AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10011-harriett-stanhope-professeure-de-metamorphose

Arrivé(e) le : 02/08/2018
Parchemins rédigés : 55
Points : 0
Année : Professeur de Métamorphose

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: [3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons    Mar 18 Sep - 21:27


METAMORPHOSE 3eme année

1ER COURS DE L'ANNÉE LE LUNDI 2 SEPTEMBRE 2024 DE 9h à 12H

Premier jour de l’année, premier cours, reprise et rentrée pour tous. Poudlard sonne 9 heure aussi Harriett Stanhope approche de la porte et la traverse au nez de ses premiers élèves. Elle arborait un sourire narquois sur les lèvres et railla la jeune fille qui fut prise d’un hoquet en la voyant surgir. “Entrez donc, c’est l’heure.” Harriet disparut dans la salle de classe et comme rien ne vint, elle fit passer sa face à travers le bois, un air faussement dur sur le visage : “Ouvrez la porte ! Vous allez vous faire mal à vouloir faire comme moi.” Elle fronça les sourcils et disparut à nouveau. Cachée des autres elle sourit et resta dos à sa classe composée d’inconnus. Pour un premier cours, elle avait concocté un petit atelier à ses nouveaux 3eme années pas piqué des hanetons. Assise vaguement sur un coin de son bureau, elle attendit que les mouflards s’installent et fassent le silence. Cela pouvait clairement durer longtemps mais elle constata que la plupart des discussions parlaient d’elle et de sa condition un peu particulière. Même si de nombreux élèves n’avait pas fermé leur caquet ni sorti leurs affaires, Harriett s’envola en poussant un cri aiguë et s’installa sur une poutre au plafond, pendue à l’instar d’une chauve-souris. La classe avait sursauté et dorénavant, les bouches étaient bées et les regards vissés sur elle. “Bien,” dit-elle en croisant les bras sous sa poitrine. Elle souffla pour repousser une mèche de cheveux et reprit, l’air malicieux et satisfait. “Maintenant que j’ai votre attention, je vais pouvoir commencer mon speech de rentrée.” Elle redescendit légèrement mais resta sur un plan parallèle au sol, invisible, juste assez haute pour perturber sa classe et passer à travers les têtes les plus hautes.

Comme vous pouvez le constater, je ne suis plus de votre monde depuis longtemps. 324 ans pour être précise.” L’ancienne sorcière scella ses poings dans son dos et arpentait la classe, frôlant quelques frimousses agitées. “Je vais le dire à tous vos camarades : ici je ne ferai usage d’aucune magie. Mes cours seront basés sur l’entraide, la coopération et surtout sur l’échec.” Elle jaugeait l’humeur de ses petits élèves en souriant tranquillement comme si elle n’avait rien dit d’étrange. “L’échec n’est nullement définitif et c’est en essayant sans relâche, et donc en se trompant, que l’on peut triompher d’une situation. J’ai enseigné la métamorphose durant plus de 140 ans et je n’ai jamais connu un élève progressant sans difficulté. Ne vous leurrez pas : vous échouerez comme tout le monde.” Harriett avait rejoint son bureau en riant sans qu’elle n’entende une mouche voler. Sa pédagogie avait largement évolué au fil de ses années d’enseignement et elle avait appris à tirer des avantages de sa situation fantomatique. Plus de participation de la part des élèves, une grande flexibilité dans la pratiques, des cours très interactifs. Mais avant de leur laisser entrevoir les possibilités qu’elle offrait, il fallait les refroidir un bon coup. “Je me fiche des retards mais vous ferez vos heures quoiqu’il arrive : je n’ai besoin ni de dormir ni de manger, je peux vous garder toute la nuit s’il le faut. Et ne sous-estimez pas les capacités d’un fantôme.” Sur ses mots en apparence durs, la porte s’ouvrit d’un coup puis se referma dans un bruit profond. Intérieurement, Harriett riait à coeur joie de voir les visages interloqués de sa petite troupe. “De même, pour les examens et les corrections, ne vous attendez pas à un système classique : autocorrection, présentations orales, coopération et évaluations par les pairs. Cela ne vous fera pas de mal dans ce monde d'individualistes.” La plupart des élèves ici avait subi des années difficiles sous le régime de Blackman, tandis que ses pairs, les Sang-pur, méritaient de redescendre un peu sur terre pour comprendre qu’ils étaient tous égaux : ils crèveraient tous un jour.

Harriett laissa planer un long silence pour laisser le temps aux jeunes gens de digérer les nouvelles informations. Les plus rapides avaient été les premières années, rapidement elle avait pu passer au travail sans essuyer trop de questions. Les marmonnements reprirent mais elle ne dit mot. Au lieu de ça elle ricana chaudement. “Je n’ai pas souhaité regarder les archives de mon prédécesseur. Sortez un parchemin et notez :” Campée sur ses deux pieds n’effleurant jamais le sol, Miss Stanhope se tenait prête à intervenir. Elle pointa du doigt une jeune homme au dernier rang et lui ordonna de venir au tableau sans prononcer un mot. Une fois en place, elle s’approcha et apprécia de le voir se raidir à son contact. La professeur lui glissa quelques instructions à l’oreille et attendit patiemment les réactions de l’auditoire. La craie crissait sur le tableau noir et au bout de quelques secondes, les visages se déridèrent . “Je vous laisse 20 minutes.” Un sablier fantomatique apparut sur son bureau et cliquetait dans le calme de la classe. Sur le tableau, chaque élèves pouvait lire : “ Sortilège de transfert : explicitez le concept, les possibilités qu’offrent ce sort et en quelles circonstances vous pouvez en faire usage.

Lorsque le temps fut écoulé, sans trop d’encombre, Harriett présenta la suite de la partition qui ruthmera chacun de ses cours. “C’est terminé. Posez vos plumes de suite, je peux le faire à votre place mais vous risquez de devoir en racheter une si je me mêle de cela.


rainmaker



Ouai j'ai repris ma fiche de présentation et alors ? Ange

'tteution !:
 



I am not young enough to know everything.


COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9415-mad-max-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9424-max-i-dont-need-luck-i-have-youhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9423-max-i-have-a-bad-feeling-about-thishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9422-max-pass-on-what-you-have-learnedhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9421-max-the-garbage-will-do

Arrivé(e) le : 13/03/2018
Parchemins rédigés : 380
Points : 12
Crédit : Avatar ✿ Dan (ft Willa Holland) Signature ✿ frimelda
Année : 3ème année (13 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Charli B. Ethergsen & R. Sleibhin Norgarstein

MessageSujet: Re: [3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons    Mar 25 Sep - 1:25


METAMORPHOSE ft. LES TROISIEMES
Depuis la rentrée, sa meilleure amie n’avait pas arrêté de la tanner avec son histoire rocambolesque à propos de la nouvelle professeur fantôme ; alors quand ce fut enfin l’heure de vérifier ce dont elle avait douté pendant si longtemps – persuadée qu’elle se payait sa tête – Max en eut presque la boule au ventre. Qui engagerait un fantôme pour gérer des élèves ? Et surtout, qui engagerait un fantôme pour gérer ces élèves là ?! Londubat n’était pas si stupide ; elle essayait forcément de la faire marcher, et elle n’allait vraiment pas lui faire le plaisir de courir. Elle avait des amis dans sa classe et elle appréciait même ceux qu’elle ne considérait pas comme tels à leur juste valeur, mais Max était bien forcée d’admettre que la nouvelle – et Merlin savait comment Heather en avait eu vent – était bien difficile à digérer, ou même à prendre au sérieux.
Mais Max était bien là, hagarde devant cette tête qui traversait le mur et les invitait à entrer. Lentement, elle tourna la tête vers Jayden à ses côtés, clignant plusieurs fois des yeux comme pour s’assurer qu’elle avait bien vu. A la fois perplexe, perdue et interrogative, une foule de questions sans réponse et d’émotions variées passèrent rapidement devant ses yeux. L’humour approximatif de la professeure était probablement censé détendre l’atmosphère, mais Max gardait cet air profondément sceptique collé au visage.

Alors qu’ils entraient dans la salle – après avoir ouvert la porte – elle glissa rapidement un mot à l’oreille de son ami Serpentard.

« Je... » commença-t-elle en chuchotant, laissant sa phrase en suspens comme si elle cherchait ses mots ; le regard perdu dans le vague. « Non, rien en fait. »

Elle se ravisa après avoir ouvert et fermé la bouche plusieurs fois. Ça pour être déconcertant, ça l’était. Et pour l’instant, elle ne savait pas quoi en penser. Mais bon, après tout, si cette professeure fantôme était là… c’était qu’elle était au moins compétente, non ? Après une longue inspiration et un froncement de sourcil, elle s’installa à sa place en silence. Rapidement, la professeure quémanda le calme de la plus bizarre des manières ; à savoir crier et voler au plafond. Très bien, bonne ambiance. En tout cas, il y en avait au moins une qui avait l’air de s’amuser.
La professeure commença par se présenter, et présenter son cours ainsi que la manière dont il se déroulerait – ce qui, vu sa condition, n’était pas du luxe. Les sourcils toujours plus froncés, Max se surprit même à se demander si ce n’était pas carrément indiscret de dévoiler son age ou sa date de mort à ses élèves… Après tout, elle ne connaissait l’anniversaire d’aucun de ses autres enseignants alors qu’est-ce que ça pouvait bien faire de savoir qu’elle était morte il y a 324 ans ? Pour assouvir les curieux maladifs, ou pour justement, provoquer la curiosité ? Mais ce n’était pas ça qui intéressait le plus Max. Les yeux rivés sur la forme pâle qui faisait l’apologie de l’échec pour une raison qui lui échappait, elle s’interrogeait sur pourquoi elle avait choisi d’être un fantôme et comment elle était morte. Et surtout, comment c’était, de mourir. Si Max avait pu plisser un peu plus les yeux, elle n’aurait plus rien vu du tout. Est-ce qu’elle venait bien d’entendre des menaces de nuits sans sommeil et sans nourriture, là ? L’humour, c’était bien éventuellement pour détendre un auditoire face à une morte, mais là elle lançait ce genre de choses à des gens naifs comme Madison qui prendrait surement cet avertissement au pied de la lettre. Ceci dit, même si son programme avait l’air un peu détendu à base de travail de groupe – ce qui était compréhensible vu sa condition – Max s’inquiéta brièvement pour ses BUSEs, qui mine de rien, arriveraient vite. Est-ce que tous ces réjouissements seraient suffisant pour avoir le niveau requis ? Elle ne comptait pas avoir une note médiocre à cause des méthodes de la prof, ça certainement pas.

Un silence pesant régnait sur la classe, et alors le travail put enfin commencer – en accord avec ce que la professeure avait annoncé quelques instants plus tôt. Un élève du premier rang se leva et suivit ses instructions pour enfin noter le sujet au tableau : le sortilège de transfert.
Ce n’était pas si difficile. Max haussa légèrement les épaules et s’empara de sa plume pour noter ses premières idées avant de rédiger tout ça proprement. A priori, il ne s’agissait pas forcément d’une interro surprise mais juste de développer le sujet pour ensuite en débattre avec les autres et leurs idées. Mais voilà, pour cette fois – et une fois n’était pas coutume – Max décida de ne pas la ramener. Déjà parce que le sortilège de transfert pouvait être plusieurs choses, le sujet était vaste et le thème noté au tableau également alors passer pour ridicule en étalant sa science sur un hors-sujet, très peu pour elle ; mais aussi parce qu’elle savait que Jayden s’en donnerait à coeur joie, après tout c’était sa matière.

Le sortilège de transfert, donc… Elle savait déjà quelques choses dessus, au moins. C’était un sortilège qui permettait de transférer les parties d’un corps ou d’un objet sur un autre, et ainsi créer de nouvelles espèces animales ou bien tout simplement donner un coup de boost à la technologie moldue ou à la médecine. Un sort élémentaire, assez général, qui pouvait donner lieu à des dizaines voire des centaines de possibilités ; Max voyait où la professeure voulait en venir avec son idée de débat. Elle avait également déjà vu qu’il était possible d’utiliser une version plus poussée du sortilège pour transformer carrément entièrement un objet ou un animal en un autre si la ressemblance était suffisante. Quand elle pensait à toutes les avancées que la science pourrait faire rien qu’avec un sortilège… C’était quasiment infini, même si on ne s’arrêtait qu’aux choses utiles.
Vingt minutes plus tard, comme prévu, la professeure annonça la fin du temps de réflexion individuelle pour passer à la seconde partie du cours. Sans se précipiter pour parler la première, Max toisa le reste de la classe et sonda les visages de ses camarades pour y déceler la suite, attendant son heure.


La tête de Max pendant ce cours:
 

Noctae sur Bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 370
Points : 2
Crédit : Hecate. (c)
Année : Troisième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Finn

MessageSujet: Re: [3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons    Mar 25 Sep - 19:09

Prends ça, Casper !Jade & les troisièmes maléfiquesCours avec un fantôme ? Ça, c’était la blague de l’année. Le mot circulait dans les couloirs à propos de la nouvelle professeur de métamorphose, et en attendant de la voir pour y croire, Jade se demandait sérieusement ce qui était passé par la tête de Londubat. Vu comment le cours de défense contre les forces du mal de l’année dernière avait tourné au vinaigre, elle n’imaginait pas que ce dernier aurait jugé bon de confier l’autorité à une personne qui n’était même pas matérielle ! Et puis, puisqu’elle était morte… ça voulait dire qu’elle ne pouvait pas utiliser la magie, non ? C’était en tout cas ce dont elle avait l’impression, le Baron Sanglant la menaçait toujours de mille et une façons à chaque fois qu’elle lui jouait un mauvais tour, mais il ne semblait pas disposer des compétences nécessaires pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Pas de chance, Baron ! Pour ce qui était de cette professeur… “Stanhope”, d’après l’emploi du temps, elle comptait bien juger de ses propres yeux. Levant la tête dans le rang pour être la première à voir défiler la femme spectrale, Jade se hâta d’entrer et de s’installer aux côtés de Joanne, ignorant complètement le speech de présentation. Elle n’avait pas si vieille que ça ! Bon, ça restait une vieille peau, mais elle s’attendait tout au moins à lui donner cent mille ans et à la voir ratatinée comme une pomme trop mûre et ridée. “Je vais le dire à tous vos camarades : ici je ne ferai usage d’aucune magie. Mes cours seront basés sur l’entraide, la coopération et surtout sur l’échec.” Sourcillant légèrement, Jade se demanda si elle avait bien entendu : comment ça, l’échec ? Elle n’était pas en classe pour apprendre des sortilèges ratés, le but était tout de même de s’en servir pour terrasser ses potentiels ennemis en les ridiculisant dans les couloirs. Elle allait quand même falloir que cette professeur revoie un peu ses exigences… Se rapprochant de l’oreille de Joanne, elle lui susurra discrètement : « Tu crois que ça se peut qu’elle soit morte d’ennui après avoir écouté Mandrake raconter comment il est devenu auror ? ». Ça restait une possibilité, n’importe qui de normalement constitué aurait logiquement mis fin à ses jours après une telle épreuve. Mais le mystère qui entourait le décès de l’enseignante était entier… Jade ne s’y connaissait pas très bien en spectres, mais si son corps était rattaché à Poudlard, c’était forcément qu’il y avait une raison… Peut-être était-elle ici pour garder quelque chose, comme un passage secret ! “Je n’ai pas souhaité regarder les archives de mon prédécesseur. Sortez un parchemin et notez. » Obtempérant sans conviction, la petite Poufsouffle se désintéressa complètement du reste du cours, totalement concentrée sur l’enseignante qui flottait dans les airs… Si elle-même devenait un fantôme, plus tard, elle espérait sincèrement qu’elle irait hanter un endroit autrement plus cool qu’une école délabrée où la poussière et les vieux meubles régnaient en maître. Et dire qu’elle ne pourrait plus faire de Quidditch ! « Elle pouvait pas de toute façon, elles lui auraient glissé des mains. » chuchota-t-elle en direction des autres filles, imaginant avec un certain amusement la professeur tenter vainement de s’emparer de ces feuilles d’archives, sans toutefois y arriver.

Sortilège de transfert, sortilège de transfert… la tuile ! Mordillant l’embout de sa plume sans savoir quoi écrire, Jade fit mine de se nouer une corde autour du cou en croisant le regard de ses copines, se demandant par quel tour de passe-passe elle allait échapper à cette interrogation surprise. Pas d’échappatoire possible, selon toute vraisemblance… alors dans l’attente, elle se trémoussa sur sa chaise, en cherchant vaguement dans sa mémoire une phrase magique qui lui permettrait de s’en tirer avec une note vaguement acceptable. “C’est terminé. Posez vos plumes de suite, je peux le faire à votre place mais vous risquez de devoir en racheter une si je me mêle de cela.” Cette histoire, ça allait surtout finir en copie blanche… Jade contempla sa feuille de parchemin légèrement déconfite, barbouillée de ratures et de griffonnages brouillons aussitôt rayés. Une description complètement hasardeuse et maladroite du sortilège de transfert y avait été improvisée, mais il y avait fort à parier qu’elle se soit plantée sur toute la ligne… La mine un peu boudeuse, Jade fixa alors sa baguette, se demandant quand est-ce qu’ils allaient enfin d’en servir. Si elle avait deviné que ce serait pour de la théorie ennuyeuse, elle aurait sûrement “oublié” de se lever ce matin… Se tournant vers sa bande de copines, manifestement encore plongée dans l’exercice, Jade se cacha le menton de ses doigts pour leur glisser : « Je sens que ça va être la méga barbe, je croyais qu’on allait métamorphoser des trucs. C’est quand qu’on change la tête de Jayden en pastèque ? ». Son regard fusa directement vers le Serpentard, assis à côté de Maxine un peu plus loin… Celui-là, il ne perdait rien pour attendre : elle s’était peut-être débarrassée de Sage, mais lui il était toujours là. Et sa simple présence suffisait à rendre sa vie infernale ! Néanmoins, mieux valait attendre le moment propice avant de lui faire regretter son existence… En équilibre sur la chaise sur laquelle elle se balançait, Jade profita alors d’un moment d’inattention de la part de la professeur fantôme. Il y avait finalement peut-être de quoi s’amuser un peu… “Tir cadré, vingt-cinq points si je touche la tête.” souffla-t-elle à Roxy, en retirant de sa bouche le chewing-gum qu’elle mâchait, avant de le rouler en une petite boule, et de lever discrètement sa baguette. Murmurant un sortilège de lévitation à mi-voix, le projectile s’éleva lentement dans les airs, avant qu’elle ne lui fasse signe de fuser vers l’enseignante translucide.

1, 2 : Oh zut... ça c'est pas de chance, le sortilège a complètement dévié, et le chewing-gum est parti se coller au plafond. Ça c'est dommage, tout de même !

3, 4 : Le chewing-gum passe en travers d'Harriett au niveau du thorax, en plein dans le mille ! Sauf que Jade a manqué de discrétion, et la professeur n'aura aucun mal à deviner d'où il vient... oups ?

5, 6 : Ni vu, ni connu, sans faute : le chewing-gum de Jade est un beau tir cadré qui passe à travers Harriett au niveau de la tête, dommage qu'il ne rapporte pas de vrais points.
©️ 2981 12289 0


Dernière édition par E. Jade Shepherd le Mar 25 Sep - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6189
Points : 63
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: [3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons    Mar 25 Sep - 19:09

Le membre 'E. Jade Shepherd' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 471
Points : 10
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: [3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons    Mer 26 Sep - 15:29

La rumeur disait que le cours de métamorphose était donné par un fantôme. Bon, les profs sont souvent victimes de rumeurs, mais là quand même, c’était aussi gros qu’un éléphant dans un trou de souris. Comment pouvais-ton enseigner la métamorphose sans pouvoir tenir une baguette ?! C’était complètement stupide comme idée. Peut-être que la prof était juste très très très blanche, ou tellement effacée qu’on pourrait la prendre pour un fantôme ?

J’ouvris les yeux grands comme des soucoupes en entrant dans la classe, levant un sourcil circonspect à l’intention de Jade et Madison. Sérieusement ?! Et si on transformait notre binôme en tasse de thé, qui allait lui rendre sa forme originelle hein ? Bon… d’un côté, si ça peut nous débarrasser pour un temps de certains emmerdeurs, pourquoi pas. Je m’installe tranquillement, attendant avec impatience de savoir comment va se dérouler ce cours. Coopération et entraide : eh ben, je crois qu’elle va pas être déçue du voyage, miss Stanhope ! Jade nous fait remarquer qu’elle ne risquait pas de feuilleter quoi que ce soit, je pouffe derrière ma main. Pffiou garde ton sérieux Roxy, sinon ça va être long et en plus tu vas t’attirer des problèmes. Genre un devoir supplémentaire. Nul.

Encore plus nul, une interro, dès les premières minutes ? Pfff. « Un sortilège de transfert, c’est ce qui sert à intervertir deux objets. Par exemple on peut mettre une queue de rat à la place de la anse d’une tasse et vice-versa. » Bravo Roxy pour cet exemple super utile. Mais en même temps, je m’étais préparée à essayer des sorts, pas à les décrire. D’habitude, on fait ça ensemble avec la classe et le professeur, et on met nos idées en commun et ça avance plus vite. Là, je ne vois pas trop quoi ajouter. Je pourrais sûrement broder, mais je suis un peu découragée. J’aime beaucoup cette matière d’habitude et là, j’ai juste l’impression qu’on va bavarder pendant tout le cours, plutôt que de réellement s’entraîner. Mais en même temps, je ne suis pas sûre d’avoir bien compris le principe. La mine renfrognée, je pose ma plume quand le temps imparti est écoulé.

Je ne suis pas la seule à trouver le concept du cours étrange, Jade a l’air particulièrement agacée. Bon, en même temps, c’est Jade, elle n’aime pas grand monde, mais qui va lui donner tort ? Sur ce coup là sûrement pas moi. « En piñata, ça serait bien aussi non ? ». Je réponds à voix basse. Après tout, je ne risque pas de me prendre une craie ou une chaise sur la trogne pour cause de bavardage. Et puis, j’ai vraiment parlé très doucement. Bon sang, Roxy, on avait dit un peu de sérieux…
Pourquoi Jade me parle-t-elle soudain de points ? OH NON… J’essaye de rester impassible, croisant les doigts pour que la professeure ne remarque rien. « Bon sang Jade, je ne sais pas si j’ai plus envie de te trucider à prendre le risque de nous faire perdre des points dès le premier cours ou si j’ai envie de te sauter au cou pour la beauté du geste » soufflai-je entre mes dents à mon amie. Ce cours va décidément être très long ! Ne pas rire, respirer par le ventre, penser au sortilège de transfert. C’est bien ça, les sortilèges de transfert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5507-termine-joanne-griffithhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5517-jo-sa-bandehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5514-les-aventures-de-johttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5515-v-courrier-pour-jo-vhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5516-v-hiboux-express-pour-jo-v

Arrivé(e) le : 11/10/2015
Parchemins rédigés : 719
Points : 8
Crédit : Google
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Wendy

MessageSujet: Re: [3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons    Lun 1 Oct - 21:18

    La rumeur d'un professeur fantôme avait vite fait le tour de l'école dès la rentrée et Joanne avait vraiment hâte de voir ce que ça allait donner. Et question fantômes, Jade et elle-même en avait beaucoup parlé le soir où la petite galloise avait accompagnée sa meilleure amie à la Cabane Hurlante lors d'une soirée de pleine lune. Un fantôme, ce n'était pas effrayant à Poudlard.

    "Comment elle va faire pour corriger nos devoirs si elle ne peut même pas tenir un stylo ?" demanda-t-elle à ses copines en se dirigeant vers la salle de classe. "J'espère quand même qu'elle va nous apprendre à lancer des sorts sinon c'est pas drôle !"

    Joanne déchanta quand, une fois dans la classe face à ladite prof qui faisait son speech d'ouverture, cette dernière annonça qu'elle ne ferait pas de magie et que tout se baserai sur l'entraide. Joanne regarda Jade avec une grosse moue de déception. Et puis pourquoi parlait-elle tout le temps d'échec ? Ce n'était pas très encourageant ça.

    Joanne retint un petit rire à la remarque de Jade sur l'hypothèse de sa mort. Mourir d'ennui, peut-être bien. Mais le professeur Mandrake n'était pas ennuyeux, il n'était juste pas très pédagogue. Après quelques minutes de flottement spectral et de cri d'outre-tombe histoire de se la péter un peu, la prof leur demanda de sortir de quoi écrire... sauf que Joanne l'avait déjà fait depuis le début et tenait déjà sa plume dans sa main.

    Une fois le sujet du cours noté au tableau par l'élève désigné, Joanne commença à griffonner sur son parchemin pour y jeter des idées en vrac sans vraiment mettre le tout en forme. La théorie, c'était ennuyeux. Le sortilège de transfert, elle aimerait bien pourvoir le lancer plutôt que de remplir un parchemin sur sa description ! Jade semblait partager son avis et pour tromper son ennui, elle envoya son chewing-gum directement à travers la prof. Jade devenait sacrément douée avec ses tirs de chewing-gum et ce n'est pas Roxy qui dirait le contraire ! Après avoir fait un pouce en l'air à l'intention de Jade, Joanne leva la main pour prendre la parole, ce qui pourrait aussi dévier l'attention de la prof au cas où elle se demanderait qui avait lancé la boulette à travers sa tête.

    "Professeur Stanhope ? Pourquoi nous demander une rédaction sur un sort qu'on n'a pas encore vu ? On l'a pas encore vu car on devait le voir avec vous aujourd'hui. Est-ce que c'est pour ça que vous parlez d'échec ? Parce que vous nous demander d'écrire des choses sur quelque chose qu'on ne connaît pas ? Parce que pour le coup, à part essayer de deviner ce que c'est, on ne peut pas aller bien loin et l'échec, on y va droit dedans. Est-ce que vous allez quand même nous apprendre la formule ? Est-ce qu'on va pouvoir essayer de le lancer ? Parce que moi sur mon parchemin, j'ai marqué que ça servait à transférer quelque chose sur autre chose, ce qui me semble logique mais je n'en suis pas sûre car même si j'ai feuilleté le manuel, je ne l'ai pas lu en détail et comme je suis née-moldue et bien ces sorts, je ne les connais pas du tout. Donc j'ai dit que c'était pour transférer quelque chose sur autre chose, j'ai bon ? Est-ce qu'on peut transférer quelque chose sur quelqu'un ? Ou de quelqu'un à quelqu'un ? Genre si j'aime bien les oreilles de Jade, est-ce que je peux les échanger avec les miennes ? Même si ça a l'air cool, il faudrait le consentement de l'autre personne parce que ça risque de provoquer tout un tas d'histoires. Et Jack O'Lantern qui a une tête de citrouille, c'est le résultat d'un sortilège de transfert aussi ?" demanda-t-elle d'un traite et reprenant une profonde inspiration à la fin de sa tirade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons    

Revenir en haut Aller en bas
 
[3eme année - COURS 1] Théorie +hannetons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Cinquième Étage
 :: Cours de Métamorphose
-
Sauter vers: