AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10264-faith-e-walters-dite-erinhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10269-erin-walters-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10274-erin-walters-rps#219607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10277-erin-walters-courriers#219635http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10278-erin-walters-hiboux-express#219636

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 31
Points : 0
Crédit : Ava : me / Signa : 2981 12289 0
Année : 2e (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   Mar 25 Sep - 10:35


La maison des Walters


flashback - août 2024
pv avec Juniper Walters


Cela faisait semaines que les vacances d'été s'étaient installées dans les familles - les filles Walters étaient rentrées dans la maison familiale à Liverpool, où Erin tentait de passer d'agréables vacances. Ce n'était pas mission aisée : entre une grande sœur qui l'embêtait et était idolâtrée, et un petit frère pour qui on se pliait en quatre, elle avait toujours autant de mal à trouver sa place. La plupart du temps, elle restait à la maison, enfermée dans sa chambre ; une pièce juste assez spacieuse, aux murs clairs et au sol boisé dissimulé sous des couches de bazar étalé sur toute sa superficie. Erin ne se décidait que rarement à ranger : déjà, c'était éprouvant ; ensuite, cela ne servait à rien, puisqu'elle savait pertinemment où se trouvaient ses affaires. Et puis enfin, c'était un peu une façon d'attirer l'attention - puisqu'il n'y avait que les bêtises qui marchaient.

Bref. Erin ne sortait de sa chambre que rarement. Elle lisait, regardait la télévision. Aux moments des repas, elle restait boudeuse, et on la qualifiait alors d'adolescente en crise. Elle prenait sur elle-même pour ne pas sortir de ses gonds, et retournait dans sa chambre, où elle n'aurait pas manqué de s'enfermer à double tour si elle seulement elle avait disposé d'une clé. Un certain soir, la Gryffondor décida de déterrer quelques souvenirs. Elle attrapa dans un tiroir de sa commode son vieux journal intime, dissimulé sous quelques couches de pantalons. Enfin, pas si vieux que ça - elle l'avait écrit quelques années auparavant, à ses 9 ans, il lui semblait. Honteuse de la version plus jeune d'elle-même, elle parcourut les lignes de quelques pages. L'on pouvait y lire des problèmes typiques d'enfant, globalement, ponctués de fautes d'orthographes. Affalée sur son lit, elle chuchotait :

« Le 5 Mars 2021

Aujourd'hui George a été chez un pécialiste parce qu'il est intelligent. Papa et maman sont très fier. Ils ont dit qu'il étais remarquable. Ça m'énerve un peu parce qu'ils arrête pas de le répéter à tout le monde et qu'il y en a toujours que pour lui. Surtout maman. Je crois que maman elle m'aime pas. »


ou encore :

« Le 4 Juillet 2021

Je déteste Abigail. Elle est trop jolie et tout le monde tourne autour d'elle a l'école. En plus elle me parle jamais et elle me regarde comme si j'étais une débile. A cause d'elle Leah ne veux plus être mon ami. Abigail me fais penser à Juniper elle est pareille. Je veux une soeur comme moi »


Honteux. Les fautes brûlaient les yeux, et, bien qu'aujourd'hui encore Erin partageait ces pensées, le fait de les avoir écrites était comme... obscène. Interdit. Si un jour quelqu'un, comme sa mère, tombait dessus en faisant du rangement, elle aurait l'air vraiment ridicule - mais bon, écrire ses soucis, apparemment, cela aidait à mieux les appréhender ensuite, et elle l'avait bien compris il y avait quelques années de cela. Pourquoi ne pas réessayer ? Pourquoi ne pas se décharger de sa colère existentielle ?

« Le 6 Août 2024 »


Aussitôt, elle sentit son cœur accélérait, comme si elle faisait quelque chose d'illicite. Comme si partager des mots avec ce petit carnet était tabou. Elle retroussait ses manches, prenait une inspiration, et continuait à écrire :

« Le 6 Août 2024

Je n'aime pas quand maman dit que je fais ma crise d'adolescence. Elle m'énerve. Je ne suis même pas sûre que ça existe, les crises d'adolescence, car je crois pas que Juni soit passée par là, elle a toujours été calme. Je crois. C'est la faute de maman si je m'énerve tout le temps. Elle dit toujours qu'elle aime Juni et cette saleté de George, mais moi elle me fâche tout le temps et elle me dit de redresser ma posture et d'arrêter d'aller courir et de m'entraîner à jouer du violon car je suis nulle. Mais j'ai pas envie de jouer du violon et c'est pas de ma faute si je suis moche. Elle avait qu'à pas me rater dans son ventre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10265-juniper-waltershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10276-juniper-walters-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10291-juniper-walters-rps

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 17
Points : 0
Année : Cinquième - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   Mar 25 Sep - 12:24

Un long bâillement grossièrement orchestré attira un fin sourire aux lèvres de Juniper : de quoi casser l'image de la jeune fille a la tenue parfaite. Il ne lui est pas ennuyeux d'être considérée comme telle étant donné la facilité avec laquelle elle se hisse, habile, à la hauteur des espérances des personnes qui l'entourent. S'il avait été moins aisé de se faire bien voir, ç'aurait été moins agréable; mais à l'heure actuelle, rien n'est autant plaisant. La demoiselle s'écroule du pouf sur lequel elle était juchée, se laisse glisser en arrière. Les vacances n'offrent pas toujours les distractions nécessaires à l’épanchement de mouvements, il faut alors les provoquer. Le regard perdu au plafond, céder à une réflexion rapide et peu poussée des possibilités de cette journée. Il fait beau : il y aurait la possibilité de sortir, mais l'on a déjà passé de nombreuses journées à sillonner la ville ou aller au lac avec les parents. Ces derniers ne sont souvent pas fort intéressants dans un contexte d'ennui, et George n'est simplement pas drôle car il n'y a pratiquement aucun moyen de faire pression sur lui sans s'attirer les foudres des adultes. Le résultat est précis, appréciable - il l'était probablement depuis le début, mais avoir accordé au reste le bénéfice du doute.

Erin devrait être dans sa chambre, comme toujours après le repas de midi. Elle est si prévisible que c'en est lassant, jamais elle ne quitte les habitudes qu'elle s'est mise dans les pattes. Donc, après avoir grogné lors du repas et s'être retirée, sa plus probable cachette à l'heure actuelle étant donné qu'elle a gravit les escaliers devrait être sa chambre. Il s'agit de l'endroit idéal pour trouver de l'activité : entrer là-bas ne va pas lui plaire puisque ce ne sera pas demandé, et ensuite il y aura le florilège d'affaires personnelles permettant de la faire tourner en bourrique. Chaque chose lui appartenant est en effet une possibilité de la faire réagir, et c'est tout ce que l'on cherche : une manière de se divertir. Et puis Erin est bien mieux que George. Elle au moins accepte de s'amuser autrement qu'avec les dames, ou tout autre jeu ennuyeux au bout de la troisième partie ayant atteint un degré élevé d'obsession chez le petit frère. La brune se releva avec agilité et sortit de sa chambre, direction celle de la cadette. Et c'est avec une aisance digne de quelqu'un qui entre dans son propre logis que Juniper ouvre la porte voisine, débarrasse la plus jeune de son occupation. Faith ! tu tombes bien. Je m'ennuie. Culot escompté, il y a comme souvent la malice de l'appeler par le prénom qu'elle refuse en bloc. Parcourir des yeux les diverses choses occupant le sol, tentant de trouver le truc qui permettrait un bel échange fraternel de piques voire de claques. Absolument adorer courir dans toute la maison en esquivant les coups de la demoiselle, et être certaine que cette dernière adorait ça aussi : mais il fallait d'abord une provocation digne de ce nom pour leur permettre de se lancer dans une course.

Soudain aviser ce qu'elle a entre les mains, et le lui arracher, sourire goguenard. Ça promet d'être drôle. Bien qu'être déjà plus grande qu'elle, sauter sur son lit afin d'éviter le plus longtemps possible qu'elle attrape son cahier, et entamer une lecture au hasard. Je n'aime pas quand maman dit que je fais ma crise d'adolescence. Glousser. Ohlala, la vilaine maman ! En même temps t'as vu la tête que tu tires à chaque fois. Cette saleté de George, pas faux, je sais pas ce qu'elle lui trouve. Par contre pour le violon, exagérer une grimace, faudrait en effet que tu t'améliores. Continuer sa lecture, commencer le premier mot et se rendre compte de la suite de la phrase. Refermer la bouche, un peu gênée, soudain le désir de l'embêter descend de quelque peu. Était-ce vraiment comme ça qu'elle se voyait ?
Concentration affaiblie, voilà une brèche qu'Erin allait pouvoir facilement infiltrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10264-faith-e-walters-dite-erinhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10269-erin-walters-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10274-erin-walters-rps#219607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10277-erin-walters-courriers#219635http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10278-erin-walters-hiboux-express#219636

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 31
Points : 0
Crédit : Ava : me / Signa : 2981 12289 0
Année : 2e (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   Mar 25 Sep - 13:45

La petite Walters contemplait son oeuvre terminée. Ces lignes, simples, écrites de sa main bancale, avaient fait naître en elle un sentiment d'interdit, comme si elle partageait un secret avec une doublure d'elle-même. La satisfaction l'envahissait, telle un petit démon qui aurait mené à bien une mauvaise action. Elle comprenait désormais pourquoi elle avait écrit ce qu'elle pensait du monde et ce qu'elle ressentait à l'issue de chacune de ses journées pendant un certain temps. Avoir un journal intime, ce n'était pas si stupide. Elle était effectivement libérée d'un poids. Bon, pas entièrement ; il ne fallait pas abuser, non plus. Ecrire faisait du bien, mais pouvait-on vraiment dire que c'était la catharsis ? En dehors de cela, ça créait des souvenirs. Honteux, mais ils restaient des souvenirs. Sans lui, jamais elle ne se serait souvenue de certains détails de l'année de ses neufs ans.

La quiétude ne dura pas longtemps. Tout se passa en un quart de seconde. Erin n'eut pas le temps d'entendre des pas s'approchant de sa chambre que la porte d'entrée s'ouvrit à la volée. Caractéristique - nul besoin de réfléchir et d'user de la science de la déduction pour savoir que c'était Juniper qui venait encore la trouver pour la faire crier. Mais encore une fois, la rousse n'eut même pas le temps de pousser un profond soupir d'exaspération, ni de fermer son journal intime à la volée (quoiqu'elle le remarquerait, peut-être aurait-elle du se coucher dessus pour le dissimuler ?) que ce dernier se retrouva entre ses malfaisantes mains. « Déjà, tu m'appelles pas comme ça ! », vociféra-t-elle. En réalité, peut-être fallait-il mieux accepter et se taire, cela l'amuserait moins ; car elle savait déjà pertinemment que sa petite sœur haïssait son premier prénom. Malgré tout, son énervement l'emportait. Alors que la grande sautillait sur le lit, de ses trois têtes de plus, la petite l'imitait, tentant de rattraper ses effets personnels. « Rends-le moi ! S'il te plaît arrête de lire, c'est privé ! », hurlait-elle alors que Juniper commentait ses lignes en direct. « Je n'aime pas jouer de la musique et ça ne sert à rien, laisse-moi tranquille maintenant ! », répliquait-elle, toujours d'une voix forte. La colère l'avait fait devenir toute rouge - elle tordait son visage, pourtant joli, en traits grossiers et enflés. Ses sourcils froncés donnaient l'impression que ses yeux étaient deux lames aiguisées ; ses narines, dilatées, lui donnaient un air de taureau prêt à charger. Ses cheveux désordonnés ajoutaient de la pagaille au tableau. Elle prit de l'élan, sauta, et arracha des mains de l'aînée le journal. « Dégage de ma chambre ! », criait-elle, en tentant de protéger l'objet plus tant secret en le glissant dans son tee-shirt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10265-juniper-waltershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10276-juniper-walters-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10291-juniper-walters-rps

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 17
Points : 0
Année : Cinquième - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   Mar 25 Sep - 21:28

Le corbeau, un brin embêté, perd sa proie au profit du renard roux sulfureux qui a décidé de récupérer son bien. Aussitôt fait est oublié le passage dans le carnet, les cris sauvages de la petite ravivant l'indomptable volonté de s'en amuser. Non ! Juniper lui servit un immense sourire, avançant sa tête vers la sienne afin qu'elle puisse le saisir tout à fait. Qu'elle cherche à empêcher l'objet d'être volé à nouveau ne servait à rien : en effet, maintenant qu'il avait réveillé une fureur, il n'était plus utile. De multiples nouvelles possibilités s'offraient désormais à elle. L'aînée sauta du lit et se dirigea d'un pas décidé vers l'armoire de sa sœur. Si celle-ci avait la trempe de la sienne étant donné que leur mère bataillait à faire entrer et porter du féminin dans les deux garde-robes, elle savait qu'à côté de cela se trouvaient tout de même des vêtements dans lesquels Erin se sentait mieux. Autant dire que ceux-ci n'étaient pas absolument merveilleux. J'ai une excellente idée de jeu. Ouvrant grand les portes, elle entreprit de fureter de ses doigts les différents étalages de chemises, pantalons, cardigans et autres méfaits vestimentaires au bon goût de maman, à la recherche d'autre chose qui relevait plus de l'"importable en public" selon cette dernière. Rien que quelques piques envers la plus jeune, ce n'est certainement pas trop méchant.

Enlevant rapidement la robe qu'elle portait, Juniper héla sa cadette et fini par lui jeter le vêtement au visage tiens, déshabille-toi et enfile ça : je suis sûre que ça t'ira à merveille. Tu joues moi, et je joue toi. La robe, cependant, risquait fortement de ne pas lui seoir : en satin et à col serré, élégante sur l'aînée et trop grande d'une bonne quinzaine de centimètres de surcroît. Elle avait attrapé dans l'armoire la meilleure pièce de sa collection : un jogging noir à bandes blanches, ce confortable habit que, par déduction, leur mère n'avait pas du encore trouver - autrement il ne serait déjà plus ici. Bien qu'un peu petit, la brune l'enfila avec le plaisir malin de celle qui sait qu'elle va faire fort avec sa plaisanterie. Pour le haut, elle opta pour un sweat-shirt à tirette bien épais, rabattit la capuche sur sa tête, prit un air outrageusement grognon et se tourna vers Erin. Alors ? Souhaitant elle-même observer son oeuvre, elle se retourna vers le miroir de l'armoire. Le résultat était exagéré, d'où son ridicule : l'effet recherché. La musique ça sert à se faire bien voir. Ça te rendrait plus aimable aux yeux des gens. Allez, habille-toi, ensuite on pourra rire !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10264-faith-e-walters-dite-erinhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10269-erin-walters-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10274-erin-walters-rps#219607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10277-erin-walters-courriers#219635http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10278-erin-walters-hiboux-express#219636

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 31
Points : 0
Crédit : Ava : me / Signa : 2981 12289 0
Année : 2e (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   Jeu 27 Sep - 18:37

Sa sœur ne pouvait être autre que l'incarnation même du diable. Autrement, il n'était pas possible pour une personne, jeune de surcroît, d'être si impertinente et de se donner tant de mal pour embêter autrui. Oui, c'était cela : Juniper était de toute façon du signe du scorpion, une bestiole qui lui allait à ravir. Lorsqu'elle étirait son sourire, c'était comme si elle agitait ses mandibules, prête à vous croquer. Et lorsqu'elle marchait à son aise dans votre espace personnel, c'était comme si elle agitait la queue pour préparer son aiguillon à vous piquer. Alors qu'elle ouvrait son armoire, ayant esquivé le bazar éparpillé sur le sol, Erin n'eut même pas la force d'hurler une nouvelle fois, d'une part parce que c'était inutile ; d'autre part parce qu'elle avait peur d'attirer George, ou pire, l'un des parents, qui donnerait raison à l'aînée.

Ainsi, elle l'observait en silence, mais non sans énervement, fouiller ses affaires. Là-dedans, y'avait de tout. C'était sans doute la garde-robe la moins cohérente de l'univers ; comme si deux personnes totalement opposées avaient réuni les leurs. On trouvait des robes de bons tailleurs, ses anciens uniformes de l'école privée, des chemisiers unis ; bref, de la féminité - mais en creusant un peu, on dénichait des pièces d'un tout autre genre : vêtements de sports, le confort par excellence ; aussi des choses plus amples, car la jeune Walters aimait camoufler ses formes de pré-adolescente ; et les classiques jeans, même si maman n'était pas d'accord pour qu'elle en porte. Juniper semblait s'y attendre, puisqu'elle sortit un bas de jogging et un sweat-shirt à capuche, qu'Erin affectionnait car il pouvait cacher ses cheveux de feu lorsqu'elle voulait passer inaperçue.

L'aînée, décidée à humilier la plus jeune, se déshabilla inopinément - la cadette eut immédiatement une réaction de recul, comme si elle effectuait un geste grossier et obscène. « Mais va dans ta chambre pour te mettre à poil ! », reprenait-elle enfin de sa forte voix, alors qu'elle détournait le regard, main devant les yeux. Sans se l'avouer à elle-même, elle écartait ces derniers pour jeter de brefs coups d’œil, avant de se recevoir la robe en pleine face. « Je veux pas mettre ça et tu vas casser mes vêtements, tu rentres pas dedans ! », grognait-elle ; mais apparemment, si. Ou plus ou moins : le pantalon était un peu court, de même pour les manches du haut à capuche. Un peu vexée de l'imitation grossière de sa sœur, elle décidait ultimement de jouer le jeu, voyant la partie comme une parfaite occasion de vengeance. Elle se leva et enfila la robe, qui lui tombait jusqu'en bas des jambes et la boudinait affreusement. Elle ressemblait à une gamine de cinq ans qui aurait joué dans l'armoire de sa mère. « Bonjour Messieurs Dames, je suis snob... », s'exclamait-elle en grimaçant les yeux mi-clos, le menton relevé et le petit-levé, en parfaite caricature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10265-juniper-waltershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10276-juniper-walters-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10291-juniper-walters-rps

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 17
Points : 0
Année : Cinquième - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   Ven 28 Sep - 9:12

L'écureuil enragé qu'elle était se saisit finalement de l'habit et se décida à le mettre, sous l’œil amusé de Juniper. Elle ne s'était pas trompée : la chose ne lui allait vraiment pas. Ce qui arrivait à la mettre bien en valeur transformait sa sœur en une sorte de caricature miniature, comme un dessin insultant d'une personne importante que l'on aurait trouvé sur la première page d'un journal. Après tout rien de plus normal : Erin était encore toute petite, et ce qui sied à l'un ne sied pas à tous les autres, mais de ce fait Juniper ne piperait mot, trop étourdie de rire par le déguisement de la rousse. Ce qu'elle était drôle, accoutrée pareil ! Un peu piquée par la riposte, elle se renfrogna une seconde : je ne suis pas snob, je suis sophistiquée. Rien à voir. Elle erra dans la chambre retournée en prenant bien garde à marcher d'une façon exagérément sombre, visage à moitié caché par la capuche, démarche de loup solitaire. Elle avait bien une idée en tête, mais il fallait réfléchir à sa mise en place, sans ruse Erin ne descendrait jamais les escaliers affublée de la sorte. Et puis il manquait encore un dernier détail, que l'aînée trouva également dans l'armoire : un grand chapeau à bords larges, quelque chose d'estival : ça passerait.

Désolée de t'avoir embêtée fit-elle en posant le couvre-chef en haut du crâne de la jeune. Cela faisait partie de la ruse : s'attirer ses grâces pour mieux ensuite pouvoir passer à l'action. Parce qu'accumuler l'agacement ne permettait jamais d'aller très loin : faire des vagues oscillant entre fureur et tendresse marchait toujours bien mieux. Et puis elle ne voulait pas que la rousse soit à bout, ce n'était pas si drôle. Quand elle était vraiment absolument en colère, il n'y avait plus moyen de se réconcilier de la journée et de ce fait, plus moyen de se sortir de l'ennui grâce à elle - ce que Juniper ne lui avouera sans doute pas. Il fallait ménager un intéressant entre-deux pour la mener du bout du nez. Ça te dit qu'on cherche Arnold et Oscours en bas ? On leur construira des parcours dans ma chambre. Elle savait que sa sœur aimait autant qu'elle ces heures passées à empiler tout un tas d'objets pour ensuite y faire gambader les deux rats, crier de joie lorsqu'il s'agissait du sien qui arrivait en premier au bout du tunnel final. Elle ne résisterait pas.

Il fallait compter sur la distraction pour qu'elle oublie à moitié sa robe. Le but était que madame Walters confonde, de loin, ses deux filles : la couleur vive des cheveux d'Erin étant désormais camouflée sous un chapeau, il serait vraiment renversant qu'elle ne saisisse totalement les deux silhouettes, prenne l'encapuchonnée au jogging pour la cadette - Juniper allait se faire petite - et la serrée dans sa robe pour l'autre, se trompant terriblement. Qu'est-ce qu'elle rirait !
Et puis, quelque part, peut être, elle espérait qu'ainsi Erin comprenne qu'elle était tout aussi à la hauteur qu'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10264-faith-e-walters-dite-erinhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10269-erin-walters-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10274-erin-walters-rps#219607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10277-erin-walters-courriers#219635http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10278-erin-walters-hiboux-express#219636

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 31
Points : 0
Crédit : Ava : me / Signa : 2981 12289 0
Année : 2e (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   Sam 29 Sep - 22:23

Mine de rien, la cadette de la petite famille Walters prenait goût à ce petit jeu. C'était satisfaisant, plus qu'amusant, de pouvoir lancer des piques déguisées à son tour, d'autant plus qu'elle semblait toucher dans le mille. La colère n'était pas totalement partie, et ne le serait sans doute pas avant un moment : c'était dans sa plus profonde intimité que sa sœur avait là pénétré. Le sentiment, pour la rouquine, était semblable à avoir été forcée à se dénuder et d'exposer ses vulnérabilités ; comme si on lui avait retiré une véritable enveloppe autour de sa peau, ou qu'on avait fêlé sa coquille. Même satisfaite, même vengée, même si sa sœur lui offrait des excuses, la fêlure ne se réparerait pas si vite. Il faudrait quelques semaines au moins pour oublier l'incident. Et puis il continuerait de resurgir lorsqu'elle s'y attendra le moins, aux repas de famille ; les oncles et cousines que l'on connaissait à peine connaîtraient alors ses secrets, comme s'ils étaient intimes. Oui, tout cela, Erin le voyait déjà venir. Elle était dans de beaux draps. Peut-être pourrait-elle saisir une occasion pour demander à l'aînée à ce qu'elle n'en parle plus ?

« Oh oui, bonne idée ! », s'exclamait-elle, enthousiaste de jouer avec leurs rats. Elle réajustait son chapeau et marchait d'une façon exagérément légère, telle une danseuse étoile entrant sur la scène de l'opéra, pour ne pas sortir de son personnage. « Par contre on se dépêche, je veux pas que les parents se moquent de moi », avouait-elle. Elle allait marcher comme un chat chassant sa proie. Discrète et féline, elle avançait à pas feutrés dans les escaliers, direction la cage des deux rongeurs. La sœur dans les parages, c'était peut-être l'occasion de profiter pour l'embêter à son tour. La rouquine se creusa la tête un instant, s'immobilisant à mi-chemin, puis trouva un point sur lequel la famille en général appréciait la faire tourner en bourrique. « Au fait,je t'ai vu tu sais traîner plein de fois avec un blond. T'es amoureuse ? Hein, dis ? », chuchotait-elle, d'humeur plus joyeuse désormais qu'elle se trouvait en position de force. « Je vais le dire à maman et papa ! Que t'as un amoureux ! », chantait-elle, espérant avoir trouvé la faille qu'il lui fallait pour faire oublier le journal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10265-juniper-waltershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10276-juniper-walters-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10291-juniper-walters-rps

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 17
Points : 0
Année : Cinquième - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   Ven 5 Oct - 9:39

Juniper se mordit la langue pour éviter de sourire lorsque la cadette accepta la proposition sans y voir aucune ruse de sa part. Après tout, d'un côté, il s'agissait réellement d'une chose qu'elle souhaitait faire avec elle : la survenue d'un parent ne serait que la cerise sur le gâteau - et comme elle obtenait souvent le cerise, elle devenait capricieuse. Elle s'élança à la suite de la plus jeune dans les escaliers à la manière de la bienheureuse qui ne s'ennuie plus, quand soudain Erin lâche une vulnérabilité, se fend volontairement, montre un peu de son intériorité. La brune ne fit qu'hocher la tête, ne souhaitant pas ouvertement mentir, d'ailleurs il ne s'agissait pas vraiment d'un mensonge. Elle ne pouvait savoir où les parents se trouvaient exactement, ni s'ils seraient attirés par les pas de leur progéniture. Erin pouvait tout autant leur tomber dessus dans cet accoutrement que non. Dodelinant de la tête, l'aînée se demanda ce qu'elle préférerait.

Ayant dévalé les marches toutes les deux, il suffisait dorénavant de parcourir assez de salon pour arriver jusqu'à la cage des deux bestioles. Pas d'adultes en vue. Un murmure narquois vint lui chatouiller les oreilles, et elle tourna rouge pivoine. De quoi tu te mêles ! siffla-t-elle, soudain désarçonnée. Arrête de dire n'importe quoi. Quelle vilenie que d'avoir cet espion tous les jours avec soi, même à l'internat où il est fort facile de croiser quelqu'un au visage familier. Maman et papa n'attendaient que ce genre d'infime détail pour passer à l'action et ne cesser ensuite d'en parler à la grande à grands coups de Comment s'appelle-t-il ? et de Quand est-ce que tu nous le présente ?, parfois agrémenté d'un désagréable Toi ! amoureuse ! C'en était trop pour elle. Pas question que cela reprenne à cause d'un simple garçon avec qui elle aimait bien parler. C'est rien du tout, c'est juste un ami, d'accord ? La situation lui échappait, et cela ne lui plaisait absolument pas. Même si leur mère venait à apparaître, elle trouverait certes Erin dans des vêtements fort amusants, mais aussi la possibilité de secouer son aînée, ce qui n'était absolument pas le but recherché. Faith !

Celle-ci était arrivée non loin de la cage, mais Juniper se précipita dessus, attrapa Arnold et le tint bien en évidence devant sa sœur. Si tu le leur dit, enfin je veux dire si tu leur racontes n'importe quoi, je jette Arnold. C'était désespéré : la rousse savait parfaitement qu'elle serait incapable de faire du mal à leurs rats. Juniper priait pour que son visage fulminant soit intimidant. Elle aussi avait changé de ton pour parler à voix plus basse : éviter que les parents n'arrivent.
L'effet ne fut pas celui escompté. A une ou deux pièces de là, une voix s'éleva : les filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Année 2023-2024] Maison des Walters (pv Erin & Juniper)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Autour du Monde :: 
Le Royaume-Uni
-
Sauter vers: