AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7150-tracy-amelia-bennett-pour-etre-confirmee-dans-mon-identite-je-depends-entierement-des-autreshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7158-tracy-l-essentiel-en-enfer-c-est-de-survivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7162-tracy-bien-que-la-verite-et-le-mensonge-soient-jumeaux-la-verite-la-plus-agee-des-deuxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7163-tracy-n-oubliez-pas-de-signer

Arrivé(e) le : 27/11/2016
Parchemins rédigés : 2127
Points : 29
Crédit : Schizophrenic. (c)
Année : Sixième (seize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Finn & Jade.

MessageSujet: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Sam 15 Sep - 19:48

Maps to the stars
Soirée d'intégration de Serdaigle

Si le coeur n’était pas forcément à l’organisation d’évènements festifs, Tracy s’était donnée un coup de collier afin de se reprendre : être renommée à son poste exigeait d’elle des responsabilités qui rendaient ses états d’âme du moment complètement anecdotiques. Alors, travaillant de concert avec son collègue préfet et son directeur de maison, la jeune Serdaigle avait passé un certain temps, après les cours, à mettre sur pied cette soirée d’intégration qui devrait permettre à sa maison de retrouver une certaine cohésion de groupe. Après tout… même si elle leur avait longtemps voulu, après l’année Blackman, ils étaient plus ou moins une grande famille. Et avec leurs tensions sous-jacentes, avec leurs rapports parfois houleux, leurs amitiés éphémères ou durables, elle aurait du mal à se séparer de cette famille avec laquelle elle avait vécu durant cinq ans… Avec son rôle de capitaine qui l’accaparait beaucoup, elle ne croisait plus si souvent Allen alors que pourtant il sortait avec une de ses très bonnes amies, et hormis Cissy qu’elle voyait tous les jours, Hadley qu’elle croisait presque constamment en cours ou dans son dortoir, il n’était pas si facile de discuter avec les plus jeunes sans qu’il n’y ait d’occasion propice, comme la jeune Maxine ou les petites deuxièmes années qu’elle croisait de temps à autre… Alors à une heure où il lui faudrait composer avec le trou béant que laissait l’absence de Dan dans sa vie, Tracy finit par se dire que ça en valait peut-être le coup, cette fête de bienvenue, peu importait qu’elle ne soit pas d’humeur à se réjouir de quoi que ce soit. Et puis, la météo était clémente, pour permettre l’observation des Perséides de Septembre…

Après un troisième jour de travail, aidée par le professeur Winslow, elle vérifia avec Zach la bonne mise en place de tous les sortilèges qui permettaient au grand dôme bleuté de tenir en place, juste au dessus de la salle d’astronomie. Puisqu’il faisait encore jour, aucune constellation n’était encore visible, mais tout avait été aménagé de manière à permettre à la soirée de se dérouler au mieux : des sièges étaient disposés un peu partout, le vieux gramophone sur lequel elle était parvenue à mettre la main diffusait assez bas quelques morceaux du moment afin d’instaurer une ambiance conviviale sans en faire trop. Un téléscope hors d’usage récupéré en salle sur demande faisait office de décoration, tandis qu’une lunette était installée en hauteur par le professeur d’astronomie, rendrait l’observation du ciel spectaculaire à la tombée de la nuit. Dans le fond de la salle, des rideaux de velours noirs bloquaient la lumière en octroyant à la pièce une atmosphère plus intimiste, et une grande table ronde recouverte d’une nappe bleue présentait divers plats, dans lesquels chaque Serdaigle pouvait piocher à sa guise : cette fois-ci, Tracy n’avait pas fait appel aux elfes, et presque tous les plats avaient été préparés par le professeur VaatiVidya, dont la patte raffinée était reconnaissable, surtout ses pâtisseries… Une dizaine de bouteilles de biéraubeurre légèrement épicées avaient été disposées un peu partout, et n’attendaient plus qu’à être servies… Des guirlandes lumineuses aux petites ampoules bleutées prendraient le relai des lampes principales, une fois que les premiers élèves feraient leurs entrée, et une grande banderole bleue et argentée, juste au dessus de la porte, servait à souhaiter la bienvenue à chaque Serdaigle qui les rejoindrait.

Après s’être rapidement douchée, et avoir enfilé une petite robe en velours noir, elle avait laissé ses cheveux retomber en boucles brunes sur ses épaules, Tracy remonta rapidement jusqu’au sommet de la tour d’astronomie, où elle fit un rapide tour des lieux. Un peu nerveuse, tandis qu’elle et Zach terminaient les derniers préparatifs, elle commença à se demander si elle n’aurait pas mieux fait d’appeler Candice, qui n’aurait pas manqué de lui signaler ce qu’elle aurait pu améliorer pour être sûre que la soirée fasse l’unanimité auprès de sa maison… Ce n’était, après tout, pas le premier évènement qu’elle organisait, mais en tant que préfète, elle estimait qu’elle avait auprès de sa maison l’obligation de se montrer à la hauteur… « Je crois que tout est bon... j’espère que ça leur plaira. » lança-t-elle à l’adresse de son collègue, avant de lever les yeux au ciel, vers le dôme, sur lequel quelques étoiles n’allaient pas tarder à apparaître, avant que la pluie de météores ne commence.

Emi Burton


I’m afraid, somebody else might take my place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9992-indiana-a-hate-de-decouvrir-poudlard-et-ses-sorciers-en-avant-les-croquis#216286http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10047-indiana-e-morgan-viens-et-tu-decouvriras-qui-je-suishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10048-indiana-e-morgan-partons-ensemble-dans-cette-aventurehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10049-indiana-e-morgan-sa-boite-aux-lettres-secretshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10050-indiana-e-morgan-hibou-express-garanti-pour-sa-rapidite

Arrivé(e) le : 04/07/2018
Parchemins rédigés : 39
Points : 9
Crédit : C'est moi !
Année : 2ème année

PETIT +

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 16 Sep - 1:57

Maps to the stars
Soirée d'intégration de Serdaigle

Lorsque le Choixpeau me désigna pour Serdaigle, je ressentis un mélange de surprise et de bonheur que je ne connus nul part ailleurs. Mon père avait été à Serdaigle et ma mère à Gryffondor mais ce n'était pas tant où mes parents avaient passé leurs études à Poudlard mais bien plus mon intégration qui m'importait. Je ne connaissais encore personne à ce moment mais on m'accueilla chaleureusement. La salle commune était incroyable et, bien que je partageais ma chambre, je m'y sentais bien. Je découvris que ma voisine de chambre, Judith, avait les mêmes passions que moi pour le dessin et les études. Peu bavarde, c'est ce qu'elle voulut partager avec moi, pour l'instant.
J'eus un coup de cœur pour une aînée particulière à mes yeux, Lena Chasemane. On s'est rencontrées par hasard dans un coin perdu du parc. Enfin, je suis celle qui était perdue et Lena m'a raccompagnée. Depuis, il nous arrive souvent de (re)découvrir des paysages magnifiques aux alentours de Poudlard. Elle est mon amie la plus proche... et j'avais hâte de la retrouver à cette soirée !
J'étais très curieuse de voir comment ils avaient agencé la tour d'Astronomie. C'était ma salle de classe préférée donc j'étais déjà heureuse de m'y rendre. J'espérais rencontrer enfin tous les membres de Serdaigle et qu'il y aurait une égalité sociale entre les élèves d'années d'études différentes. N'était-ce pas ça l'intégration après tout ?
Je supposais qu'il ne fallait pas manger avant, nous avions rendez-vous à dix-neuf heures. D'ailleurs, j'avais tout le temps de me préparer. Je n'avais pas vraiment pour habitude de faire attention à mes tenues de soirée. On va dire que je n'avais pas l'occasion d'en faire à Scarborough, je ne me préoccupais pas de mes tenues avec mes parents. L'unique fois où j'avais une robe spéciale, c'était pour le mariage de mon oncle mais j'avais neuf ans. En repensant à cela, je me rendis compte à quel point j'étais dans mon monde... Mais ce n'était pas grave ! Je savais m'adapter et puis, j'aimais énormément découvrir des choses, alors il était temps de se préparer. Heureusement, j'avais prévu plusieurs robes avec ma mère et je la remerciai profondément d'avoir insisté là-dessus. Il me fallait en choisir une maintenant. J'en essayai deux avant d'en prendre une avec un décolleté haut et ajouré bleu avec son bas noir en forme de jupe légèrement plissée qui arrivait en haut des genoux.
Je vérifiai mes cheveux... Il valait mieux que je me coiffe. Je les attachai avec un ruban noir en velours que ma mère m'avait procuré, disant toujours que les élastiques abîmaient les cheveux. Je faisais un peu plus... apprêtée. C'était ce qu'il me fallait, rien de plus.
L'heure avait filé à une allure incroyable mais pas aussi rapidement que les météorites que nous verrons ce soir. Je m'étais toujours dit que regarder le ciel étoilé avec quelqu'un était intime mais je m'étais habituée avec les cours d'Astronomie à partager ces moments-là. J'avais coutume de me mettre à côté de Fergal pour cette classe et j'aurais aimé que l'on vive cet événement ensemble.
Pour arriver à l'heure, il me fallait accélérer le pas mais mes chaussures à talons, petits certes, m'en empêchaient. Quelle idée stupide de s'habiller pour une occasion si on y arrive en retard.
Enfin j'arrivai devant un rideau de velours noir derrière lequel je pouvais entendre une chanson. En le décalant, j'aperçus Tracy et Zach en train de fignoler des détails. La pièce était chaleureuse et les victuailles donnaient très envie. J'entrai en m’apercevant que j'étais la première arrivée. « Bonsoir, vous avez encore plus embellit l'espace, c'est super ! », dis-je avec admiration. 

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/03/2018
Parchemins rédigés : 131
Points : 2
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 16 Sep - 5:42

Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles

À l'annonce d'une soirée dans la tour d'astronomie spécialement réservé pour les Serdaigles, Ariel voulait aussitôt se trouver des millions de défaites pour ne pas y aller. Les soirées, ce n'était pas vraiment son truc. Elle avait un peu trop tendance à rester trop proche du buffet sans vraiment avoir fait de social au courant de la soirée. Même si la plupart des gens présents à cette soirée étaient des amis ou des connaissances, elle n'était pas vraiment confortable d'obliger ses amies à venir avec elle. Ça toujours été quelque chose qu'elle avait peur. Peur de quoi ? De se faire dire non. De se sentir rejeter même si au final ce n'était pas le but des personnes qui l'entourent. La Serdaigle avait toujours cette impression désagréable de déranger. Si après le bal des cocotiers et celui de France son inconfort était toujours là durant des évènements pareils, ça n'allait pas être aussi différent pour celle de ce soir. Non en fait, ce qui a réussi à faire sortir du lit la blonde c'était surtout l'endroit. La tour d'astronomie était un endroit qu'elle aimait beaucoup et surtout avec la pluie des Perséides, c'était la place parfaite pour les observer. Certains disent même que si on fait un vœu en les observant, notre rêve pouvait devenir réalité. Ariel avait beaucoup de rêves dans la vie, mais elle savait bien que pour les réaliser, ça dépendait seulement d'elle. Tristement, elle ne pensait pas vraiment que les Perséides rendent les rêves réalités.



Une soirée organisée, était surtout synonyme de guerre vestimentaire et si sa sœur n'était pas si impliquée personnellement dans la confection du contenu de sa valise, son style vestimentaire serait toujours un échec total. Vêtue d'une simple robe bleue à la couleur de Serdaigle, elle avait détaché ses cheveux naturellement ondulés. Sa sœur lui rappelait assez souvent que ça lui allait bien. Elle avait aussi décidé d'avoir un peu plus d'audace ce soir en ajoutant un peu d'eye-liner sur ses paupières pour donner plus d'éclat à ses yeux bleus. Elle aurait envie de lui parler ou de demander à Candice si elle en avait pas trop fait, elle n'était pas vraiment habituée de se voir avec autant de produit sur le visage, même si le maquillage demeurait simple. C'était vraiment bizarre pour elle de se regarder aussi transformé même si plusieurs personnes auraient approuvé ce choix, tout comme ça sœur. Elle baissa la tête pour se renseigner sur l'heure au moyen de sa montre moldu. Il était bientôt le temps d'y aller. Elle replaça un peu ses cheveux. Son uniforme scolaire lui manquait drôlement, bien plus simple comme tenue et beaucoup plus confortable qu'une robe.



Il y avait quand même un peu de gens qu'Ariel voulait reconnecter grâce à cette soirée. Par commencer par Hadley une de ses amies d'enfance-si on peut l'appeler comme ça-. Depuis qu'elle avait sauté une classe elle était en mission pour devenir populaire ce qui avait laissé Ariel un peu froide à cette idée. Elle n'avait pas passé beaucoup de temps avec elle et elle espérait seulement que la quête de son amie ne l'avait pas changé de façon négative. Allen était aussi sur sa liste. Si les deux communiquaient par des lettres en ce moment, elle voulait bien sûr reprendre de ses nouvelles de vive voix. Elle n'aimait juste pas l'apostropher en compagnie de Megan. Toujours peur de les déranger. Elle aimerait aussi que Charlie ou Lena se joignent à elle, mais tout comme la Serdaigle, ils n'étaient pas vraiment des partisans de ce genre de soirée. La salle était magnifiquement décorée de bleu et argent avec un buffet ainsi que plusieurs sièges bien en vue pour les invités. L'aménagement du plafond pour parvenir à observer le ciel était fait à la perfection. La décoration était vraiment réussie. Elle aperçue les deux préfets de Serdaigle, faisant le tour de la pièce pour les derniers préparatifs. « Bonsoir vous deux, je ne suis pas trop en avance non ? » dit-elle avant de remarquer une autre Serdaigle qui semblait bien plus jeune de plusieurs années. Un peu gênée d'être aussi arrivée à l'avance, Ariel évita aussi de ne pas trop regarder Zach. Depuis la discussion avec Candice elle était un peu mal à l'aise. Non en effet, ça ne lui en prenait pas beaucoup pour la déstabiliser. Elle vit que Tracy avait l'air un peu inquiète au sujet de la décoration, la Serdaigle la rassura aussitôt « Ne t'inquiète pas Tracy, la décoration est vraiment parfaite» lui dit-elle en souriant. Elle doutait que Tracy se souvenait d'elle, même si elle avait passé une semaine dans sa maison avec Candice. Les gens ne se rappelaient pas d'elle la plupart du temps. Elle se tourna vers la jeune Serdaigle. « Salut, je m'appelle Ariel» lui dit-elle afin d'avoir son prénom à son tour.




Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Ariel Dawkins le Lun 17 Sep - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1161
Points : 23
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 16 Sep - 12:55

maps to the stars
serdaigle

Le début de cette nouvelle année semblait commencer bien calmement comparé à d’autres, plus mouvementés, que Casey avait vécus. Il y a un an de cela, sa réconciliation toute fraîche avec Brooklyn était mise à mal par un philtre d’amour malencontreusement avalé et elle allait éviter le préfet de sa maison pendant des semaines. Rien de tout cela présentement, bien au contraire. Son amitié avec Brooklyn n’avait pas souffert le moindre coup depuis des mois déjà et ils avaient même passés quelques jours cet été dans la nouvelle demeure de la jeune femme ; elle reparlait désormais à Zach de la même manière qu’auparavant ; et si l’affreux cafard qui lui servait de demi-frère n’avait pas encore disparu de sa vue, la nouvelle couleur de cheveux qu’elle abordait en cette rentrée la faisait se sentir suffisamment différente de lui, sur le plan physique, pour retrouver quelque de son aplomb face à la situation. Ainsi, pour la première fois depuis une éternité, Casey pouvait dire qu’elle allait bien, ou, en tout cas, qu’elle n’allait pas si mal. Et le fait d’avoir retrouvé Brooklyn et leur proximité n’y était pas pour rien, malgré cette gêne bizarre qu’elle ressentait parfois à son égard.

Aussi, quand elle déplia le parchemin l’invitant à la soirée d’intégration de sa maison, la blonde mis un peu moins de mauvaise volonté que d’habitude à s’y rendre. Elle n’avait guère eu de nouvelles de ses camarades durant l’été, tout au plus quelques lettres échangées avec Cruz, et cette solitude lui avait fait assez de bien pour qu’elle se sente de plonger dans un bain de foule - dont elle resterait néanmoins certainement à l’écart, en grande partie. Revoir Tracy, Zach, Narcissa ne la gênait pas le moins du monde, d’autant plus qu’elle avait eu le temps de lire de nombreux livres cet été, dans la bibliothèque de son géniteur, et qu’elle était certaine que certaines découvertes pourraient intéresser sa camarade.

Pour l’heure, elle enfilait une petite robe d’un bleu polaire, ses cheveux ondulant dans son dos, s’arrêtant quelques instants en sentant l’air sur ses avant-bras. Des mois sans ce vicieux réflexe de s’en arracher la peau avait eu pour effet de les rendre lisses à nouveau, et la jeune femme pouvait donc se permettre de ne pas mettre de manches longues. Cela lui semblait étrange malgré tout, comme une courte nouveauté à laquelle il ne fallait pas s’habituer, les vieux démons rôdant toujours, jamais bien loin. Puis elle se rendit en direction de la Tour d’Astronomie. L’idée des deux préfets étaient plus que bonne et Casey, plus que de passer une soirée avec ses camarades, était impatiente de pouvoir assister à la pluie de météorite. Qui, disait-on, réalisait les voeux formulés durant leur passage. Pure superstition, pensait la Serdaigle, mais le spectacle n’en serait pas moins magnifique.

Arrivée à destination, elle remarqua que peu de ses camarades étaient aussi ponctuels qu’elle et nota la présence de Tracy, Zach, et deux autres Serdaigle, dont une camarade de son année. Quelle bonne idée vous avez eue lâcha-t-elle à l’intention des deux préfets, avant de se diriger plus en direction du jeune homme puisque les autres entamaient une discussion à proximité de Tracy, à qui Casey adressa un petit sourire. Tu as passé de bonnes vacances ? s’enquit-elle auprès du préfet.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10029-hannibal-atlas-srensen-objection-votre-honneurhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10036-hannibal-good-laws-have-their-origins-in-bad-moralshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10037-hannibal-lettres-recommandeeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10038-hannibal-soyez-brefs

Arrivé(e) le : 19/08/2018
Parchemins rédigés : 86
Points : 7
Crédit : Eriam ft. Nick Robinson
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Prrrudence

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 16 Sep - 14:31



Maps to the stars
ft. les Serrrdaigles
Je jette un coup d’œil à ma montre à gousset et je constate avec stupeur qu’il est presque dix-huit heures trente. Cela fait maintenant plus d’une heure que je me suis plongé dans les journaux moldus que je me fais livrer et je n’ai clairement pas vu le temps passé. Toujours un peu surpris, je range machinalement les revues dans mon sac et je me lève de ma chaise afin de quitter la bibliothèque. J’ai pris l’habitude de me faire livrer les journaux d’informations moldus afin d’avancer dans mes recherches à leur propos et j’ai pris un peu de retard dans mes lectures depuis la rentrée scolaire. Certes mon emploi du temps reste plutôt malléable grâce aux options que j’ai abandonné suite aux BUSEs, seulement la charge de travail reste plutôt conséquente et je ne peux me permettre de ne pas me maintenir au niveau. J’ai donc profité de mon après-midi de libre en ce premier vendredi de septembre pour lire les dernières revues que j’ai reçu. Plus j’en apprends sur la vie actuelle des moldus moins je comprends que l’on puisse vouloir se mêler à eux… Chaque aspect de leur quotidien évoque la guerre, la famine, l’échec, la crasse, les maladies et j’en passe. À continuer de prôner le mélange de nos deux peuples nous risquons surtout d’attirer toutes ces infamies chez nous et de causer la perte du monde des sorciers… Il suffit de lire l’article que je viens de terminer et qui traite du taux de mortalité et de morbidité actuels en Grande-Bretagne, côté moldu bien évidemment ; que d’années perdues à cause de problèmes de santé dont nous autres sorciers ne sommes pas victimes… Encore une fois cela prouve bien leur faiblesse et leur non-résistance, et malheureusement ils risquent fort de transmettre toutes ces erreurs génétiques auprès de leurs descendants, et donc de la population sorcière s’ils venaient à se mélanger avec nous.
Je frissonne tandis que je monte quatre à quatre les escaliers menant à ma salle commune ; rien qu’à l’idée de mêler mon sang à celui de ces êtres inférieurs me rend malade. Plus j’avance dans mes recherches et plus tout me prouve que j’ai raison de penser ainsi tout en nourrissant et développant mon projet afin de le mettre en place une fois au Ministère de la Magie. Malheureusement ce genre de changements nécessite une préparation longue et fastidieuse de plusieurs années et ne se met pas en place en un claquement de doigt ; en effet, je ne peux me permettre d’arriver mal préparé et d’échouer au moment venu ! En attendant, je prends donc mon mal en patience en me montrant imperturbable tandis que les sang-de-bourbes continuent de parcourir les mêmes couloirs que moi et d’assister aux même cours, comme si nous étions identiques. Je sais qu’un jour, tout ça changera grâce à moi et cela me suffit pour réussir à afficher chaque jour un sourire poli et un visage imperturbable alors que des impurs m’adressent la parole.
Arrivé dans la salle commune des Serdaigles j’ai tout juste le temps de ranger mes journaux ainsi que mes notes dans ma grosse malle au pied de mon lit avant de jeter un coup d’œil à ma montre. Il est presque dix-neuf heures, je dois me dépêcher si je veux arriver à l’heure à la soirée organisée par les préfets. Non pas que je meure d’envie de me mélanger à la populace du château, néanmoins ce genre d’événement me permet de faire directement connaissance avec des membres jusqu’alors inconnus de ma maison et selon moi toute rencontre est bonne à faire. Qui sait, peut-être qu’un jour prochain, ce petit deuxième année que j’ai aperçu une minute plus tôt vautré dans l’un des coins de la salle commune me servira à quelque chose !
Je me décide rapidement et revêts une tenue un peu plus décontractée que mon uniforme de l’école que je laisse posé sur ma malle. J’ai tout juste le temps de redescendre dans la pièce principale de la salle commune pour entendre le carillon de l’horloge sonner sept fois. Tant pis, j’arriverai avec un peu de retard, après tout les météores pouvaient bien attendre un peu.
Je me mets donc en route après avoir pris soin de ranger ma baguette d’ajonc dans la poche arrière de mon jean et de déplisser ma chemise grise. Il ne me faut pas longtemps pour arriver aux pieds de la tour d’astronomie et je monte rapidement les marches, remerciant mes footings réguliers dans le parc qui me permirent de ne pas arriver trop essoufflé tout en haut. Quelques personnes se trouvent déjà là et je fais rapidement le tour de la pièce du regard afin d’identifier mes camarades de promotion déjà présents. Je dois bien admettre que la décoration et l’ambiance créée ici sont plutôt correctes, je repère quelques anicroches plutôt minimes mais l’ensemble rend bien. Les préfets, bien que d’ascendance douteuse, ont su faire un travail correct. D’ailleurs ces deux derniers sont déjà en grande conversation ; Zach discute avec Casey tandis que Tracy se trouve entourée d’Ariel et d’une première année qui m’est encore inconnue. Bien, je ne suis pas trop en retard.
Je me dirige rapidement vers le buffet et attrape l’une des pâtisseries qui se trouve devant moi pour la goûter. Ce n’est pas mauvais, sûrement un brin écœurant mais pas mauvais. Mon regard se pose sur les bouteilles de bièraubeurre et j’en prends une avant de me diriger vers l’amassement de Serdaigles.
 
« Arrriel, Trrracy, dis-je poliment en inclinant la tête, j’espèrrre que vous avez passé de bonnes vacances. »
 
En réalité je me fiche un peu de leurs vacances d’été cependant je m’efforce de faire la conversation tout en paraissant poli. Si cette sang-de-bourbe de Tracy n’était pas la préfète de ma maison ni l’organisatrice de la soirée pas sûr que je me sois donné la peine de lui dire bonjour toutefois je préfère rester courtois. Je me tourne ensuite vers la jeune fille qui doit avoir à peu près l’âge de Judith, à une ou deux années près.
 
« Bonjourrr, je m’appelle Hannibal, bienvenue à Serrrdaigle. »
 
Mon autre préfet semble occupé à discuter avec Casey alors je me contente de lui adresser un signe de tête et un sourire cordial avant de reporter mon attention sur les trois filles devant moi.

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2413
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Mar 18 Sep - 23:34


Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles
Megan était absolument ravie. Ravie de voir l’une de ses meilleures amies nommée au poste de préfet. Qui plus est de sa maison. C’était une très bonne nouvelle ! Et bien qu’elle l’ait déjà chaleureusement félicitée, elle comptait le refaire encore lors de cette soirée organisée par leurs préfets. Une belle idée pour que les nouveaux s’intègrent au mieux et pour recréer une belle cohésion. Partir sur de bonnes bases, c’était tout ce dont ils avaient besoin.

La salle d’astronomie semblait être l’endroit qui correspondait le plus à la maison Serdaigle. Là encore, une très bonne idée selon Megan. Elle avait pensé y aller avec Allen mais celui-ci arriverait un peu plus tard, devant travailler quelques petites choses sur son premier entraînement de Quidditch. « Pas le droit d’éviter cette soirée ! Si j’y vais tu y vas ! » Lui lança-t-elle avec un petit sourire malicieux, déposant un baiser furtif sur son front. Elle l’avait difficilement laissé dans la salle commune, faisant juste un crochet par le dortoir pour enfiler une robe bleue nuit, sans même penser à ce lien avec les aiglons, juste avant de prendre la direction des hauteurs de Poudlard.

A peine avait-elle passé la porte de la tour d’astronomie qu’elle remarqua qu’elle était loin d’être la première. Et ça lui allait très bien, au moins elle pourrait se fondre dans la masse ! Et ce désir… pfiou, juste magnifique ! Ca en envoyait plein les yeux et la jeune fille avait littéralement des étoiles dans les yeux ! Megan se mit en mode observatrice, regardant ses camarades déjà présents. Juste histoire de contrôler un peu la situation… Elle vit une jeune Serdaigle auprès de Tracy et Zach, ne la connaissant que de vue. Ariel était aussi déjà arrivée, rejoignant le petit groupe. Casey avait à son tour été faire un tour vers les préfets, et la bondinette se dit à ce moment précis que c’était, de toute façon, la première chose à faire. Hannibal, un garçon avait aussi fait le pas vers l’attroupement, et en bonne élève disciplinée, la jeune Euston se dirigea vers eux. Elle sourit alors doucement aux jeunes gens, lançant un petit : « Salut tout le monde. » Avant de se tourner vers les deux préfets, adressant tout d’abord un large sourire complice à son amie et passant son regard de Zach à cette dernière. « C’est splendide, ce lieu est parfait pour les Serdaigle ! Très bonne idée ! Et encore félicitation ma belle ! » Lança-t-elle à l’adresse de sa camarade de dortoir. Bienveillante, elle ajouta : « Tout s’est bien passé pour vous ? » Parce que ce travail avait dû demander un bel effort, et autant le dire : c’était réussi !


AVENGEDINCHAINS




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9554-lena-chasemane-o-la-curiosite-n-a-jamais-ete-un-vilain-defauthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9603-bleus-verts-jaunes-et-rouges-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9604-on-se-recroisera-peut-etre-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9605-o-pour-le-courrier-de-lena-c-est-par-ici-o#210266http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9606-o-le-courrier-rapide-lena-o#210267

Arrivé(e) le : 23/04/2018
Parchemins rédigés : 195
Points : 19
Crédit : Moi ! (Georgie Henley)
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: non

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 23 Sep - 20:55

Maps to the stars




Allongée sur son lit, les mains posées sur son ventre, Lena attendait que le ciel lui tombe sur la tête pour se décider à bouger. Dans la chaleur de son dortoir vide, la jeune brune était perdue dans des pensées qui lui donnaient sommeil. Le début de l'année avait été si intense qu'elle n'avait pas vraiment envie de troquer une soirée à se reposer avec une soirée au sommet de la tour d'astronomie. Ce qui sortit finalement Lena de son lit était le phénomène rare qui se produirait le soir même: le passage des Perséides de Septembre. La jeune Serdaigle n'avait entendu parler d'un tel phénomène qu'une ou deux fois pendant ses cours d'astronomie, et c'était l'occasion de l'observer. La tour d'astronomie était le lieu idéal pour cela et les préfets avaient pu négocier un rallongement du couvre-feu. De plus, Lena savait qu'il y aurait quelques unes de ses connaissances qu'elle n'avait pas vu depuis un certain temps, comme cette Indiana. Le petite deuxième année occupait une place toute particulière dans le cœur de Lena et elle était certaine de l'y voir. Elles s'étaient retrouvées quelques jours auparavant pour une petite promenade, mais cela ne changeait rien au fait qu'elle veuille toujours être en sa compagnie. Quant à Ariel, Lena n'était pas sûre de l'y trouver, les réception n'étaient pas vraiment sa tasse de thé.
La jeune Serdaigle enfila un jean noir et une chemise bleue nuit. Elle n'allait sûrement pas prendre le risque d'attraper froid en robe du haut de la tour, et puis de toute façon elle préférait mille fois les pantalons. Elle fit tout de même l'effort de ne pas s'habiller comme une poubelle et soigna ses cheveux ainsi que le choix de ses chaussures. Ces bottines noires rendaient à son apparence sa classe tout en restant très décontractée.
Lorsqu'elle arriva au lieu de rendez-vous, plusieurs élèves groupées, verres à la main profitaient déjà de leur soirée. Elle avança doucement, en scrutant la foule des yeux. La pièce était décorée avec goût, de vieux appareils métriques et des instruments d'astronomie étaient dispersés aux alentours. Un buffet, tel qu'indiqué dans l'invitation, proposait boissons et petits fours. Lena s'approcha du balcon et observa un moment le ciel en silence, penchée sur la rambarde. Elle avait hâte de voir les Perséides passer de ses propres yeux. Le ciel offrait une nuée d'étoiles brillantes et la lune éclairait à moitié la tour qui était ouverte de presque tous les côtés.
En regardant par dessus son épaule, Lena ouvrit grand les yeux quand elle aperçut Ariel. Elle semblait faire la discussion avec les préfets, Tracy et Zach, et... Indiana. Elle resta ainsi un bref instant appuyée au garde-fou, le regard furtivement tourné vers ses deux amies, tentant de deviner ce qu'elles pouvaient bien raconter. La Serdaigle sortit de sa cachette et rejoint le groupe. D'autres élèves étaient également autour d'eux, comme Hannibal. Lena ne lui avait jamais adressé la parole, pourtant elle le connaissait bien. Elle décida de l'ignorer, cela valait mieux pour eux deux. Elle remarqua toutefois un étrange badge accrochée à son torse. Un badge en forme de goutte rouge qu'elle avait déjà cru apercevoir sur Phoenix et Sleibhin. Peut-être faisaient-ils partie d'un club ou quelque chose du genre. Elle resta un instant focalisée sur l'objet, puis s'arracha de ses pensées.
- Bonsoir tout le monde ! Je suis un peu en retard, j'espère que je n'ai rien manqué. Très chouette la déco, bravo, fit-elle à l'intention de ses deux préfets.
Puis elle se tourna vers ses deux plus chères amies présentes dans la pièce:
- Tu es venue ! Je suis super contente de te voir. Indiana aussi, ça me fait très plaisir, dit-elle chaleureusement.
Elle évita toute remarque à propos de leur escapade devant Ariel et les autres, en particulier si leurs préfets se trouvaient dans les parages au même moment. Elle adressa ensuite un sourire à Hannibal, sans un mot. Elle ne voulait surtout pas avoir quelconque lien avec lui, mais la politesse voulait que personne ne soit laissé à l’écart.
- Alors, vous savez quand le spectacle commencera ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6340-zach-e-thompson-la-famille-c-est-bien-quand-elle-part-pas-en-vrille-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6343-zach-e-thompson-les-amis-c-est-comme-une-seconde-famillehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6344-zach-e-thompson-allez-venez-jouerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6347-zach-e-thompson-le-hibouhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6345-zach-e-thompson-gotta-go-fast

Arrivé(e) le : 07/07/2016
Parchemins rédigés : 384
Points : 1
Crédit : Liu <3
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Professeur A. Winslow

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Lun 24 Sep - 16:18

    C’était devenu une habitude, ces soirées de début d’année, depuis cette courte année où Shaelyn avait été préfète de Serdaigle, même si celle-ci avait été un fiasco. Avec Tracy, on avait relevé le niveau, et cette année on avait encore relevé la barre. Bon, si elle n’avait pas été au courant des Perséides de Septembre, ça aurait sûrement simplement été du même niveau que l’année dernière, mais là, on avait l’évènement idéal pour accompagner cette soirée d’intégration. On pouvait mêler soirée et découverte, quoi de mieux pour représenter notre maison ? On avait vu avec le professeur Winslow pour organiser tout cela au mieux. Décorer une salle était une chose, préparer les enchantements pour préparer au mieux une observation de pluie d’étoiles filantes en était une autre. Là, il ne s’agissait pas de préparer la veille pour le lendemain, c’était un travail de plusieurs jours, d’autant plus avec mon inutilité en ce qui concernait l’utilisation de sortilèges. Pendant ce temps, le professeur VaatiVidya avait mis la main à la pâte également, littéralement puisqu’il s’était occupé du buffet. On avait bien de la chance d’avoir des professeurs autant à l’écoute, et enclins à nous aider, surtout le dernier qui n’avait pas de lien direct avec notre maison, si ce n’était notre adhésion à son projet, à Tracy et moi.

    Le gros était fait quand nous prîmes une pause pour nous préparer nous-mêmes pour la soirée. J’évitais soigneusement la salle de bains des préfets sachant que Tracy allait sûrement se laver aussi, je ne comptais pas réitérer la scène que nous avions vécue avec Cruz. En rétrospective, ce soir-là aussi j’aurais pu deviner qu’il y avait déjà quelqu’un, étant donné qu’il y avait la soirée des préfets. Après une bonne douche, je revêtais un jean noir et une chemise blanche, par-dessus laquelle je portais ma veste bleue que je ne portais pas aussi souvent que je le souhaiterais. Je remontais ensuite à la tour, on n’avait pas vraiment de temps libre sur ce coup-là. On avait encore des choses à peaufiner avant que les premiers invités arrivent. Loin de faire ça à la va-vite, nous nous appliquions tout de même pour les derniers préparatifs avant d’enfin faire un dernier tour pour vérifier que tout était tel qu’on le voulait. Les bras croisés, un regard d’ensemble, tout me semblait correct.
    « Ouais, tout est prêt dans les temps, on a bien bossé. »

    Dans les temps, c’était le cas de le dire. A peine avions-nous fait cette constatation que les premiers arrivés venaient découvrir le décor qu’on leur avait préparé. Et la première arrivée était Indiana, suivie de près par Ariel. Retenir les noms des élèves que l’on découvrait pendant ces soirées était un bon exercice de mémoire.
    « Bonsoir vous deux. » puis, plus dirigé vers Ariel « Non, t’en fais pas, on venait juste de finir. Tu es juste une des premières arrivées. »
    Et déjà les compliments sur la décoration pleuvaient. Après trois jours à travailler dessus, ça faisait du bien de confirmer qu’on avait fait du bon boulot, et que ça plaisait à ceux qui allaient faire vivre cette soirée. Et tandis que je les remerciais, une nouvelle arrivante débarqua avec des compliments. Casey était la troisième arrivée, connaissant ses habitudes un peu solitaires je m’étais demandé, pendant nos préparations, si elle viendrait. C’est donc avec plaisir que je l’accueillais ici.
    « Ravi que ça te plaise. » Puis un léger rire quand elle se renseignait sur mes vacances. « Comparé à l’été dernier, je qualifierais n’importe quoi me permettant de bouger et ne pas rester sur un lit de bon. Mais oui, ces vacances étaient cools, ce petit voyage à Beauxbâtons était très instructif. Et toi, t’as fait quoi pendant qu’on se baladait en France ? »
    L’été 2023 avait été une sacrée plaie, littéralement. Mais le temps avait coulé, et bien que j’aie bien failli y passer, j’étais prêt à déconner à ce sujet. J’avais toujours la marque, qui ne partirait jamais, de ce qu’il s’était passé, mais je ne comptais pas laisser ça noircir mes pensées. Il fallait aller de l’avant, et pas rester dans l’ombre toujours présente des mangemorts.
    D’autres arrivèrent ensuite pendant que je discutais avec Casey, pour lesquels je prenais la peine de les saluer brièvement malgré tout. Après tout, on était là pour unifier la maison, c’était pas vraiment le moment de les ignorer simplement parce que je parlais avec quelqu’un, même si la soirée ne faisait de toute façon que commencer. D’ailleurs en parlant de ça.
    « La pluie d’étoiles commence aux alentours de 22h, Lena. On a donc quelques heures pour discuter entre nous ! » Il était à peine plus de 19h, et le temps que tout le monde arrive, on avait pris large pour s’assurer d’avoir du temps pour le dialogue et le buffet. La soirée ne faisait vraiment que commencer.


Tenue:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7150-tracy-amelia-bennett-pour-etre-confirmee-dans-mon-identite-je-depends-entierement-des-autreshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7158-tracy-l-essentiel-en-enfer-c-est-de-survivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7162-tracy-bien-que-la-verite-et-le-mensonge-soient-jumeaux-la-verite-la-plus-agee-des-deuxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7163-tracy-n-oubliez-pas-de-signer

Arrivé(e) le : 27/11/2016
Parchemins rédigés : 2127
Points : 29
Crédit : Schizophrenic. (c)
Année : Sixième (seize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Finn & Jade.

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Mar 25 Sep - 22:59

Maps to the stars
Soirée d'intégration de Serdaigle

Comme d’habitude lorsqu’ils travaillaient ensemble, c’était Zach qui paraissait le plus serein, comme s’il avait toute confiance en leur entreprise, quelle qu’elle soit. Elle était la seule qui avait été rendue nerveuse par l’alerte attentat, la seule à craindre de se retrouver dépassée par leurs responsabilités, alors que lui se contentait simplement d’être à la hauteur de son rôle, sans se préoccuper du reste. A nouveau, elle était contente de l’avoir à ses côtés, cette année, pour équilibrer leur équipe. Chacun y donnait du sien, et c’était un mode de fonctionnement qui leur correspondait… « Ouais, tout est prêt dans les temps, on a bien bossé. » Elle hocha finalement la tête, un léger sourire sur les lèvres : même si les choses ne se déroulaient pas comme prévu, ou que la soirée était moins réussie qu’elle ne l’imaginait, au moins elle aurait fait de son mieux pour y parvenir, et réunir leur maison, ne serait que pour quelques heures de partage. Le ciel s’assombrissait légèrement, et elle se pencha alors afin de coller son oeil à la lunette, espérant voir paraître les premières lueurs… « Bonsoir, vous avez encore plus embelli l'espace, c'est super ! » lança une voix en direction de l’entrée. Une élève, plutôt jeune, venait de faire son entrée, et le regard émerveillé qu’elle porta à l’installation rassura immédiatement Tracy. La robe qu’elle avait enfilée et le ruban qui ornait joliment ses cheveux laissait présager qu’elle s’était préparée pour l’occasion, et la préfète ne put s’empêcher de se réjouir intimement que le thème de la soirée ait été pris au sérieux : elle reconnaissait bien là sa maison, parfois désunie lorsque survenaient certains désaccords, mais toujours rattachée par les liens sacrés de la curiosité, de la découverte et de l’ouverture d’esprit. Sans trop vanter leurs blason, elle affirmait avec certitude que Serdaigle rassemblait les éléments les plus brillants de Poudlard… “Je te remercie ! Je ne crois pas qu’on se soit déjà rencontrées, n’est-ce pas ? Comment est-ce que tu t’appelles… ?” demanda Tracy en souriant. Ce soir, elle avait besoin de s’aérer l’esprit, et cette soirée y était tout à fait propice : écarter, ne serait-ce qu’un moment, l’idée qu’elle ne pourrait pas la raconter à Dan. Qu’elle n’aurait sans doute plus l’occasion de lui parler de rien la concernant… Une épine d’amertume sembla imperceptiblement s’enfoncer en elle, et elle s’efforça alors de se reprendre, afin de ne rien laisser paraître de ses états d’âme. Pas alors que la soirée débutait à peine.

Sur les tables, le professeur VaatiVidya avait préparé de quoi avoir de l’énergie et raffermir la concentration pour mieux voir les étoiles, avec de jolies théières qui contenaient des infusions de thé vert, de ginseng et de sauge. Des sandwichs toastés coleslaw avec des oeufs, des tomates et du bacon apportaient suffisamment de protéines, sans être trop lours pour endormir les élèves, et des petits pains d’épices à la cannelle en forme d’étoiles filantes faisaient office de décoration parmi tous ces mets appétissants. Espérant que les convives s’en serviraient sans gêne, Tracy effectua un dernier tour de la pièce, pour s’assurer que tout était en ordre… « Ne t'inquiète pas Tracy, la décoration est vraiment parfaite. » lui adressa Ariel, une autre Serdaigle un brin plus jeune qu’elle, dans une belle robe bleue, alors que ses cheveux ondulaient le long de sa nuque. Cette fille, même si elle avait peu eu l’occasion de converser avec elle, elle savait très bien de qui il s’agissait. Une amie de Candice, qui était venue en vacances à la maison… Sur le principe, elle la trouvait gentille et bien élevée, comme elle venait d’ailleurs de le montrer en la complimentant sur la pièce. Mais un léger embarras s’empara d’elle lorsqu’elle se souvint de la légère pointe de jalousie qui lui avait serré le coeur, lorsque sa demi-soeur avait passé tant de temps avec cette amie, la délaissant quelque peu comme pour lui faire payer de s’être éloignée la première. « Merci Ariel, c’est adorable. Ta rentrée s’est bien passée ? Comment sont les cours ? » lui adressa-t-elle, en s’efforçant de ne rien laisser paraître de sa gêne. C’était une amie de Candice, et elle savait qu’elle pouvait se fier au bon goût de sa demi-soeur, alors c’était à elle de faire un effort pour ne pas jouer les envieuses… Son attention ensuite attirée par Casey, qui venait de faire son apparition, elle adressa un sourire chaleureux à cette dernière, en remarquant également ses efforts vestimentaires pour l’occasion. Rassurée que chacun y mette du sien pour faciliter l’intégration de chaque participant, les traits de Tracy se détendirent alors légèrement, avant qu’une voix familière ne se manifeste : « Arrriel, Trrracy, j’espèrrre que vous avez passé de bonnes vacances. » Cet accent si singulier… comment ne pas le reconnaître.

Elle avait, au cours de ses premières années à Poudlard, passé suffisamment de temps avec Hannibal Sørensen pour que sa présence dans la même pièce qu’elle change tout à fait l’atmosphère de cette dernière… Si le jeune homme était en apparence parfaitement courtois et sympathique, le côtoyer aussi longtemps avait rendu Tracy très confuse à son sujet, si bien qu’encore aujourd’hui, elle avait du mal à voir clair dans les idées qui semblaient animer le jeune homme… Elle avait pris sa défense dans son plaidoyer au ministère, soucieuse de rattraper sa trahison, mais au vu de la froideur polie qui se dégageait de son camarade, elle ne savait jamais sur quel pied danser avec ce dernier… « Oh, merci Hannibal, c’est un plaisir de te voir. J’ai passé de bonnes vacances… et toi, tu étais en France ? » l’interrogea-t-elle, la voix un peu hésitante, en se demandant si le temps ayant fait son oeuvre, il était parvenu à lui pardonner son mensonge. Après tout, peut-être l’imaginait-elle plus rancunier qu’il ne l’était réellement… elle pouvait bien lui donner une chance. Levant la tête vers le dôme, elle se rendit compte que le ciel était presque suffisamment assombri pour que quelques étoiles commencent à apparaître, et le résultat était réellement impressionnant. La voix de Megan la tira de sa rêverie, et la remit à l’aise : heureusement que sa camarade de dortoir était venue ! « C’est splendide, ce lieu est parfait pour les Serdaigle ! Très bonne idée ! Et encore félicitation ma belle ! Tout s’est bien passé pour vous ? ». Pour le coup, sa colocataire et amie la sauvait d’une situation légèrement incommodante… bien sûr, Hannibal était charmant en société, mais vis à vis d’elle, elle ne savait jamais comment interpréter les signaux qu’il lui envoyait, tantôt froids, tantôt étrangement sympathiques… trop étrangement. Toujours était-il qu’avoir une alliée à ses côtés n’était pas à refuser ! « Meg’, je suis ravie que tu sois là, et tu es magnifique ! Oui, tout s’est bien passé, le professeur Winslow nous a beaucoup aidés. Comment tu vas ? » commença-t-elle, avant de jeter un oeil au reste des invités, pour s’assurer que personne ne manquait de rien. « Allen nous rejoint bientôt, j’espère ? Je ne te présente pas Hannibal, bien sûr. » plaisanta-t-elle maladroitement, en lui désignant leur camarade de sixième année, avec lequel ils partageaient les salles de classe depuis le début de leur scolarité. S’interrompant brièvement pour recevoir les félicitations d’une autre élève plus jeune, Tracy répondit avec enthousiasme : « Merci Lena, on est contents que ça te plaise. Mets toi à l’aise, et sers-toi, je t’en prie ! » l’incita-t-elle, en lui désignant le buffet, avant de lever une nouvelle fois les yeux vers la coupole. Ça allait bientôt commencer, les étoiles étaient de plus en plus nombreuses… !

Emi Burton


I’m afraid, somebody else might take my place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9415-mad-max-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9424-max-i-dont-need-luck-i-have-youhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9423-max-i-have-a-bad-feeling-about-thishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9422-max-pass-on-what-you-have-learnedhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9421-max-the-garbage-will-do

Arrivé(e) le : 13/03/2018
Parchemins rédigés : 380
Points : 12
Crédit : Avatar ✿ Dan (ft Willa Holland) Signature ✿ frimelda
Année : 3ème année (13 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Charli B. Ethergsen & R. Sleibhin Norgarstein

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Mer 26 Sep - 4:53


MAP TO THE STARS ft. LES SERDAIGLE
« T’es bientôt prête ? » lança Max à sa meilleure amie visiblement très affairée devant le miroir.

Debout devant la porte de leur chambre, Max regardait sa meilleure amie essayer sans relache ses multiples robes pour trouver celle qui conviendrait le mieux au thème de la soirée – les malheureuses victimes abandonnées gisaient sur le sol du dortoir. Elle soupira doucement, jetant un coup d’oeil à son propre reflet. Il n’y avait pas besoin d’être si bien habillé que ça, si ? Ce n’était… qu’une soirée d’intégration des nouveaux et d’observation des étoiles, après tout. Un peu malgré elle, avec la comparaison entre son slim noir, son sweat bien trop grand et sa tresse faussement négligée qui pendait sur son épaule gauche avec toutes les tenues extravagantes et élégantes d’Heather, elle se sentait dépassée. A part ses converses habituellement rouges et enchantées pour l'occasion afin de faire apparaître des constellations et galaxies sur un ciel virant du bleu foncé au violet profond, elle ne portait rien de notable ou d'exceptionnel. Elle n’était jamais mal habillée, mais jamais bien habillée non plus – sa garde-robe n’était pas si grande que ça, en dehors de quelques vêtements sobres et sombres et de son uniforme. D’ordinaire, c’était sa meilleure amie qui devait la trainer à tout ces événements qu’elle se plaisait à esquiver habilement, mais là elle était prête avant elle – le monde à l’envers.

« Pars devant, je te rattrape ! »

Résignée, Max obéit et abandonna alors son amie à ses essayages. Et pourtant, Heather lui en avait parlé toute la semaine, de cette fichue soirée – depuis le moment où elles avaient reçu la lettre de leurs préfets. Elle avait eu l’air si contente de pouvoir rencontrer les nouveaux Serdaigle et glaner quelques informations et nouveautés intéressantes chez leurs aînés, mais visiblement, le destin en avait décidé autrement. Au moins pour le début, ce soir se déroulerait sans parachute ; pas de Serpentard pour la distraire, et pas de Poufsouffle pour lui sauver la mise.
Le courage pour seule défense, elle se glissa dans les couloirs et monta tous les escaliers jusqu’à la tour d’astronomie. Si elle devait être tout à fait honnête avec elle-même, cette matière ne l’avait jamais emballée plus que ça, et comptait même parmi ses plus mauvaises moyennes – avec un minimum de travail pour ne pas finir dernière de la classe tout de même. Alors les compétences astronomiques que cette soirée allait lui apporter… elle s’en fichait éperdument. Mais les pluies d’étoiles filantes, c’était toujours joli ; il y avait de quoi intéresser tous les Serdaigle dans cette initiative. Et puis, il y avait cette petite chose que Tracy avait ajoutée à la lettre qui servait d’invitation. Les étoiles filantes et les vœux, c’était quelque chose. Mais quelle était la probabilité de faire son vœu à l’exact moment où l’étoile filante tomberait du ciel… Et quand bien même ça arriverait, Max ne saurait même pas quel vœu formuler. Se réconcilier avec Sage ? Non, certainement pas – elle n’allait quand même pas gâcher un vœu pour un garçon, sa meilleure amie lui aurait fait la peau et ça n’en valait vraiment pas la peine. Souhaiter que tout s’arrange à la maison ? Mais ce genre de choses aurait des conséquences terribles, et il faudrait probablement plus d’une étoile filante pour réaliser ce vœu. Alors quoi ? Passer une année tranquille ? Passer une scolarité tranquille ? Réussir sa vie ? C’était bien trop vague pour être probable. Comme si les étoiles avaient quelque chose à voir avec la réussite, de toute façon. Si c’était le cas, même sans travailler elle aurait un Optimal en astronomie, et ce n’était pas le cas.

Quand enfin, Max passa la porte pour découvrir la salle d’astronomie réarrangée en planétarium pour l’occasion, elle ne regretta pas d’être venue. Avec l’ambiance tamisée, les plats très certainement délicieux qui régnaient au centre de la pièce et les conversations qui allaient déjà bon train même entre élèves visiblement pas de la même année, ce n’était pas le dernier endroit où elle aurait voulu être. Malgré sa grande taille, Max se savait toute petite au milieu des autres, et même si être en troisième année lui donnait maintenant une position d’aînée pour certains des plus jeunes présents ici, elle se sentait toujours un peu en décalage avec le reste quand elle regardait Tracy, Casey ou même Zach qui étaient tous plus vieux – et nettement mieux habillés – qu’elle. Elle aurait aimé faire partie de leur groupe, être leur égale ou quelque chose comme ça, mais non. Elle se contenta d’un sourire sincère et d’un geste discret de la main à Casey qui semblait occupée avec Zach pour rejoindre Tracy. Elle devinait non sans mal que si la salle était aussi belle et que si la soirée se passait bien, ce serait sans nul doute grace à elle. Elle ne connaissait pas vraiment son préfet, mais elle plaçait toute sa confiance dans sa préfète.
Un rapide coup d’oeil et elle distingua quelques têtes connues, comme celle d’Indiana par exemple, ainsi que d’autres dont elle ne connaissait rien ou presque. Les groupes se formaient et se déformaient, les conversations commençaient et s’entrecroisaient, si bien que Max ne savait déjà pas où donner de la tête. Discrètement, elle se rapprocha. La pluie d’étoiles n’allait pas commencer avant quelques temps, alors autant saluer les hôtes et ses camarades d’abord.

« Bonsoir ! » dit-elle simplement pour annoncer sa présence, avant d’enchainer sur un compliment très générique histoire d’engager la conversation. « J’aimerais bien que les cours d’astronomie ressemblent à ça tout le temps, c’est vraiment très beau. »

Elle avait un peu hésité à s’adresser directement à ceux dont elle connaissait le nom, mais ça aurait été probablement perçu comme malpoli. Après un petit moment de flottement, elle réalisa que tout le monde ici ne la connaissait pas – et qu’elle ne les connaissaient pas non plus. A l’exception de Tracy, Casey, Indiana et Megan qui avait été sa colocataire temporaire à Beauxbâtons, elle ne connaissait pas les autres. Leurs visages étaient évidemment familier, comme des ombres qu’on voyait dans la salle commune alors qu’on ne faisait que passer mais Max s’en voulait tout à coup un peu de ne pas s’être intéressée plus que ça à eux.
Hésitant à poser une question fatidique à propos des vacances qui plongerait probablement ses camarades dans une mélancolie sans nom, elle se ravisa pour s’inquiéter de leur rentrée et tenter de sociabiliser avant de réaliser qu'elle n'était pas la première arrivée - et que la question avait sans doute déjà été posée maintes et maintes fois. Tout était tellement plus difficile quand Heather n’était pas là.

« Au fait, je suis Maxine en troisième année. » ajouta-t-elle à l’attention des visages sur lesquels elle ne pouvait pas encore mettre de nom, pour les inciter à faire de même.

Elle adressa quand même un sourire à Megan pour lui indiquer qu’elle se souvenait évidemment d’elle, et se rapprocha de Tracy et Casey – rien de mauvais ne pourrait lui arriver si elles étaient à ses côtés de toute façon.
Les yeux posés sur un grand brun très élégant qu’elle savait avoir déjà vu quelque part sans pouvoir le remettre, elle laissa trainer ses oreilles le temps de prendre de quoi se désaltérer – sa meilleure amie ratait vraiment quelque chose, la voir prendre exemple sur ses attitudes l’aurait fait au choix mourir de rire ou de fierté. Hannibal ! Bien sur, comment oublier le frère aîné de Judith ? Elle fronça un peu les sourcils et détourna vivement ses yeux – la dernière chose qu’elle aurait voulu, c’était un contact visuel. Avec un peu de chance, il faisait passer le savoir avant ses… principes douteux comme sa sœur, et les choses tourneraient bien. Avec moins de chance, il ressemblait à son frère cadet et là… mieux valait ne pas y penser.
Silencieuse, elle fit mine de se concentrer sur sa boisson en attendant que quelqu’un ait quelque chose d’intéressant à dire – ou qu’à défaut, les étoiles commencent à tomber.


Noctae sur Bazzart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/03/2018
Parchemins rédigés : 131
Points : 2
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 30 Sep - 5:41

Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles

La salle d'astronomie avait été transformée pour paraître accueillante et ça, même pour les plus difficiles à satisfaire au courant d'une soirée. Elle avait été entièrement décorée au goût et aux couleurs des Serdaigles. Si le but de cette soirée était l'observation des étoiles filantes, l'accueil des nouveaux venus était primordial à chaque année et Ariel comprenait l'importance de faire sentir ces jeunes à la maison dès les premières semaines d'école. Pour les élèves plus vieux comme la blonde, la salle ressemblait tout simplement à une extension de leur salle commune, mais avec bonus. Un buffet l'avait attiré dès l'instant qu'elle avait mis les pieds à cette soirée. Si son instinct, c'était de sauter sur les délicieuses pâtisseries qui étaient mises à leur disposition, ses bonnes manières la rappelèrent à la raison. Complimenter les préfets sur leur bon travail et souhaiter la bienvenue à la jeune Serdaigle étaient les priorités même si le buffet appelait son nom. S'inquiétant de son arrivée hâtive, son préfet rassura la Serdaigle en lui indiquant tout simplement que tout était bien prêt pour les premiers invités. Elle soupira silencieusement à l'intérieur d'elle, elle ne voulait pas rendre un des préfets mal à l'aise. Les Serdaigles peuvent être assez perfectionnistes, ça serait gênant d'interrompre les préparatifs de cette manière. Ariel fit un mince sourire à Zach en guise de réponse puis elle s'approcha des deux jeunes filles qui étaient déjà présentes.



Même si elle ne savait pas vraiment en quelle année était la plus jeune des Serdaigles dans la pièce, les bienvenus étaient de mise et aussi histoire de faire une bonne première impression pour la maison de Serdaigle. En ce qui concernait Tracy, la blonde était un peu perplexe. Même si elles ne se connaissaient pas vraiment personnellement elle semblait quand même un peu gênée par quelque chose même si elle prit très bien le compliment qu'elle lui avait lancé. Elle s'efforça de se demander si elle avait fait quelque chose qui l'a dérangé durant son séjour chez elle et Candice, mais elle décida de chasser ses idées dans sa tête. Après tout, cette petite soirée n'était pas faite pour une séance de psychanalyse sur les gens qu'elle venait à peine de rencontrer. Tracy devait seulement être gênée de se faire complimenter de la sorte par quelqu'un qu'elle connaissait presque de vue seulement, c'était sa conclusion finale. « Mais de rien, ohh tu sais, l'habituel speech du début d'année à propos des BUSES de la part des professeurs sinon ça ne va pas trop mal. C'est vraiment bien pensé d'organiser ce genre de soirée pour nous libérer la tête.» lui dit-elle avant de se retourner pour accueillir Casey, une fille de son année, d'un simple sourire puisqu'elle semblait déjà commencer la conversation avec le préfet.




Ainsi, la soirée avançait de plus en plus et des personnes faisaient encore leurs entrés. Une voix familière interrompit la discussion entre les trois Serdaigles. Si l'articulation des mots était particulière, ce n'était rien par rapport au garçon qui appartenait à cette voix. Ariel ne s'était pas encore forgée d'opinion concrète sur lui, mais elle devait se rendre à l'évidence qu'il est un jeune homme curieux et qui semblait avoir beaucoup de secret. Certains disent qu'il veut seulement projeter une bonne image auprès des autres et qu'il n'est pas sincère alors que certains pensent vraiment que son opinion sur les moldus diffère de ses proches. Ariel n'était pas du genre à accuser sans preuve, pour le peu d'interaction qu'ils avaient eu ensemble, il semblait vraiment de quelqu'un cultivé avec des bonnes manières. « Bonsoir, Hannibal» lui dit-elle avec un sourire. « J'ai passé des belles vacances en France, c'était vraiment une belle idée de la part de la direction » rajouta-t-elle. Elle n'ajouta rien de plus, il fallait s'avouer qu'il y avait une petite gêne entre Tracy et Hannibal qui rendait l'ambiance un peu lourde entre les deux. Toutefois, une nouvelle arrivée vint s'ajouter au petit groupe. Megan félicita Tracy sur cette superbe soirée avant de commencer une conversation avec cette dernière. Ariel lui avait dit un simple bonjour en guise de salutation, mais elle avait surtout remarqué qu'Allen n'était pas avec elle. Sans doute trop occupé avec ses études et son rôle de capitaine pour l'équipe de Quidditch. Ariel était un peu déçue qu'il ne soit pas là pour l'instant, mais la soirée n'en était pas gâchée pour autant. Tout le monde avait l'air en grande discussion et heureux de se retrouver après les vacances scolaires.




À ça plus grande surprise, Lena venait de faire son apparition sur le seuil de la porte. Tout comme les autres invités, elle avait l'air d'admirer la décoration mise en place par les préfets avant de s'avancer pour saluer tout le monde. Si Lena semblait surprise que son amie se soit présenté à cette soirée, Ariel était aussi surprise qu'elle soit aussi venue. Il faut dire que l'observation des étoiles filantes comptait beaucoup pour la blonde. Même si les vacances venaient à peine de se terminer, observer le ciel était une manière de rester en contact avec sa famille et surtout avec sa mère qui travaillait dans le domaine de l'astronomie. « Lena ! Tu es venu aussi » dit-elle emballée. « Tu me connais, jamais j'aurais raté une chance d'observer les Perséides d'aussi prêt. Comment s'est passé ton retour de la France ? » Demanda-t-elle puisqu'elle n'avait pas eu de nouvelles d'elle depuis. Il faut croire qu'à force de se croiser et de participer à des soirées, les deux filles devenaient de plus en plus habituées de se retrouver avec beaucoup de gens et d'affronter leur peur des foules. Une jeune Serdaigle qui semblait un peu timide fit aussi son entrée. Elle avait l'air de scruter les visages qui lui étaient plus familiers et ceux qui lui étaient moins. Elle s'introduit à ceux qui lui étaient inconnus comme Ariel et elle se présenta elle aussi à son tour. « Salut moi c'est Ariel, cinquième année. » lui dit-elle en lui souriant faiblement histoire de faire une bonne première impression.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10013-judith-valentina-srensen-la-quatrieme#216749http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10022-judith-stuck-in-the-middle#216989http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10023-judith-paper-words#216993http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10024-judith-be-quick

Arrivé(e) le : 06/08/2018
Parchemins rédigés : 57
Points : 11
Crédit : Bazzart (ft. Mackenzie Foy)
Année : 2e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Bonnie Elsing

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 30 Sep - 15:29


Map to the stars
Judith & les Serdaigles

« Soirée mondaine chez les intellos »

« Essaie de te montrer un peu plus sociable cette année. » J’avais encore en tête les dernières recommandations de ma grand-mère, adressées juste avant que je ne monte dans le Poudlard Express. J’avais à cœur de la rendre fière mais la mission me semblait surhumaine. Comment pouvait-elle espérer que je côtoie une bande d’ignares mal éduqués sans montrer un seul signe d’ennui ? Fort heureusement, je n’avais pas été envoyée à Gryffondor comme Finn ou pire chez les Poufsouffle comme Erin. Hannibal et moi avions la chance de fréquenter des élèves un minimum intéressé par le savoir, c’était d’ailleurs la caractéristique première des Serdaigle. Un peu plus tôt dans la semaine, une affiche avait été placardée sur le tableau de la salle commune, annonçant la tenue d’une petite soirée d’intégration au sommet de la tour d’astronomie le vendredi qui suivait. J’avais eu ma dose de mondanité avec la réception organisée par notre grand-père à Notting Hill le jour précédant la rentrée. J’étais bien décidée à ne pas subir une seconde fois un évènement de ce type, à la fois stupide et inutile. J’avais soigneusement préparé mon planning : j’allais pouvoir profiter du calme de la salle commune pour étaler quelques manuels sur une table et travailler dans un silence absolu. Nous avions cours d’astronomie ce soir-là et il me faudrait de toute façon rester éveillée pour ne pas être en retard. Vers dix-huit heures trente, je pris place dans l’un des fauteuils qui se trouvaient près de l’âtre pendant que mes congénères terminaient de se préparer pour la petite fête qui allait suivre. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ma conscience me rattrapa. Je n’étais revenue à l’école que depuis uen semaine et déjà je laisser de côté les conseils avisés de mon aïeule. Elle serait terriblement déçue si elle venait à l’apprendre. Hésitante, je regardais la salle se vider peu à peu, dessinant machinalement sur le parchemin qui aurait dû recueillir mes notes. Après quelques minutes, je finis par déposer les armes. Je ramassai mes affaires et me remontai dans mon dortoir. Il était vide, les autres colocataires devaient déjà être en route. J’ouvris l’armoire pour attraper le premier vêtement bleu qui me tombait sous la main. Quitte à perdre mon temps, autant jouer le jeu jusqu’au bout… Je débusquai une robe bleu pâle, légèrement cintrée à la taille par une ceinture plus foncée. Après avoir relevé mes cheveux, j’inspectai ma tenue dans le miroir avant de me mettre en route.

Je n’étais pas vraiment en avance. Il était dix-neuf heures largement passées lorsque je franchis la porte de la salle commune. Je me hâtai vers le point de rendez-vous. La salle avait été soigneusement aménagée pour l’occasion : c’était assez joli dans l’ensemble. Il y avait déjà du monde et la plupart était déjà en pleine conversation lorsque je fis mon entrée. Je n’étais pas particulièrement à l’aise au milieu de toute cette foule et je me mis en quête d’une tête connue. Sans surprise, mon frère était là, bavardant poliment avec les élèves déjà présents. Je louais son talent pour la vie en société, il était capable de faire abstraction des ascendances parfois douteuses de nos congénères, ce qui n’était pas toujours mon cas. Respectueuse et bien élevée, je mis un point d’honneur à remercier les deux préfets pour leur travail. « Brrravo pourrr cette initiative, l’endrrroit est forrrt joli. » Je ne nourrissais pas de passion particulière pour l’astronomie et toutes ces sciences qui manquaient d’exactitude mais ce soir, il me faudrait faire un effort et feindre l’intérêt pour cette pluie d’étoiles filantes soi-disant extraordinaire. Un peu plus loin, je remarquai un visage qui ne m’était pas inconnu. Je m’approchai. « Salut Maxine ! Je suis contente de te trrrouver ici. » Ce qui n’était pas faux pour une fois : je comptais sur elle pour rendre la soirée plus divertissante…


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8194-avalon-l-caldwell-we-got-those-rebel-hearts#184775http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8204-avalon-l-caldwell-just-like-fire

Arrivé(e) le : 10/11/2016
Parchemins rédigés : 231
Points : 3
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Edward Carter

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Mer 3 Oct - 19:43



Maps to the stars

Serdaigles



Il n’aura pas fallu longtemps à Tracy et Zach pour organiser cette soirée de rentrée. Comme un rituel se répétant chaque année, l’invitation était là, placardée sur le mur d’information de notre salle commune. Je l’ai parcourue des yeux rapidement avant de décréter que je n’irai pas. Je n’ai jamais été une grande fane de ces soirées un peu pompeuses pendant lesquelles on se goinfre et on apprend à faire connaissance avec des gens de notre maison à qui je n’adresserai certainement jamais la parole par la suite. Certes, de la nourriture est en jeu mais bon … Je peux très bien me goinfrer autrement ! L’année dernière, je me souviens que ça avait été sympa. Ils avaient organisé une petite chasse au trésor pour trouver l’endroit où aurait lieu la fête de rentrée. Malheureusement, cette course aux réponses m’avait tellement ouvert l’appétit que j’ai un peu agi comme un monstre en arrivant. Résultat, il vaut mieux pour tout le monde que je n’y aille pas cette année. Rester dans mon dortoir et faire l’élève studieuse est une meilleure idée. Mais ça, c’était avant que le sujet soit abordé avec Narcissa…

« Bon c’est bon ? T’es prête ? » Je demande, un brin exaspérée. Ça fait quoi, à peu près 1heure qu’elle est enfermée dans cette salle de bain ? Je n’en peux plus d’attendre. Allongée de tout mon long sur son lit, j’attends la princesse Cissy qui n’en finit plus de se préparer. Si ça ne tenait qu’à moi, je me serais pointée en jean-baskets à cette soirée. Mais Narcissa avait d’autres idées en tête. Comme de me relooker par exemple. Il a fallu que je sois à 17h pétantes dans son dortoir pour qu’elle puisse jouer à la poupée avec moi. « Ah bah enfin ! » Je m’exclame lorsque la porte de la salle de bain s’ouvre enfin sur une Narcissa apprêtée de la tête aux pieds. Je me redresse et la regarde « Mais oui tu es parfaite, comme toujours ! » Je lui confirme en levant les yeux. Elle n’a de toute façon pas besoin de tous ses artifices pour être belle en toutes circonstances. Je suis persuadée qu’elle le sait pertinemment mais il semblerait qu’il soit obligatoire pour elle de se vêtir en toute situation. Elle n’est pas dans un club de mode ou je ne sais pas quoi pour rien.

« C’était vraiment nécessaire ? » Je lui demande pour la énième fois en saisissant un bout du tissu de ma robe. Quand je disais que j’y serais bien allée en jean-baskets, je ne plaisantais pas. C’était vraiment mon plan. Mais Narcissa a estimé que si on allait à la soirée organisée par nos préfets, on y allait à sa façon. J’ai bien essayé de parlementer mais j’ai rapidement arrêté d’insister. Il y a des choses avec lesquelles il ne vaut mieux pas froisser Cissy, et elle semblait vraiment enchantée à l’idée de me préparer. Ne vous détrompez pas, j’aime beaucoup les robes et les trucs des filles, j’ai d’ailleurs adoré me déguiser en marquise lors du bal de bienvenue de Beauxbatons, mais c’était dans un contexte différent et historique. Là je me retrouve avec une robe qui de coutume me serait bien inaccessible et je me sens un peu gauche dans une tenue aussi somptueuse. Narcissa m’a choisi une robe de cocktail bleue marine longue et incrustée de minuscules pierreries qui scintillent au rythme de mes mouvements. Je crois qu’elle a souhaité représenter la voie lactée en écho au thème de la soirée. Elle est merveilleuse mais je ne pense pas être la personne destinée à porter ce genre de petites merveilles. Raison pour laquelle je suis un peu (beaucoup) gênée.

Nous ne sommes clairement pas les premières à arriver sur le lieu de la fête. Merci Narcissa pour son retard. D’un autre côté, ce n’est pas plus mal. Faire la causette c’est pas vraiment mon truc. Tracy et Zach sont déjà là et je les entends faire les présentations. Oh joie, encore une multitude de noms que je ne retiendrais pas. Je laisse Narcissa prendre les devants et je la suis, espérant que personne ne fera de remarques sur ma tenue et que tout le monde la trouvera parfaitement normale. Je salue les personnes que je connais, soit Zach, Tracy, Megan et Casey, tout en restant un peu en retrait et sans vraiment prêter attention aux présentations des autres. En attendant, j’observe avec attention la pièce que nous connaissons habituellement en salle de cours. Elle n’est pas bien différente que d’habitude mais l’atmosphère était conviviale et représentait bien les valeurs de notre maison. Mon regard se pose alors sur la grande table ronde contenant nourriture et boisson. Quand pensez-vous qu’il est socialement permis de se jeter dessus ?


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9992-indiana-a-hate-de-decouvrir-poudlard-et-ses-sorciers-en-avant-les-croquis#216286http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10047-indiana-e-morgan-viens-et-tu-decouvriras-qui-je-suishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10048-indiana-e-morgan-partons-ensemble-dans-cette-aventurehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10049-indiana-e-morgan-sa-boite-aux-lettres-secretshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10050-indiana-e-morgan-hibou-express-garanti-pour-sa-rapidite

Arrivé(e) le : 04/07/2018
Parchemins rédigés : 39
Points : 9
Crédit : C'est moi !
Année : 2ème année

PETIT +

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 7 Oct - 18:52

Maps to the stars
Soirée d'intégration de Serdaigle

La soirée était somptueuse et j'étais vraiment curieuse de rencontrer tous mes camarades Serdaigles. Certains étaient beaucoup plus à l'aise que d'autres, clairement, mais je me sentais plutôt bien. Pourtant, je n'étais pas habituée à ce genre de soirée. Les miennes ressemblaient davantage à celle d'une célibataire endurcie que l'on voyait dans les téléfilms moldus. Cette idée me fit sourire et réalisai rapidement la tristesse de la chose... Après tout, je n'étais pas la plus sociable mais je préférais passer mes soirées seule ou en famille, privilégiant mes journées avec mes proches.
Tracy m'accueilla avec un grand sourire et me remercia de mon compliment, puis, me demandant si nous nous étions déjà rencontrées, elle s'enquit de mon prénom. « Indiana Eileen Morgan », bredouillai-je, « Enfin... C'est juste Indiana mon prénom. » La maladresse, bonjour ! Je voulais tellement bien présenter. Tracy ne me connaissait pas mais je l'aimais bien, elle avait l'air attentionnée et gentille, soucieuse de bien faire. 

Ariel était arrivée en même temps que moi et elle se présenta en se tournant vers moi, ce que je fis à mon tour avec un sourire. Je ne croisais pas beaucoup Ariel mais ses cheveux blonds m'attiraient comme la chaleur du soleil et, d'une coiffure particulière ou non, ils étaient toujours beaux. 
Je n'arrêtais pas de me demander si j'aurais la possibilité de connaître tout le monde, je doutais que l'on s'intéresse à moi. D'un côté, j'avais l'habitude de ne pas y prêter attention mais étant donné que Serdaigles était devenu ma seconde maison, je crois que j'avais envie de partager des choses avec les autres Aigles bleus... 
C'est pourquoi je me forçai de dire ce que je pensais à Ariel, après tout, elle était amie avec Lena et elle méritait bien ce compliment : « Tu as des cheveux sublimes... Je trouve ! » Je rougissais légèrement, n'étant pas habituée à faire des compliments aux inconnus. 

Un autre Serdaigle nous rejoignit, un aîné particulier qui ne me laissa pas indifférente... Il se présenta et me souhaita la bienvenue à Serdaigle, son charme était perturbant, ne sachant pas quelle émotion m’enivrait à ce moment. En lui répondant, je l'observai et je compris quel était cet accent que je connaissais. Judith en avait un similaire et ils étaient vraiment différents dans leurs façons de parler ou d'être mais c'était son frère, sans aucun doute. J'avais cru comprendre par des rumeurs, que je n'écoutais que d'une oreille, qu'il n'était pas sincère dans ses manières. Rien ne m'empêchait de lui parler mais je doutais qu'il s'intéressait réellement à ce que j'avais à dire. Encore cette pensée vint me trotter dans la tête, ce n'était pas possible... 

L'arrivée de Lena détendit l'atmosphère qu'Hannibal avait créé rien qu'en étant présent, Tracy ne semblait pas très à l'aise et plutôt confuse. J'étais très contente de la retrouver ce soir et elle nous salua chaleureusement, Ariel et moi. Même Lena ne dit mot à Hannibal, un simple sourire poli. Peut-être en savait-elle davantage sur lui. Cela faisait parti des questions que je ne posais pas à Judith. Je ne voulais pas lui paraître indiscrète et elle n'appréciait pas en parler, je l'avais senti la première fois que l'on avait abordé le sujet familial. 
Lena demanda quand les Perséides commenceraient, n'ayant pas la réponse, je laissai Tracy et Zach prendre soin de lui répondre. Ce dernier avait une veste que je ne l'avais jamais vu porté et qui lui allait bien, d'un bleu représentant parfaitement notre couleur emblématique des Serdaigles. Il m'avait seulement salué en arrivant. 

Maxine faisait son apparition également, j'espérais pouvoir partager davantage avec elle cette année. On avait discuté quelques fois puisqu'elle aussi était amie avec Judith. Cependant, on n'avait malheureusement pas pris l'occasion d’approfondir nos discussions, toutes les deux étant prises par nos activités respectives, je supposais. Alors je la saluai avec le sourire pour la mettre à l'aise. Elle complimenta le travail de nos préfets sur la tour d'Astronomie et semblait partagée sur un sujet à lancer, alors elle se contenta de se présenter envers ceux qu'elle ne connaissait pas. 

Après quelques introductions, je ne voulus interrompre personne ou sembler impolie, j'effleurai le bras de Lena et l'invitai à se diriger vers le buffet : « Lena, ça te dit d'aller voir ce que le buffet propose ? Tu veux venir avec nous Ariel ? » Je me disais que ce serait l'occasion pour Lena d'avoir le temps de répondre à Ariel tranquillement quant à son retour de France et de se retirer du groupe qui s'était agrandi en un clin d'oeil. Je trouvais difficile de se sentir à l'aise avec tant de personnes que l'on ne connaît pas et de créer un véritable lien avec chacune d'elles. 
Je me servais du thé vert et un sandwich bien garni quand je vis Judith entrer et se diriger vers le grand groupe, l'air un peu blasée. Elle s'était rapidement rapprocher de Maxine. 

Je remarquai également une sixième année, dont je ne connaissais pas le nom, en train de lorgner le buffet. Elle avait seulement saluer quelques personnes qu'elle devait déjà connaître. Elle n'avait pas l'air d'avoir envie de rencontrer de nouvelles personnes, elle n'avait pas fait l'effort. 
Je décidai de faire le tour du buffet, l'air de rien puis je me tournai vers elle en lui disant : « Le sandwich est super bon, tu devrais le goûter ! ». J'espérais que je n'avais rien entre les dents en souriant... 

Emi Burton

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10289-robin-you-are-a-sight-for-sore-eyeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10293-robin-three-words-eight-letters-say-it-and-i-m-yourshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10294-robin-s-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10295-robin-pas-de-beuglantes-mercihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10296-robin-small-words-big-meaning

Arrivé(e) le : 24/09/2018
Parchemins rédigés : 44
Points : 5
Année : 4 ème

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Lun 8 Oct - 20:34





Maps to the stars
Les Serdaigle


Keep you eyes on the stars and your feet on the ground.
Parfait ! Me dis-je alors que je finissais tout juste d'ajouter la touche finale à mon maquillage léger, j'ai du passer bien une heure sur ma coiffure, moi qui ai l'habitude de garder mes cheveux pour la plupart du temps lisses et lâchés j'avais cette fois-ci fais l'effort de les boucler tout en ramenant quelques mèches du devant vers l'arrière pour un côté plus sophistiqué, tenus par une pince en forme d'étoile scintillante, c'était l'accessoire parfait pour la soirée à laquelle j'allais participer. En effet depuis que j'avais reçu la lettre de nos préfets indiquant que notre petite réunion d'intégration aurait lieu dans la tour d'astronomie sous une pluie d'étoile je n'ai pensé plus qu'à ça pour la semaine. J'ai toujours aimé me préparer pour les sorties et les soirées, avec le nombre de repas et d’événements auxquels je vais avec ma mère j'ai fini par m'habituer et surtout par beaucoup apprécier la préparation qu'il y a avant. J'aime beaucoup me pomponner, tout en restant naturelle, ma mère me dit toujours qu'à quinze ans je ne devrais pas en faire trop, mais je rajoute tout de même toujours ma touche de rouge à lèvre légèrement rosé qui me donne une mine d'ange.

L'idée de faire une soirée sous un ciel étoilé avec, en plus de cela, une pluie d'étoile me rendait vraiment impatiente. Ma rentrée n'était pas vraiment mon moment préféré dans cet endroit où j'ai toujours du mal à m'adapter, je suis toujours mal quand je laisse ma mère seule à Londres pour si longtemps, même après cinq ans je ne m'y suis toujours pas habituée et c'est pire encore depuis l'année où j'étais enfermée dans les cachots... Depuis j'ai peur qu'en venant ici je ne puisse plus jamais la revoir. Alors cette soirée est vraiment parfaite pour me changer les idées, j'ai toujours aimé observer les étoiles, pour moi ce n'est pas seulement romantique mais aussi rassurant... Même ici où tout semble géré par la magie et les sortilèges, les étoiles restent les mêmes, des boules de feu à des milliards de kilomètres avec une beauté que je ne saurais expliquer. En plus de ça j'ai le droit de me rendre jolie et de porter une belle robe sans avoir à chercher d'excuse, c'est parfait. Evidemment avec le temps j'ai l'habitude qu'il y ait multiples événements de ce genre et j'amène toujours avec moi certaines de mes plus jolies robes, c'est crucial, jamais je n'irai à une soirée sans une robe qui me met tellement en valeur, je préfère ne pas y aller que d'y aller en pantalon ! En ce qui concerne ce soir j'ai opté pour une robe bleue claire scintillante, parfaitement dans le thème, qui met particulièrement en valeur mes yeux et qui va tellement bien avec mes cheveux blonds. En plus de cela elle épouse parfaitement mes formes naissantes au niveau de ma poitrine et ma taille où elle part en évasé finissant juste au dessus de mes genoux. Je me sens vraiment en confiance et jolie dans cette tenue et après avoir vérifié la position de mes cheveux une dernière fois je me décide de me mettre enfin en chemin pour la soirée. J'ai hâte de voir le résultat de la salle mais avec Tracy en décoratrice ça ne peut qu'être magnifique.

Une fois j'arbore un sourire poli, il y a déjà du monde dans la salle mais je me contente d'abord d'observer le lieu, je suis époustouflée par le ciel qui se tient au dessus de notre tête... C'est absolument magnifique, parfois la magie peut faire des choses vraiment belles et encore, la pluie d'étoiles n'a même pas commencé. Le reste du lieu est également très finement décoré avec des touches de bleu et d'élégance par-ci par-là, c'est une très belle réception et je n'attend plus longtemps pour me diriger vers les préfets. « Bonsoir ! Excellente idée de profiter de la pluie d'étoile pour faire la soirée... Je dois avouer que c'est magnifique, j'ai hâte de voir le bouquet final ce soir ! » dis-je en masquant mon excitation tant bien que mal. « Tu es magnifique Tracy ! » dis-je avec un sourire. Je reconnais pas mal de monde, Ariel et Lena qui discutent ensemble, mais mon regard s'arrête sur quelqu'un en particulier alors que je sens mes lèvres former un sourire léger. Hannibal se tient là, entre tout les autres, et je ne peux m'empêcher de penser qu'il resplendit de beauté par rapport à tout les autres autour de lui, je ne vois plus que lui et je me contente d'un hochement de tête envers mes préfets avant de me diriger vers le beau brun avec assurance. « Bonsoir Hannibal, je suis ravie de te voir ici ce soir. » dis-je avec un petit sourire en fixant ses yeux. Il incarne tellement le charme et l'élégance ! « Tu as déjà observé une pluie d'étoile ? C'est absolument fabuleux... » ajoutai-je en jetant un regard au ciel. J'ignore tout le monde autour de moi, ce soir je vais observer les étoiles voler dans le ciel avec Hannibal, personne ne va me gâcher ça.


camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10029-hannibal-atlas-srensen-objection-votre-honneurhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10036-hannibal-good-laws-have-their-origins-in-bad-moralshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10037-hannibal-lettres-recommandeeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10038-hannibal-soyez-brefs

Arrivé(e) le : 19/08/2018
Parchemins rédigés : 86
Points : 7
Crédit : Eriam ft. Nick Robinson
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Prrrudence

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Ven 12 Oct - 14:20



Maps to the stars
ft. les Serrrdaigles
J’offre un sourire poli à Tracy tandis qu’elle répond à mon salut et à mes interrogations. D’après sa posture je peux facilement imaginer qu’elle est mal à l’aise et je ne fais pas grand chose pour améliorer son trouble. Après sa trahison, ses mensonges et l’horrible révélation de son véritable statut elle ne peut mériter mieux. Le fait que je continue de lui adresser poliment la parole devrait d’ailleurs lui suffire. Apparemment ses vacances ont été correctes, et je m’égare pendant quelques instants à imaginer ce que ce genre de personne fait durant son temps libre… Les activités moldues me paraissent toutes inutiles, dénuées d’intérêt et dans le seul but de nuire au reste du monde alors j’ai bien du mal à comprendre la satisfaction que l’on peut trouver à côtoyer cette espèce. Mais bon, il s’agit d’une autre histoire et je n’ai pas le temps de penser à tout ça ce soir.
 
« Oui, nous avons passé à l’été à Beauxbâtons, répondis-je d’un ton courtois tout en reportant mon attention sur Tracy, la Frrrance est un pays trrrès intérrressant j’ai apprrrris beaucoup de choses, leurrr façon d’apprrréhender la magie n’est guèrrre différrrente de la nôtrrre cependant elle diffèrrre en quelques points. »
 
J’agrémente ma réponse d’un petit sourire en coin avant de poursuivre d’une voix que je m’efforce de rendre un peu plus taquine et joviale.
 
« Mais je ne vais pas vous ennuyer avec ce genrrre de choses ce soirrr, prrrromis ! Je me contenterrrai d’obserrrrver les Perrrséides en silence ! Je suis d’ailleurs rrravi de voirrr que la Frrrance t’a plu tout autant qu’à moi, Arrriel. »
 
Tandis que nous discutons, la salle d’astronomie continue de se remplir petit à petit alors que mes condisciples de Serdaigle nous rejoignent. L’une de mes camarades de sixième année vient de faire son entrée dans une robe bleue nuit plutôt correcte et Bennett s’empresse de la saluer avec affection. J’adresse un sourire poli à la sang-mêlée et lui rend rapidement son salut. Comme la plupart des autres avant elle, Euston s’empresse de féliciter nos préfets pour leur travail au sein de la pièce et j’en profite pour regarder les nouveaux venus, peu intéressé par ce genre de politesses. L’une de ces sang-de-bourbes qui ont passé leur année à récurer le château et à dormir aux cachots vient d’arriver à son tour et elle s’approche de nous afin de nous dire poliment bonsoir. Apparemment, Chasemane semble bien connaître Ariel et la jeune Serdaigle déjà présente vu la chaleur avec laquelle elle s’exprime à leur attention. Charmant.
Alors que je m’apprête à saluer Maxine qui vient d’arriver, j’aperçois la silhouette de ma jeune sœur faire son entrée à son tour dans la pièce. Je suis très étonné de la trouver ici mais je le cache habilement ; Judith n’est clairement pas du genre à se précipiter sur ce genre d’évènements de groupe, non, c’est même plutôt tout le contraire. Elle est aussi solitaire que je ne suis mondain et je la soupçonne parfois de vivre telle une ermite, recluse au milieu de ses grimoires et esseulée de tous. L’image me fait un peu sourire et je m’approche de ma sœur, heureux malgré tout de partager ce moment avec elle.
 
« Judith, ça me fait plaisirrr de te voirrr ici ! »
 
Sans doute les mots les plus véridiques que je prononcerai ce soir… Je jette un coup d’œil rapide à la camarade de ma sœur et mes lèvres s’étirent en un mince sourire ; il me semble qu’elle n’est pas de sang noble et ce genre de fréquentations m’ennuie quelque peu. Je n’ai pas envie que Judith se fasse embrigader par la racaille de Poudlard et je me promets de surveiller leur relation d’un œil attentif.
 
« Bonsoirrr Maxine de trrroisième année, je suis Hannibal, le frrrèrrre de Judith. »
 
J’ignore si nous avons déjà eu l’occasion d’interagir ensemble ou si elle sait qui je suis mais les présentations me semblent inévitables puisque ma sœur semble la connaître. Maintenant que nous nous retrouvons dans la même maison, il est de mon devoir de rattraper au mieux mon absence et mon désintérêt pour ma cadette au cours de nos premières années de vie commune.
Tandis que je m’apprête à poser davantage de question à ma sœur et à sa camarade, une nouvelle Serdaigle fait son entrée dans la pièce et je relève la tête afin de voir de qu’il s’agit. Je reconnais rapidement Robin, la sang-de-bourbe qui s’est éprise de moi il y a de ça plusieurs années. Si j’ai d’abord trouvé ça gênant – pour ne pas dire dégoûtant – j’ai vite compris que je pouvais tirer des avantages non négligeables de cette situation et que la petite née-moldue pourrait bien me servir un jour. Comment souvent, ma déduction fut la bonne et son utilité fut toute trouvée lorsqu’il me fallut des témoins pour mon audience au Ministère ; comment condamner un garçon qui vivait une amourette avec une née-moldue ? Depuis je m’efforce de maintenir l’illusion et de donner régulièrement le change afin de pouvoir me garder Robin sous le coude. Au final jouer à ce petit jeu s’avère bien plus facile que je ne l’aurais initialement cru et je suis certain que cette situation me sera à nouveau profitable un jour.
 
« Rrrrobin, dis-je d’une voix suave tout en lui offrant un regard charmeur, je suis également rrravi de te rrrevoirrr. Tu es trrrès en beauté ce soirrr. »
 
Il faut bien admettre que sa tenue la met en valeur et que ses traits ne sont pas vilains, bien que son sang soit impur. Elle a un certain sens du style qui a dû en prendre un sacré coup lorsqu’elle s’est vue obligée de revêtir des guenilles tout en vivant aux cachots il y a deux ans. Cette pensée me fait sourire et je m’empresse de me reconcentrer sur mon interlocutrice.
 
« Lorrrsque j’habitais en Norrrvège j’ai eu l’occasion d’admirrrer de trrrès belles aurrrorrres borrréales mais rrrien de tel. »
 
Je n’ai jamais retrouvé la beauté d’un pareil spectacle depuis que nous avons déménagé à Londres et je me languis parfois de ma terre natale et de ses paysages magnifiques. Décidant de jouer le jeu jusqu’au bout je m’empresse de me pencher vers Robin afin de lui susurrer à l’oreilles quelques mots ;
 
« Pourrr tout t’avouer c’est une prrremièrrre fois pourrr moi, j’espèrrre que le spectacle est aussi beau qu’on ne le dit. »
 
Je laisse ensuite courir mon regard sur le tissu bleu clair recouvrant son corps avant de lui adresser un sourire charmeur.

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9554-lena-chasemane-o-la-curiosite-n-a-jamais-ete-un-vilain-defauthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9603-bleus-verts-jaunes-et-rouges-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9604-on-se-recroisera-peut-etre-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9605-o-pour-le-courrier-de-lena-c-est-par-ici-o#210266http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9606-o-le-courrier-rapide-lena-o#210267

Arrivé(e) le : 23/04/2018
Parchemins rédigés : 195
Points : 19
Crédit : Moi ! (Georgie Henley)
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: non

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Dim 14 Oct - 19:32

Maps to the stars




La tour d’astronomie commençait sérieusement à se remplir. Les deux préfets avaient réussi leur coup en réunissant toute la maison pour observer un phénomène magnifique. Ce que les élèves ne manquaient pas de faire remarquer en remerciant Tracy et Zach. Même sans être un passionné d’Astronomie, un Serdaigle sera toujours intrigué par une pluie d’étoile réputée unique. Lena avait d’ailleurs hâte que le spectacle commence. Elle guettait le ciel pour ne pas manquer une miette des Perséides de Septembre.
[ÉDITÉ]Lena jeta un œil autour d'elle et remarqua que Robin avait fait son apparition dans la tour. Elle l’aurait volontiers invitée à se joindre à elle, mais la blonde semblait avoir d’autres projets en tête. Elle avait décidé de se diriger vers Hannibal, non loin, d’un pas décidé. Lena avait appris à se méfier depuis l'année passée dans les cachots. Elle ne pouvait pas dire qu'Hannibal était aussi sanguinaire qu'Erin ou aussi violent que Finn, mais ils faisaient tout de même partie de la même famille. Même s'il s'était comporté de façon passive durant la période Blackman, il n'en restait pas moins un Sørensen. À vrai dire, Lena ne savait pas vraiment quoi penser de lui, il la laissait extrêmement perplexe. Elle voyait à la fois en Hannibal un garçon tiraillé entre les idéaux de sa famille et les siens, mais aussi comme un adolescent élevé dans une haine des nés-moldus, un peu comme Sleibhin. Il fallait dire qu'elle n'avait jamais vraiment fait l'effort de le connaitre d'elle même. Peut-être avait-elle peur de trouver en lui un pro-sang-pur aussi effrayant que tous les autres... La conversation entamée entre Robin et Hannibal, Lena détourna le regard et les oublia. Vu le regard que la jeune blonde portait au beau brun, elle préféra les laisser tranquilles.[ÉDITÉ]
Revenant à la réalité, Lena s’aperçut que deux autres têtes s’étaient jointes au groupe.
- Enchantée, Maxine, je suis Lena, en quatrième année.
L’autre Serdaigle, Lena ne connaissait pas son prénom mais l’avait souvent vue en compagnie d’Hannibal et ils avaient un certain air de famille. Ses soupçons se confirmèrent lorsque la jeune brune prit la parole. Elle avait le même accent glaçant que son frère.
Les deux préfets recevaient énormément de compliments ce soir-là. Que ce soit sur la décoration de la pièce, sur l’idée de les réunir pour ce spectacle, ou même sur leur tenue, ils étaient les véritables stars de la soirée. L’attention de Lena se porta toutefois une fraction de seconde sur sa préfête: Tracy. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas eu de ses nouvelles. L’année passée, les deux Serdaigles s’écrivaient de temps en temps, s'enquérant ainsi du moral de l’autre. Si l’occasion se présentait dans la soirée, Lena serait ravie de renouer les liens avec elle.
Mais la question d’Ariel et la proposition d’Indiana la tirèrent de ses pensées, et elle revint à ses amies. Lena était partagée entre elles et Tracy. Arborant son plus beau sourire franc et naturel, elle répondit:
- Euh… Pourquoi pas. La montée des marches m’ont donné soif et j’ai hâte de voir ce que les préfets nous ont préparés, dit-elle en adressant un clin d’oeil à Tracy.
Elle appréciait trop la compagnie d’Indiana pour refuser. Et puis il n’était pas très poli de décliner une invitation qui impliquait deux personnes qui ne se connaissaient pas plus que ça. Elle avait par ailleurs toute la soirée et toute l’année pour reprendre contact avec Tracy. Lena n'oublia pas d'adresser un sourire chaleureux à Maxine et la sœur d'Hannibal avant de les quitter, et suivit ses deux amies vers le buffet. Là, elle découvrit une table garnie de toutes sortes d’amuses bouches et de boissons aux couleurs de sa maison. Elle attrapa une coupe remplie d’une potion qui sentait bon le bleuet, et après en avoir avalé une gorgée elle répondit à Ariel:
- Je t'avoue que j’ai failli rester dans mon dortoir, mais je sens que je ne vais pas regretter d’être finalement venue, si vous êtes là. J’espère que tu pourras m’en apprendre sur les Perséides, Ariel. Tu connais toujours tout sur l’Astronomie. Mon retour s’est très bien passé, je te remercie. J’ai passée le reste du mois d’Août avec ma famille. Je ne peux la voir que très peu dans l’année, alors j’en ai profité. Et vous ? demanda-t-elle en reprenant une gorgée de sa boisson.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1161
Points : 23
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Mer 17 Oct - 0:14

maps to the stars
serdaigle

Vêtue d’une robe bleu polaire, ses cheveux blonds lâchés dans son dos, Casey mettait un peu plus de bonne volonté qu’habituellement à se rendre à une soirée où elle serait forcée de converser avec ses camarades et de se mêler à ces derniers. Ce n’était pas que l’été l’avait transformée, loin de là, même si l’on pouvait se poser la question au vu de sa nouvelle couleur de cheveux et d’une robe qui, pour une fois, laissait apercevoir un peu plus qu’un dixième de sa peau, mais ce début d’année se présentait bien mieux que tous les autres réunis. Même cet été passé dans un manoir qui appartenait à son réel géniteur, à devoir côtoyer son imbuvable de demi-frère, ne parvenait pas à changer le fait que, pour la première fois depuis très longtemps, si ce n’était depuis toujours, Casey se sentait bien. Évidemment, sa relation apaisée avec Brooklyn y était grandement pour quelque chose, mais tout comme le secret qui entourait sa famille - passée et actuelle - personne n’était vraiment au courant du lien qui les unissait, et personne ne pouvait deviner ce qui l’agitait. Elle qui avait toujours fait grand cas de ne pas se trahir au sujet de ses origines et de bâtir un parfait mensonge où elle était fille unique d’une famille aimante, elle se fichait désormais pas mal qu’on apprenne ou non son vrai nom de famille. Enfin, en réalité, pour l’instant, elle restait une Beckett, mais elle savait, parce qu’il lui avait dit, que son géniteur avait entamé les démarches. Si cela l’horripilait au plus au point, elle n’en avait rien montré. Et quelque part, elle détestait son nom de famille, rattaché à un homme qu’elle méprisait, alors même si c’était également le cas avec celui des Pumpkin, cela aurait au moins le mérite de faire rager son vers de terre de demi-frère. En tout cas, ce n’était pas lui qui allait vendre la mèche, elle pouvait en être sûre. Mais peut-être que son père, par contre, avait déjà amené la nouvelle à quelques unes de ses fréquentations sorcières. Casey n’en savait rien, n’ayant échangé avec lui que le strict minimum - c’est à dire très peu - durant l’été, mais constatant les efforts qu’il mettait en oeuvre pour que tout se passe bien. Et les démarches qu’il engageait ne pouvaient rester cachées éternellement. Oui, quelque part, quelqu’un devait être au courant de tout ça. Et la blonde s’en fichait pas mal, adoptant une indifférence qui lui allait très bien. Entre les murs du château, on ne viendrait pas l’emmerder avec ça. L’autre Veracrasse n’allait certainement pas se vanter de leur lien de parenté et ni le professeur Burgess, ni le professeur Winslow n’avaient de raison d’en parler.

Quelque peu différente, donc, mais fidèle à elle-même, elle répondit au sourire chaleureux de Tracy par un sourire similaire, bien que moins éclatant. Elle n’avait pas eu de nouvelles de sa camarade - et amie ? pouvait-on dire ça ? c’était un concept avec lequel la jeune femme avait énormément de mal - de l’été et celle-ci semblait, comme à son habitude, écrasée par le poids des responsabilités. Casey se demanda s’il faudrait qu’elle aille lui parler mais elle était déjà en conversation avec une autre élève de leur maison, aussi se dirigea-t-elle vers Zach. Je serais bien difficile si ce n’était pas le cas. La décoration était, en effet, tout simplement grandiose, et elle était sûre que Tracy et ses doigts de fée y étaient pour beaucoup. Mais connaissant son homologue, il ne l’avait certainement pas laissée faire tout le boulot toute seule. Effectivement, ces deux mois ont du te paraître bien reposants. Tu as toujours mal ? s’enquit-elle poliment, essayant, bien que la question l’y ramène invariablement, à ne pas trop penser à l’année précédente et à la vue plongeante qu’elle avait eu sur sa blessure. Au rire du préfet, elle répliqua par un petit sourire, fait assez rare qui se révélait plus commun ces derniers temps, bien que la chose resta légère. J’ai entendu de très bon retours sur ce voyage en France. Découvrir une toute nouvelle culture avait du être un enrichissement indéniable. Par fierté, Casey avait refusé de demander la permission à son nouveau tuteur légal, aussi avait-elle passé deux mois dans le manoir. Je suis restée chez moi répondit-elle, bien que ces deux derniers mots lui écorchent un peu les lèvres, même s’ils le faisaient bien moins qu’au début de l’été ou qu’en février dernier, quand la nouvelle était tombée. J’en ai profité pour étudier et voir un ami. Ce qui était, somme toute, un bon résumé de ses vacances.

Au fur et à mesure, la salle se remplissait de Serdaigle. Interpellée par un accent traînant, Casey se retourna pour voir Hannibal, un Serdaigle qu’elle connaissait uniquement de nom et des on-dits, comme beaucoup de ses camarades, en fait, saluer Tracy et Ariel. Puis ce fut au tour de Megan de saluer les élèves à la cantonnade. Si Casey ne chercha pas sciemment à éviter son regard, elle resta tout de même sur la réserve. Un an ou presque s’était écoulé depuis qu’elle avait parlé avec sa camarade, qu’elle avait, pour ainsi dire, fuit pendant des mois. Une petite silhouette retint son attention et elle adressa un léger sourire à Maxine. Si elle ne parlait pas énormément avec sa jeune camarade, elle se souvenait toujours de leur première rencontre et du sentiment de similarité qui s’était dégagé de la Serdaigle. Pour quelqu’un qui avait du mal avec les relations humaines, on pouvait quand même dire qu’elle appréciait la jeune fille. Ce n’est pas pour autant qu’elle engagea la conversation, bien peu bavarde, comme à son habitude, préférant continuer de converser avec Zach avec qui tout était plus facile. Son regard se porta sur Avalon quand elle entra dans la salle, et, sans trop savoir pourquoi, se mit à contempler tout autre chose aussitôt. Elle ne savait pas si la famille de Brooklyn était au courant qu’il était venu chez elle plusieurs jours, s’il avait donné l’identité de son amie s’entend, ni-même ce qu’il leur avait dit le cas échéant. Elle ne savait donc pas ce que sa camarade savait ou ne savait pas, et c’était ça qui la mettait légèrement mal à l’aise derrière son masque d’impassibilité. Uniquement ça, bien évidemment, et pas du tout la foule de sentiments étranges qui l’agitaient quand elle pensait au frère de cette dernière. Casey savait être capable de feindre l’indifférence en toute circonstance, mais elle avait quand même la fâcheuse impression qu’Avalon serait capable de comprendre en un clin d’oeil ce qu’elle-même ne parvenait pas à définir.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9415-mad-max-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9424-max-i-dont-need-luck-i-have-youhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9423-max-i-have-a-bad-feeling-about-thishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9422-max-pass-on-what-you-have-learnedhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9421-max-the-garbage-will-do

Arrivé(e) le : 13/03/2018
Parchemins rédigés : 380
Points : 12
Crédit : Avatar ✿ Dan (ft Willa Holland) Signature ✿ frimelda
Année : 3ème année (13 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Charli B. Ethergsen & R. Sleibhin Norgarstein

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Mer 17 Oct - 5:14


MAP TO THE STARS ft. LES SERDAIGLE
Presque rassurée par le sourire que Casey lui rendit à travers la pièce, Max put trouver suffisamment de courage pour se présenter aux autres Serdaigle qui voulaient profiter de la soirée – qui bien qu’ayant pour thème une matière qu’elle n’affectionnait pas, restait superbe. Elle adressa un sourire poli à celles et ceux qui se présentèrent à leur tour, bien incapable de retenir leurs noms. Peut-être, un jour, au détour d’un couloir, elle s’en rappellerait. D’une façon assez providentielle en quelque sorte, le visage familier de Judith s’approcha d’elle au milieu de ce mélange de personnes et de nouveautés dont il fallait qu’elle se souvienne, et Max ne put retenir un petit soupir de soulagement.

« Judith ! » s’exclama-t-elle, hochant la tête doucement pour approuver silencieusement ses dires, dont elle comprenait très bien le discret sous-entendu. « Je pensais pas te voir ici, mais c’est cool. D’ailleurs, il y a un truc dont je voulais te parler ! »

Un sourire presque espiègle sur les lèvres, Max comprenait parfaitement Judith sur ce coup là. Elles ne se connaissaient pas si bien que ça, mais elles avaient suffisamment travaillé ensemble pour comprendre que ni l’une ni l’autre n’étaient à l’aise dans ce genre de réunion ni dans cette salle de classe en particulier. Si ces choses les rapprochaient, Max essayait de ne pas voir celles qui pourraient les éloigner. Elle savait les quelques rumeurs sur la vague réputation de sa famille ; mais sans s’intéresser à la politique ni même à autre chose que la magie et la technologie, elle pouvait facilement faire la sourde oreille.
Alors que plusieurs de ses camarades jetaient déjà des regards suppliants au buffet – qui certes, faisait envie – elle croisa un second visage familier en la personne d’Indiana, camarade de classe de Judith. Elle lui rendit rapidement son sourire ; elles ne se connaissaient que par son intermédiaire, et pour l’instant, elle ne savait pas trop quoi penser d’elle mis à part qu’elle la savait travailleuse et potentiellement intéressante pour de futurs projets. Peut-être lui adresserait-elle la parole plus tard, mais pour l’heure, elle devait faire sa fameuse proposition à Judith… Max se tourna vers elle, et alors qu’elle commença à peine, l’arrivée du fameux et charmant frère de sa camarade l’interrompit. La façon dont il lui parla en répétant mot pour mot ce qu’elle venait de dire lui arracha un sourire ironique et elle se permit même un début de rire léger. Les yeux soudainement rivé sur le sol de gêne, Max ne pouvait pas le regarder en face, surtout en sentant le rouge lui monter aux joues aussi rapidement. C’était autre chose que de courir après un gamin de Serpentard qui l'avait lâchée du jour au lendemain sans raison, ça c’était clair. Finalement, elle releva la tête pour lui répondre avec un demi sourire, sans savoir sur quel pied danser.

« Enchantée, Hannibal. » répondit-elle simplement, replaçant sa longue tresse brune sur son épaule. « J’ai... »

Soudainement interrompue par l’arrivée d’une autre Serdaigle blonde qui aurait pu porter la totalité des Perséides dans ses yeux vu comment elle le regardait, Max ne prit pas la peine de terminer sa phrase et laissa les deux aînés à leur discussion mielleusement dégoûtante pour se concentrer sur ce qui comptait vraiment : la science, la magie, et les projets avec Judith.
Les yeux plissés et l’air espiègle, une étincelle de malice brilla dans son regard alors qu’elle pensait à l’objet presque précieux malgré le fait qu’il ne fonctionnait plus, délicatement emballé avec ses affaires dans son dortoir. Peut-être qu’elle n’allait pas changer le monde avec ça, mais c’était un bon début. Et ce serait un moyen, éventuellement, de tester les limites de la curiosité de Judith pour la recherche magique que Max affectionnait tant.

« Je disais donc... » commença-t-elle d’un ton mystérieux, avant de continuer tout en prenant soin de conserver une pointe de suspens et de mystère dans la voix. « Ça te dirait un de ces quatre de travailler sur… mmmh, disons, quelque chose comme un projet personnel avec moi ? »


HRP:
 

Noctae sur Bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1931
Points : 9
Crédit : Avatar : .Cranberry ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   Mer 17 Oct - 11:37


❝ Maps to the stars : Soirée des Serdaigles❞Hadley
Ma plume galopait sur mon parchemin à une allure folle. J'étais vraiment inspirée pour se devoir et ne me rendais pas compte que la bibliothèque se vidait lentement mais surement. J'étais tellement prise dans les explications que j'avais totalement déconnecté de la réalité. Chaque nouvelle découverte sur le sujet me rendait euphorique et je n'avais aucune envie que ça s'arrête. Les 70 cm de parchemin à rendre allait être largement dépassé et j'allais certainement exploiter bien trop en détails certaines parties du sujet qui n'aurait pas forcément été utile. Mais je suis comme ça, quand je me passionne pour un sujet, je suis incapable de m'arrêter, au lieu de balayer la surface comme les autres en me contentant de quelques exemples ou ouvertures, je m'aventure en profondeur pour en comprendre tous les tenants et les aboutissants. Et selon certains profs, ça passe ou pas. J'essaye toujours de réfréner mes ardeurs, pour ne pas leur offrir un mémoire à chaque fois au lieu d'un devoir, mais c'est très difficile. Souvent je me justifie en rendant mon rouleau, parce que la grosseur ne trompe pas sur la quantité astronomique d'informations dedans. Je m'excuse toujours, dans un premier temps, même si je ne comprends toujours pas pourquoi. Selon mes parents, ça permet de faire mieux passer la pilule. Les gens détestent avoir du travail supplémentaire, même si ça pourrait leur permettre d'apprendre de nouvelles choses. Alors je le fais, parce que soit disant que c'est mieux. Mais en vrai, c'est assez étrange pour moi de le faire. M'excuser pour avoir travailler à fond le sujet donner, pourquoi ? Je sais qu'il y a des règles à respecter et la longueur du parchemin en fait parti, mais peut-on vraiment juger une élève sur son implication dans ses études et sa curiosité ? Je ne pense pas. Enfin bref, pour le moment ce n'est pas ma préoccupation, on verra le moment comment ça se passera. J'imagine qu'en expliquant que j'ai trouvé des tonnes d'informations sur le sujet qui me paraissaient toutes très intéressantes et pertinentes, le professeur lèvera les yeux au ciel en me disant qu'il jugera par lui-même. Mais depuis le temps que je suis ici, ils doivent être habitué par tout ça.

Le bibliothécaire finit par venir m'informer que la bibliothèque va bientôt fermer. Je suis un peu déçue parce que je n'ai pas totalement fini ce que je suis en train d'écrire et je lui promets de vite partir s'il me laisse juste achever mon paragraphe. Il accepte, un peu à contre coeur et je m'empresse de terminer mon devoir. Au final, je suis assez satisfaite de moi et j'ai hâte que mon professeur me donne son avis dessus. En attendant, une fois ma tache achevée, je range mes affaires et m'apprête à ranger les ouvrages à leur place. Une fois chose faite, je souhaite le bonsoir au bibliothécaire et je m'en vais dans ma salle commune. Cette dernière est quasiment vide, ce que je trouve assez étrange. Je demande à une des filles qui est encore là et elle me rappelle la soirée des Serdaigle à la tour d'astronomie. Cela m'avait totalement échappé. Visiblement cela ne l'intéressait pas elle, mais j'avais bien eu l'intention de m'y rendre, ne serait-ce que pour soutenir Tracy dans son rôle de préfète. Paniquée, je montais rapidement dans mon dortoir pour me changer et enfiler une tenue un peu plus élégante. Un pantalon noir et une chemise en soie colorée et cintrée qui tombait élégamment. Je n'avais pas le temps de refaire mon maquillage ou de me coiffer, alors je laissais mes cheveux attachés et je mettais rapidement du gloss, rien de plus. Perchée sur 6 centimètres de talon, je dévale les escaliers de notre dortoir pour rejoindre la salle commune. Je vérifie que ma camarade n'a pas changé d'avis avant de sortir rejoindre la tour d'astronomie. J'essaye de me dépêcher au mieux mais je ne suis pas une grande sportive et l'ascension est bien plus difficile que je ne l'avais prévu. Une fois arrivée en haut, je me donnais un petit temps pour reprendre mon souffle, histoire de ne pas me ridiculiser en rentrant. J'étais déjà en retard, pas besoin de se faire remarquer plus. Une fois avoir reprise forme humaine, j'ouvre la porte et observe le décor, vraiment très sympathique. Visiblement le thème était bien les étoiles, pas de doute à avoir dessus. Un buffet avait été préparé, des étoiles brillées de partout et quelques poufs étaient disposés dans la pièce pour ceux qui souhaitent s'asseoir. Je m'excusais à ceux qui pouvait m'entendre "Pardon pour le retard, je n'ai pas vu l'heure passer !"

©️ 2981 12289 0



« Hadley Ophelia Lewis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maps to the stars ✩ Soirée des Serdaigles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Les Tours
 :: Tour d'Astronomie
-
Sauter vers: