit que Rachael a bien des raisons de s’inquiéter.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10285-alexis-v-sherwin-your-level-of-success-is-determined-by-your-level-of-discipline-and-perseverance#219734https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10292-alexis-4eme-gryffondorhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10318-alexis-v-sherwin-mailboxhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10319-alexis-v-sherwin-express-mail

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 2028
Points : 4
Crédit : *perlman (Adelaide Kane)
Année : 4ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jill, Prof Soussa & Allen

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Dim 7 Oct - 21:37

L’ambiance la plus étrange que je n’avais jamais vue se trouvait dans la salle de classe d’histoire de la Magie. « C’est un style », commençai-je à penser en entrant, incapable de trouver où m’asseoir. Finalement, je trouve un petit emplacement qui me semble bon, pas très loin du milieu et sur une chaise qui me semble la plus normale possible. Il était tout bonnement impossible d’entrer dans cette pièce dans se méfier de tous les trucs volants dans les airs. Le thé et les gâteaux ne me firent pas vraiment envie et je laissais les théières se promener avant de sortir mes affaires, prête à écrire tout mon possible sur ce qui allait être l’objet du cours. Je lançai un petit regard en coin à Finn et Sleibhin, assis pas très loin de moi, avant de me concentrer sur la prof qui me semblait terriblement difficile à cerner. Voulait-elle être sympa avec nous ? Professionnelle ? Était-elle juste légèrement « allumée de la cervelle » ou simplement « dans son monde ». Sa prise de parole était pourtant claire, nette et précise et le sujet du cours ne fut annoncé que par une série de photos et de documents en tout genre. Je cernais la chose au bout de quelques secondes… Mon temps de réflexion avait laissé la possibilité à une Serdaigle de prendre la parole pour annoncer une illustration d’une sorcière accusée de sorcellerie. Allons donc ! Elle avait subi le bûcher et tout ce qui allait avec… La prof n’avait pas encore répondu à la jeune Lena, ce qui me laissa la possibilité de lever la main, obtenant la parole juste après Finn. « Moi, j’ai déjà vu la photographie numéro 3. Ce sont les statues du mémorial qui se trouvent dans le hall du Congrès Magique des Etats-Unis, le MACUSA, et qui rend hommage aux personnes qui ont été accusées de pratiquer la magie… et tuées à l’issue de procès. » Difficile de ne pas serrer les dents en disant ça. Le monde à l’envers ! Une belle injustice dont le professeur Jones allait sûrement nous donner quelques précisions. Je n’attendais que ça ! Les moldus (ou Non-Magiques comme ils les appelaient de l’autre côté de l’Atlantique) ne perdaient rien pour attendre, finalement. Papa avait raison. Finn avait aussi raison dans ce qu’il venait de dire : barbares et jaloux ! Il fallait le dire, les moldus étaient ainsi et nous étions accusés d’être les méchants de l’histoire ? Ils ne faisaient que récolter ce qu’ils avaient semé, non ? Avant de m’avancer, il me fallait désormais attendre que le professeur Jones en dise davantage. Le cours allait servir à quelque chose, je n’en savais que très peu sur le sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Dim 21 Oct - 22:36

Le Nouveau Monde

Le cours d'Histoire de la magie doit être un des cours dans lequel je me sens le plus à l'aise, déjà avant j'aimais bien l'histoire, mais ici il s'agit d'une des matières où l'on ne se sert presque jamais de notre baguette et que l'on pratique donc pas du tout la magie ! En plus ce cours me permet d'en apprendre plus sur le monde de la magie afin de mieux le comprendre, c'est important pour moi afin de m'y sentir moins perdue. Aussi, j'ai entendu des Poufsouffle raconter qu'il y avait une nouvelle professeur cette année, la nouvelle directrice de Poufousffle donc. J'étais bien curieuse de la découvrir. Seulement en arrivant dans la salle de classe je reste un moment perplexe, ça doit bien être la première fois de ma vie que je vois une salle de cours aussi particulièrement agencée... On pourrait croire à un cours de yoga avec tout ces tapis et les poufs. Cependant mon regard tombe sur un trône orné de doré et je décide de m'y installer sans attendre, il est confortable et je m'y sens comme lors de mes anniversaires à la maison quand j'étais petite, tout les ans j'avais un nouveau trône de princesse, parce que je me prenais pour telle et j'avoue que c'est agréable d'être assise sur un trône... J'ai l'impression de dépasser tout le monde dans cette salle de classe. Seulement je ne m'attarde pas vraiment sur les autres, j'observe tout ce qui se passe autour de moi, la professeur semble sympathique et une théière volante s'approche de moi alors que je me sers du breuvage chaud à la menthe. Il y a tout un tas d'objets, de tableaux et autres curiosités éparpillées dans la salle, je les observe tout en me demandant de quoi va parler notre cours.

Alors que la prof prend la parole des biscuits apparaissent à notre disposition, un cadeau de l'ambassadeur turque... Décidément cette femme doit avoir fait bien des voyages, cela expliquerait la particularité de cette salle. Je l'écoute avec attention, sirotant mon thé à petite gorgées, j'aime particulièrement le thé à la menthe alors je suis ravie de pouvoir en boire... Même si je trouve ça quelque peu déplacé pendant un cours... Apparemment ça ne l'est pas pour la professeur ! Elle finit par expliquer que nous allons commencer l'année par la découverte du nouveau monde puis nous expose plusieurs objets, flottant également dans l'air alors que les premiers élèves prennent la parole. Je fixe les objets les uns après les autres, certains me disent quelque chose, d'autres ne me rappellent rien du tout, alors je me contente d'écouter ce qu'ont a dire les autres. Finn ne peut évidemment pas s'empêcher de partager ses pensées avec toute la classe face aux paroles de Lena, et les mots qu'il utilise me font lever les yeux au ciel. "Barbarie du peuple moldu jaloux et sans scrupule" ? Sincèrement ? Je ne dirais pas que l'on puisse parler de jalousie mais plutôt de peur, parce que les sorciers ont trop souvent des idées noires... Certes à cette époque les hommes étaient plus barbares qu'aujourd'hui mais ce traitement était général, ce n'était pas que les sorciers qui souffraient d'un traitement barbare ! Je reste tout de même calme et plonge mon attention dans le thé qui me réchauffe en douceur. Alexis prend la parole à son tour en expliquant une des photos représentant un mémorial. Je peux comprendre la confusion qu'il y a entre les moldus et les sorciers, entre la peur, l'incompréhension et les exécutions, difficile de trouver le juste milieu. Mais c'est partout comme ça, ce n'est pas pour rien qu'il y a des guerres dans le monde.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10279-a-journey-into-history-professeur-aurora-joneshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10302-professeur-aurora-des-liens-des-histoireshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10341-professeur-aurora-la-grande-et-la-petite-histoirehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10305-professeur-aurora-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10306-professeur-aurora-courrier-express

Arrivé(e) le : 24/09/2018
Parchemins rédigés : 149
Points : 18
Année : Professeur d'Histoire de la Magie & Directrice des Poufsouffle

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Gretel Valeska

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Jeu 8 Nov - 17:44


History of Magic



Aurora avait tenté pour la première fois de laisser ses élèves goûter pendant son cours, et, apparemment, le retour était plutôt positif. Les élèves piochaient timidement dans les boîtes après avoir vu d’autres le faire, et les théières continuaient de tourner dans la pièce pour servir ou resservir le thé. Elle nota mentalement que cela semblait être une bonne idée, et enchaîna son cours naturellement.
Si le cours avait été annoncé comme portant sur le nouveau monde, la plupart des élèves semblaient avoir vite repéré certains points de l’Histoire en particulier qui les intéressaient. Les têtes tournées vers les œuvres qui circulaient, il sembla vite évident qu’une poignée d’entre eux avaient déjà reconnu certaines.

- Vous voulez sûrement parler de la grande chasse aux sorcières qui a eu lieu à cette époque. L'histoire la plus connue est celle de Salem, même chez les moldus elle est très célèbre. Cette gravure-là représente Tituba, une des femmes qui a été accusée de sorcellerie. Mais celle-là a échappé au bûcher si je me souviens bien ?

Aurora approuva d’un hochement de tête, mais un autre élève, de Gryffondor cette fois, renchérit aussitôt avec un fort accent.

- Elle y a échappé, mais a tout de même été victime de l’immonde barrrbarrrie d’un peuple moldu jaloux et sans scrrrupule, rrrouée de coups et torrrturrrée, puis pendue. Des flammes ou de la corrrde, difficile de décider du sorrrt le plus enviable.

Un peu surprise par la véhémence du jeune homme, Aurora resta silencieuse, attendant de voir si d’autres élèves allaient prendre la parole. Elle n’était pas surprise de voir des opinions aussi prononcées émises dans son cours : c’était généralement un risque lorsque l’on abordait l’histoire de la magie.
Mais elle ne souhaitait pas alimenter des tensions inutilement et, dans son esprit, sa réponse était déjà définie lorsqu’une autre jeune fille de la même maison prit à son tour la parole.

- Moi, j’ai déjà vu la photographie numéro 3. Ce sont les statues du mémorial qui se trouvent dans le hall du Congrès Magique des Etats-Unis, le MACUSA, et qui rend hommage aux personnes qui ont été accusées de pratiquer la magie… et tuées à l’issue de procès.

Aurora hocha à nouveau la tête, puis se leva pour prendre la parole.

- Bien, mademoiselle Sherwin, c’est tout à fait exact. 5 points pour avoir reconnu la Statue du Mémorial du MACUSA, qui rend effectivement hommage à toutes les victimes accusées et tuées pour faits de sorcellerie. Le Nouveau Continent, notre sujet du jour, a malheureusement un passé assez tragique en ce qui concerne l’Histoire des sorciers.

Elle sortit sa baguette, et agrandit la carte qui avait été présentée, l’agrandissant pour que tout le monde puisse voir la représentation de l’époque.

- La communauté des sorciers connaissait l’existence d’un autre continent bien avant que les explorateurs moldus n’y posent les pieds, grâce aux différents modes de voyages et communication magiques qui existaient déjà commença-t-elle. Mais pour beaucoup de familles, il fut surtout une opportunité d’échapper à la répression qui agitait déjà l’Europe depuis des années, les Chasses aux Sorcières que vous avez du étudier précédemment.

Aurora avait décidé, pour une fois, de procéder de manière non-chronologique, car ce chapitre était dans la continuité de leurs derniers cours, et une partie très importante et très dense du programme. Elle écrivit alors dans les airs avec sa baguette : « Salem, 1692-1693 »

- La tragédie de Salem est très représentative de ce que les sorciers ont subi à cette époque commença-t-elle. Mais je pense que vous connaissez principalement la version Moldue, de cette histoire, nous allons donc revoir en détail ce qu’il s’est réellement passé, ou plutôt ce dont nous sommes certains.

Tandis que beaucoup d’élèves commençaient à prendre des notes, Aurora désigna la gravure reconnue par Lena.

- Tout d’abord, 5 points à mademoiselle Chasemane pour avoir reconnu cette gravure. Tituba était une esclave amérindienne qui travaillait dans la propriété d’un certain Révérend Parris. Elle fut la toute première femme accusée dans l’affaire, par la fille et la nièce du Reverend. Les deux jeunes filles, atteintes de folie, auraient crié le nom de cette femme au plus au point de leur délire. Le médecin appelé pour les examiner parle alors de possession satanique, et c’est là tout le début de l’affaire.

Aurora se tourna alors vers le jeune Sorensen.

- Aujourd’hui, tout porte à croire que Tituba était en réalité une cracmole, qui connaissait simplement l’existence du monde de la magie. En revanche, on pense que, parmi les accusateurs, se trouvaient des raffleurs. Vous aviez raison sur un point, monsieur Sorensen : les conflits de Salem avaient pour but de tuer des sorciers, mais ses principaux instigateurs étaient d’autre sorciers, avides de régler des querelles personnelles. A l’époque, la folie Puritaine qui avait touché l’Europe était tout aussi présente en Amérique, et il était facile de jeter ce genre d’accusations pour se débarrasser de quelqu’un. Mais pour revenir sur votre point, Tituba a bel et bien survécu, et s’en est sortie indemne, de la seule façon dont c’était possible : en plaidant coupable. Ironique, non ?


Aurora se tourna de nouveau vers le reste de la classe pour continuer son explication. D’un nouveau mouvement de baguette, elle fit apparaître une longue liste de noms, ainsi qu’une grande carte.

- Aujourd’hui, tout porte à croire aujourd’hui que Tituba était en réalité une cracmole, qui connaissait simplement l’existence du monde de la magie. En revanche, on pense que, parmi les accusateurs, se trouvaient des raffleurs. Vous aviez raison sur un point, monsieur Sorensen : les conflits de Salem avaient pour but de tuer des sorciers, mais ses principaux instigateurs étaient d’autre sorciers, avides de régler des querelles personnelles. A l’époque, la folie Puritaine qui avait touché l’Europe était tout aussi présente en Amérique, et il était facile de jeter ce genre d’accusations pour se débarrasser de quelqu’un. Mais pour revenir sur votre point, Tituba a bel et bien survécu, et s’en est sortie indemne, de la seule façon dont c’était possible : en plaidant coupable. Ironique, non ?

Aurora commença alors à écrire une série de phrases à l'aide de sa baguette, de sorte à ce que tout le monde puisse les voir.

- Comme Tituba, beaucoup de personnes accusées s'en sont sorties en plaidant coupable: en effet, dès que les torts étaient avoués, que ce soit vrai ou non, le procès s'arrêtait. D'autres, en revanche, on été torturées et emprisonnées, avant d'être exécutées sans jamais avoir avoué. Regardez ces phrases:

Phrases écrites:
 

Aurora relut attentivement ses phrases, puis se tourna vers la classe.

- Très bien, nouvel exercice! Vous allez me dire, parmi ces affirmations, lesquelles sont vraies, lesquelles sont fausses. Vous pouvez même contredire vos camarades si vous pensez qu'ils se trompent, je donnerais les réponses une fois que tous ceux qui le veulent ce seront exprimés. Attention, il y a des pièges!

Codage par Libella sur Graphiorum



Loving, Remembering, Never Forgetting

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 30/11/2018
Parchemins rédigés : 180
Points : 17
Année : 4ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: la citrouille et théa

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Lun 3 Déc - 16:40



salem witches


Les sorciers ayants grandis au coeur d’une famille de sorcier, ont toujours eu un avantage de fou par rapport à moi. En cours d’histoire de la magie en tout cas. Moi, c’est en étude des moldus que je les couche tous. C’est donc le cerveau vide, que je suis arrivé au premier cours de l’année du Professeur Jones, la nouvelle directrice de ma maison. Enfin vide, pas complètement non plus. Je me souviens quand même des cours des années précédentes, surtout ceux que j’ai vécus deux fois. Entrer dans la salle, se voir accueillit par des pâtisseries et du thé, à ma plus grande surprise. Madame Biedoddu, sort de ce corps ! En vrai je trouve ça super cool de sa part. Cette prof est vraiment classe ! L’ambassadeur de Turquie, vraiment ? Elle se fait des parties de bowlings avec la reine d’Angleterre aussi ? En vrai, j’ai mangé comme un porc à midi, alors elle a raison, une bonne tasse de thé ne serait pas de refus. Des gâteaux orientaux non plus d’ailleurs. Alors je me suis servi, souriant et alléché comme un gosse. Ou un chien, chacun sa vision des choses j’ai envie de dire. Ceci-dit, je ne lui promets pas d’être aussi réveillé et attentif aux prochains cours. Moi ? Pas réveillé ? La blague. En tout cas il ne faut pas nous habituer à des choses comme ça, c’est clair. Je pose enfin mes fesses sur l’un des bancs, la bouche pleine, alors qu’elle aborde le sujet du cours d’aujourd’hui. Ok, madame vous pouvez répéter ? Parce que j’ai déjà rien capté. Je fronce les sourcils, mes deux mains à plat sur la table, entrain de mâcher la bouche pleine. J’avale finalement la pâtisserie que j’ai dévoré comme un non propre. Regarder apparaître les objets qu’elle veut nous voir connaître, remarquer que je n’en connais pas un seul. Loin d’être étonné, ce sont les sangs purs ringards qui s’expriment en premier. Lena m’apprend d’ailleurs que l’une des gravures est très connue chez les moldu. Salem.. ? Je connais effectivement les sorcières de Salem, ce mythe, cette histoire flippante et démoniaque. Est-ce que c’est le sujet du jour ? Je crois que je vais abandonner l’idée de faire rire mon pote en buvant mon thé comme un snob, petit doigt levé, et je vais plutôt prendre note de tout ce qui s’enchaîne. Ca va un peu trop vite pour moi, et ça se voit sur ma gueule. Je vais juste pas noter ce que Finn à préciser, parce qu’on s’en fou. Au final il y a toujours une histoire de conflits entre sorciers.

Le Professeur Jones prend la parole, et le sujet "Salem" s’officialise. Ca devient super intéressant ! Mais comme elle le dit, je ne connais que rapidement la version moldu. J’arrive pas à noter, je vais simplement prendre en marque quelques références, et j’irais me renseigner moi-même. Là mes notes ça ressemble salement à .. Tituba -> Carcmole -> survie car s’est vendu mais innocent. Je pense poser ma plume et écouter, ça aura plus de chance de rentrer dans mon crâne. Une nouvelle interrogation commence, presque un jeu quand y voit d’un peu plus près. Parmi toutes les phrases écrites au tableau, seules quelques unes sont correctes. A nous de trouver lesquels, et de pointer les fausses du doigt. Franchement, j’en ai aucune idée. Mais si je me base sur mon instinct et sur ce qui a été dit, je devrais pouvoir trouver. Alors je lève le bras en premier cette fois, prêt à prendre la parole, lisant de près les trois premières phrases. Pointer du doigts les phrases, les lire comme elles sont et apporter mon jugement. « Alors euh… Aucune sorcière n’a été tué dans la ville de Salem : c’est faux. Il me semble même que les condamnations se passaient sur un petit terrain qui appartenait à la ville, il devait y avoir un grand arbre ou quelque chose du genre, mais en tout cas c'était pas au même endroit où les victimes ont été enterrées. » Je suis pas totalement sûr de ce que je dis, parce que ce sont des preuves scientifiques. J'avais vu un documentaire à la télé, j'avoue. « Et euh... Personne n'a été brûlé au bûcher en 1692, c'est vrai ? Bon y'en a peut-être eu une parmi toutes les pendaisons, mais alors j'le sais pas. » Dis-je en haussant les épaules, les deux mains faces à moi. Qui sait ? « Pour finir, des personnes accusées et jugées coupables ont survécu aux procès : c’est vrai aussi, du coup ! » On vient de le dire. Je pourrais continuer tellement ça fait jeu. Pour le reste des phrases j'ai mes petites idées, je sais notamment que certaines femmes sont vraiment coupables de ce dont elles ont été accusées, mais pour le reste, ma culture a des limites.
© ZUGZANG

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 13/01/2017
Parchemins rédigés : 726
Points : 6
Crédit : Florent. :)
Année : 4ème année - 14 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Jade

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Mer 5 Déc - 1:16


TELL ME STORIES OF SALEM WITCHES
Finn en histoire de la magie
Plusieurs choses m’incommodent, dans ce cours. Pourtant, je suis véritablement friand de notre histoire… Mais d’abord, c’est Rachael qui m’a alerté, en me prévenant que notre enseignante était une traîtresse à son sang. Je ne devrais pas être très surpris, ils sont malheureusement en recrudescence, omniprésents dans notre société, implantés partout, y compris dans les départements importants. Avec un incapable comme Londubat à la tête du château, il ne parait guère étonnant qu’il ait nommé l’une des leurs pour assurer l’un des cours les plus importants pour nous, autres sorciers de sang noble… voilà l’ennui, c’est nous qui allons devoir en faire les frais. Contrarié, je torture de la pointe de ma plume le bois de ma table, jusqu’à l’enfoncer de quelques millimètres à l’intérieur. Je capte le regard d’Alexis, qui semble aussi perplexe que moi…je vous jure, cette fille est douée d’autant de bon sens que moi, sauf lorsqu’elle s’obstine à me rendre la vie dure. Je manque de m’étouffer lorsqu’elle sous-entend que nous connaissons seulement la version Moldue. J’aimerais lui demander pardon et m’assurer que j’ai bien entendu, mais je suis si estomaqué en ce moment-même qu’il semble être impossible d’ouvrir la bouche… Je n’arrive pas à comprendre à quel genre d’historienne nous avons affaire : ses connaissances sont réelles, bien entendu, et relativement similaires à bien des écrits que Grand-Père nous a fait lire étant plus jeunes. Néanmoins, il y a des théories grotesques dans son cours que je ne peux m’empêcher de trouver complètement exubérantes… Alors selon elle, ce serait nous autres, sorciers, qui aurions massacré nos propres confrères ? Ça ne tient pas la route. J’ai bien l’impression qu’on essaie de nous écarter de la voie la plus évidente, celle selon laquelle les moldus, jaloux et sanguinaires ont persécuté les notres, et sont les seuls responsables de ces tueries. Des querelles personnelles… ! Voyons, c’est absurde. Nous ne sommes pas comme ces sous-êtres barbares et mal-éduqués, même au fil des siècles la classe sorcière a toujours su conserver une rare prestance, et une noblesse que jamais on ne connut dans d’autres civilisations, c’est d’ailleurs pourquoi nous nous tenons au sommet de la pyramide humaine.

Je continue de l’écouter parler, et mes sourcils se courbent naturellement, et mon regard dévie lentement jusqu’à Rachael, Phoenix, et Alexis. Entendent-elles la même chose que moi ? Tituba, une cracmolle… ? Ça y est, je comprends ce qu’elle est en train de faire, et un frisson me fait courber l’échine… la garce, elle minimise les tourments subis par nos ancêtres… ! C’est de la propagande. Il faut à tout prix que j’écrive à Grand-Père pour savoir si elle a le droit de faire ça… dans une école ! Elle semble à deux doigts de nous louer les mérites de ces sales moldus dans les bûchers de Salem… on marche sur la tête. Mon poing se referme autour de ma plume, et sous la pression mes phalanges blanchissent. Et pour ne rien manquer à mon désarroi, c’est le sang-de-bourbe Lloyd qui semble trouvé pertinent de l’ouvrir, sans doute pour nous irradier des rayons célestes de son imbécilité cosmique. C’est un vulgaire né-moldu qui va nous apprendre l’histoire de nos ancêtres, maintenant ? Sale temps pour notre suprématie sanguine… Gellert Grindelwald doit se retourner dans sa tombe. Je décide alors de prendre sur moi, et de ne pas réagir à ces provocations incessantes, ce qui est une preuve de ma grande maturité : à la place, j’inspire longuement, et décide de prendre la suite de l’autre ahuri. « Les femmes enceintes ont été condamnées avec surrrsis, le temps d’accoucher de leurrrs enfants. Ils n’ont pas été tués dans les prrrocès de Salem, mais cerrrtains ont déjà rrreçu la peine capitale. » commencé-je, m’éclaircissant la voix. « Des animaux ont bien été accusés de sorrrcellerrrie, notamment des cochons, mais lorrrs d’autrrres condamnations. » continué-je en ce qui concernait la cinquième affirmation. Cette fois, j’en venais au point essentiel : « Il me parrrait exagérrré de les désigner comme « coupables », d’autant plus qu’une théorrrie prrrétend que leurrrs accusateurrrs aurrrraient été contaminés parrr l’errrgot de seigle. » Et si cette enseignante n’était pas qu’une propagandiste mais bien une professeur agréée, alors elle se devait de soutenir ma version. Point.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9554-lena-chasemane-o-la-curiosite-n-a-jamais-ete-un-vilain-defauthttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9603-bleus-verts-jaunes-et-rouges-o-lena-chasemanehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9604-on-se-recroisera-peut-etre-o-lena-chasemanehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9605-o-pour-le-courrier-de-lena-c-est-par-ici-o#210266https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9606-o-le-courrier-rapide-lena-o#210267

Arrivé(e) le : 23/04/2018
Parchemins rédigés : 283
Points : 10
Crédit : cosmic light @bazzart (Georgie Henley)
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Esteban F. Reyes

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    Dim 30 Déc - 5:34

Le Nouveau Monde




L’ambiance qui régnait dans la salle de cours était victime d’un profond contraste. D’un côté l’accueil chaleureux de la nouvelle professeur qui réjouissait doucement les élèves et d’un autre côté, il y avait le mauvais caractère de Finnbjörn qui venait pourrir tout ça. L’attention de Jones envers ses étudiants n’était pas habituel pour un professeur. Certains hésitaient même à se servir de biscuits craignant un piège. Sleibhin était persuadée qu’ils étaient empoisonnée ce qui avait amusé Lena. La Serdaigle s’était servie en thé et n’hésita pas à se resservir en empruntant une théière qui frôlait son bras. Elle espérait avoir l’occasion d’en goûter à nouveau un jour. Lena jeta un coup d’oeil consterné à son amie Robin lorsque le jeune Gryffondor partagea sa version des faits. Bien sûr que le monde était barbare en ce temps-là, mais les moldus n’étaient sûrement pas les seuls à faire régner la terreur. En temps normal, Lena se serait contentée de ne rien répondre et de lever les yeux au ciel, mais cette fois-ci, les paroles sortirent toutes seules de sa bouche.
- C’est sûr que jeter des enfants dans des cachots et leur infliger des doloris ce n’est pas une pratique barbare, marmonna-t-elle assez fort pour qu’une partie de la classe l’entende.
Le cœur serré par la peur, Lena fixait le sol. Elle n’osait pas regarder le visage probablement furieux de Finnbjörn suite à sa provocation. Si une nouvelle attaque avait lieu, si les nés-moldus étaient de nouveau pris pour cible, elle serait en tête de sa liste. Sa poitrine battait à deux mille à l’heure en attendant la réaction du jeune garçon.
Puis, ce fût au tour d’Alexis de prendre la parole. Pendant qu’elle parlait Lena restait immobile. Même elle, elle n’osait pas la regarder. Elle savait qu’elle n’avait rien à craindre dans le cours de Jones, mais l’idée d’être à la merci de Finn la paralysait. C’est lorsqu’elle entendit la voix rassurante de sa professeure que Lena put enfin se détendre. Elle prit note de ce qu’elle racontait à propos de Tituba et des procès, bien que sa concentration n’ait déraillé. Elle essaya de réaliser l’exercice proposé du mieux qu’elle pouvait. Les conclusions d’Ollie étaient semblables à celles de Lena mais elle se méfiait tout de même: Jones avait précisé que le questionnaire contenait des pièges. À tous les coups, il y a des exceptions aux affirmations. Même si elle préférait taire son avis sur les tentatives du Poufsouffle et du Gryffondor, il y avait une affirmation qu’elle savait vrai. Elle leva la main, espérant ne pas dire de bêtises qui la décrédibiliserait auprès des sang-purs.
- Je dirais que la phrase 7 est fausse, que les exécutions concernaient des femmes, des hommes et des enfants. Des animaux aussi… dit-elle la voix peu assurée. Et puis je dirais que la phrase 8 est vrai.
Laissant la chance aux autres de s’exprimer, Lena s’interrompit. Elle espérait que l'heure passe vite, mais avait hâte de poursuivre ses cours d'Histoire de la Magie avec cette nouvelle professeure. De toute façon elle commençait à être habituée aux regards noirs et aux commentaires déplacés de certains de ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours des 4ème année ~ Le Nouveau Monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Troisième Étage
 :: Cours d'Histoire de la Magie
-
Sauter vers: