AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 470
Points : 6
Crédit : (c)bazzart (Shawn Mendes)
Année : 7ème année - 17 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Jeu 13 Sep - 18:18

Together is a wonderful place to be
Megan & Allen


La rentrée venait à peine d’avoir lieu que j’étais déjà dans l’optique d’avoir un maximum d’ASPIC à la fin de l’année. La motivation s’essoufflerait peut-être avec le temps, mais, en attendant, il était évident que j’allais faire un effort pour me fixer un programme à respecter. Megan était tranquille pour cette fois – après avoir passé ses BUSE - et les rôles étaient désormais inversés… Qui disait ASPIC, disait dernière année à Poudlard et il était clair que j’étais tout sauf prêt à partir du château… bien que d’attaque pour avoir de bonnes notes en fin d’année. Cette dernière année signait aussi la fin de mon rôle de capitaine de l’équipe que j’avais peu à peu apprivoisé et que j’avais le sentiment de gérer, malgré mon caractère tranquille et relativement calme. Avoir gagné la coupe l’an dernier était une aubaine, un moment que je n’oublierai probablement jamais, mais il était maintenant question de penser à la suite … Pas facile quand on aime le Quiddich et qu’on monte une équipe qui tourne. Pas simple non plus de penser à la perspective de laisser sa copine et de la voir bien moins régulièrement. Mieux valait éviter de penser à tout cela et de prendre les choses comme elle venait ; j’avais fini par suivre cet auto-conseil après avoir ruminé pendant mille ans ce que j’allais dire à mes parents à propos de mes nombreuses questions sur ma mère biologique.
C’était chose faite. Mon père avait réussi à me baragouiner quelques explications que je gardais en tête et qui, selon lui, devaient me suffire. Il était question d’une jeune femme qui n’avait pas voulu assumer un enfant et avec qui il n’avait pas eu une relation relativement sérieuse. C’était donc « l’accident » dans toute sa splendeur, celui dont on ne sait quoi faire mais qui est là quand même. J’avais tout de suite pensé à cette manière de prendre la chose avant de cesser et de me dire que mon père et ma mère ne m’avaient jamais donné l’impression d’être de trop. Pourquoi leur en vouloir ou jouer l’enfoiré en l’absence de véritable raisons ? C’est à partir de là que j’avais décidé de limiter mes pensées sur « la suite » pour me pencher sur le moment.

C’est en plein milieu du mercredi après-midi que « l’idée » me vint en tête. Aucun cours à signaler pour moi, je m’étais donc installé bien tranquillement en salle commune pour avancer mon cours de Métamorphose. Je tirai de mon sac l’emploi du temps de Megan qui m’indiqua un cours de Sortilège jusqu’à 17h. C’était donc là que j’allais la cueillir pour mener à bien mon petit projet. Les heures de liberté m’avaient permis d’avancer et j’espérais fortement que la jeune femme n’aurait pas trop de choses à faire pour le lendemain…. Un petit coup d’œil sur son emploi du temps me fit penser qu’elle aurait du temps libre le lendemain jusqu’à son cours de Divination et que, le cas échéant, je l’aiderai à rattraper un éventuel retard. Pas de problème pour me suivre, donc ? Il fallait que je trouve des excuses, bien décidé à passer un moment avec elle en fin de journée.

Un quart d’heure avant la fin de son dernière cours, je rangeai mes affaires dans le dortoir, à la hâte (c'est-à-dire en balançant le tout sur mon lit) et poireautai devant la salle du cours du Sortilège qui n’était franchement pas loin de la Salle Commune. Je guettai ensuite les élèves qui sortaient pour finalement poser les yeux sur ma petite blonde à qui j’adressai un petit sourire en coin, toujours adossé au mur du couloir. C’est quand elle se trouva assez proche de moi que je lui adressai la parole, pour lui dire à mi-voix : « Winslow était de bonne humeur, j’espère ? » Je n’attendis pas bien longtemps avant de lui expliquer ce que je faisais là : « Moi, en tout cas, je le suis et je te kidnappe à partir de maintenant. Tu as le droit de prendre cinq minutes pour poser tes affaires et prendre…. » je baissai la voix pour dire : « … un maillot de bain. » Un petit hochement de tête m’échappa, signe que l’absence de maillot de bain ou le simple « oubli », n’aurait pas été un problème, mais je préférai me taire, gardant pour moi l’expression de ma surexcitation du moment.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2420
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Lun 17 Sep - 23:34


Together is a wonderful place to be.
C’était de façon plus apaisée que Megan avait appréhendé cette rentrée. Elle était beaucoup moins stressante que la dernière. Il y avait un an, elle savait qu’elle devrait faire face à une année 100% BUSEs, qu’elle devrait retrouver Poudlard après cette grande catastrophe, qu’elle était pour la première fois en couple avec un garçon formidable et qu’elle devrait en être digne. Au cours de l’année, Elliot était parti, ce qui l’avait perturbé… Bref, cette année était beaucoup plus sereine. Elle n’avait pas d’examen particulier à préparer, et voir Avril juste avant la rentrée l’avait vraiment relaxée. Megan retrouverait ses amis et son copain, c’était tout ce qui lui allait pour le moment. Retrouver ses vraies camarades de dortoir avait aussi été un vrai soulagement pour elle ! Non pas que celles du séjour avaient été désagréables, mais ce n’était pas pareil. Ce qui serait plus compliqué cette année, c’était de réaliser que c’était la dernière avec Allen, à Poudlard. Il aurait ses ASPICs à préparer tout au loin de l’année, et il devrait aussi tenir son rôle de capitaine de Quidditch. Elle avait bien conscience que tout ça jouerait sur leur temps ensemble, elle espérait juste que ça ne les éloignerait pas. Elle tenait bien trop à lui pour que cela arrive !
D’ailleurs, depuis la fin des vacances, elle avait gardé précieusement dans sa valise un petit cadeau qu’elle avait fait pour Allen. Pour leur un an. Mais… Voilà, elle craignait que ce soit ridicule. Tasha lui disait qu’elle devait lui offrir mais la blondinette ne voulait pas paraître trop fleur bleue. Bien qu’elle le soit totalement, pour dire la vérité. Enfin, pour le moment elle devait se concentrer sur les premiers cours. Elle ne voulait rien lâcher, bien déterminée à exceller et de continuer de rendre de bons devoirs. Sur les conseils de sa tante, Megan s’était remise à nager et à pratiquer la danse. « Soigner le mal par le mal ! » Disait-elle. Ce dont son père n’était pas d’accord… Et, pour dire la vérité, ils avaient tous les deux raisons : Repratiquer ces deux activités lui faisait un bien fou à l’esprit mais son corps peinait toujours autant à le supporter. Elle avait tenté d’en parler un peu plus à son père mais, étrangement, ces derniers jours avant la rentrée, il s’était montré un peu… distant ? perturbé ? à côté de la plaque ? Difficile à dire, mais elle ne l’avait pas trouvé lui-même, bien plus protecteur qu’habituellement, et autant dire que c’était déjà énorme !

Cet après-midi, Megan n’avait pas vu le temps passé pendant le cours de Sortilèges. C’était toujours très intéressant, bien que parfois un peu angoissant. Mais se trouver à côté de Tasha avait quelque chose de plus apaisant, un pilier important pour la jeune Euston, un parmi tant d’autres.
La fin du cours de fit savoir, et la jeune fille rangea précautionneusement ses affaires dans son sac, avant de le placer sur ses épaules et de suivre ses camarades jusqu’à l’extérieur de la salle. Fin de journée, et pas des moins épuisantes ! Elle n’avait pas encore beaucoup de travail à rendre, alors ce fut la tête dans les nuages, se demandant si elle remontait directement vers la salle des Serdaigle – espérant au moins y croiser son si charmant copain –, qu’elle quitta la salle de cours. Ce fut quand elle sentit un petit coup de coude dans les côtes qu’elle revint sur Terre, suivant le regard malicieux que Tasha adressait de l’autre côté du couloir. Une microseconde plus tard, son regard et son visage avaient changé du tout au tout. Ce dernier s’était illuminé et ses yeux brillaient. Voir Allen l’attendre à son dernier cours avait toujours l’effet d’une bombe dans sa poitrine… Elle était toujours si petite quand elle le voyait, une vraie folle ! Elle laissa alors sa meilleure amie pour aller retrouver l’aiglon, un large sourire sur les lèvres. Sa question alors qu’elle fut assez proche de lui lui arracha un petite rire. « Il était… Winslow, tout simplement ! » Lui répondit-elle avec une pointe de malice, avant de lui saisir la main, entrelaçant instinctivement ses doigts entre les siens. C’était hallucinant comme ce simple geste l’apaisait et la rassurait… « Oh, tu me kidnappes ? » Lui demanda-t-elle, les yeux ronds, de nombreuses questions passant dans le regard qu’elle lui adressa. Ce fut lorsqu’elle entendit la fin de sa phrase qu’elle fut partagée entre une certain appréhension et une excitation sans nom. Qui disait maillot de bain disait eau, et là, Allen avait tout beau avec la jeune blonde ! Tout bonnement parfait ! Bien qu’elle ne sache pas exactement ce que cela voulait dire… « Un… un maillot de bain ? » Répéta-t-elle alors qu’ils prenaient la direction de la salle commune afin qu’elle y pose ses affaires. Son sourire n’en faiblissait pas. Même dans son dortoir, alors qu’elle échangeait son sac de cours contre un sac plus léger, y insérant juste une serviette et le cadeau qu’elle avait fait pour Allen. Après tout, ce serait peut-être le moment. Elle enfila aussi vite un maillot de bain, ressortissant à une allure qui lui était assez rare. Ni une ni deux, elle retrouva son beau brun dans le cocon des Aiglons, lui lançant, enthousiaste : « Je suis prête. Où va-t-on ? » Et ses yeux pétillaient en pensant à cette petite surprise qu’avait pu lui faire le jeune homme. Et rien que de penser passer du temps qu’avec lui, elle était comblée !

AVENGEDINCHAINS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 470
Points : 6
Crédit : (c)bazzart (Shawn Mendes)
Année : 7ème année - 17 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Lun 1 Oct - 19:14

Together is a wonderful place to be
Megan & Allen


Une chose était certaine, je mettrai le plus clair de mon temps libre à disposition de Megan. Parce que je ne manquais pas d’envie de profiter d’elle, mais aussi et surtout parce que chaque instant passé ne se reproduirait pas. Pas ici, pas à Poudlard… Ma septième et dernière année avait commencé en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire et je ne le réalisais pas pleinement…. Sept rentrées à Poudlard depuis ma lettre, l’idée était assez difficile à avaler, mais j’étais assez conscient pour pouvoir en profiter à fond. Profiter de mon adorable petite amie à qui aucune autre fille n’arrivait à la cheville, mais aussi des cours et du Quidditch. Parce qu’il fallait être honnête, je ne savais pas s’il me serait donné de jouer aussi régulièrement, à l’avenir. La poursuite de mes études n’aurait rien à voir avec le sport et ma position de capitaine dans l’équipe des Serdaigle était une aubaine à laquelle je voulais profiter jusqu’à la dernière minute. Si échec il y avait, je m’étais déjà promis de ne pas m’en formaliser, gardant en mémoire la victoire de l’année dernière qui était franchement ultime et formidable à vivre. L’équipe restait cette année inchangée et j’avais une petite groupie pour moi tout seul en la personne de Megan.

Ces réflexions furent celles qui me trainaient en tête en attendant la jeune femme à la sortie de son cours de sortilège. La jeune femme n’allait pas tarder à faire partie de la foule d’élèves soulagés d’avoir fini une journée supplémentaire et j’avais l’intention de la convaincre de m’accompagner dans un endroit que j’avais en tête et que nous avions mentionné, par le passé. Peut-être ne s’en souviendrait-elle pas…. Peut-être aurait-elle envie d’être tranquille dans la salle commune pour la soirée. Allez savoir ! Il fallait que je tente ma chance et c’est quelques minutes après mon arrivée que la porte du cours du professeur Winslow s’ouvrit pour laisser sortir les élèves. Megan m’apparut assez rapidement et je ne manquais pas de cligner des yeux face au sourire qu’elle afficha en me remarquant. Était-il possible de craquer encore et encore ? A première vue, oui. Des petits détails continuaient de me secouer comme aux premiers instants. La jeune femme s’exprima tout de suite concernant Winslow et je haussais simplement les épaules, ayant l’air de dire que je savais de quoi elle parlait avec le prof de sortilèges, puis, je m’attelai à quelque chose de beaucoup plus intéressant : resserrer mes doigts sur les siens. Un simple geste suscitant tellement de ressentis… Ressentis que j’essayais de maîtriser au mieux en prenant la parole pour dire : « C’est ça. Un kidnapping, tout ce qu’il y a de plus gentil tout en sachant qu’elles sont des milliers à rêver d’être kidnappées par moi, dans ce château. Je te conseille d’accepter ta condition sans sourciller….de ce fait… » Je concluais mes paroles par un petit sourire malicieux, désireux de l’ennuyer un petit peu, au passage. Megan se montra ensuite curieuse de savoir pourquoi je lui réclamais un maillot de bain… logique, normal…. Angoissant aussi, peut-être un peu. Il était évident que je craignais qu’elle prenne la suggestion pour quelque chose de tordu ou qu’elle puisse croire que je voulais profiter de quoique ce soit. Peut-être pouvait-elle refuser d’emblée pour une raison quelconque, ce qui mettrait à mal le seul et unique plan que j’avais en tête … Il n’en fut rien et je lui confirmai la demande en hochant la tête, la laissant aller déposer ses affaires après avoir fait le court chemin qui nous séparait de la salle commune.

C’est seulement au retour qu’elle m’en demanda plus, mais il me fallut quelques secondes avant de répondre ; son enthousiasme et sa réactivité faisaient plaisir à voir. La jeune femme adhérait immédiatement et n’avait pas l’air de faire preuve d’une once de méfiance… pourtant, l’annonce de la nécessité du maillot de bain n’était pas encourageante, de mon point de vue et je m’étais trouvé certain qu’elle aurait cherché à en savoir plus avant d’accepter sa condition. Elle avait confiance… une confiance aussi naturelle que satisfaisante que je ne manquais pas de noter tout particulièrement. « Tu n’as pas encore deviné ? » Bien sûr, je commençai à nous mettre sur le bon chemin en la faisant avancer, glissant de nouveau bien vite mes doigts à la place qui était la leur : entre les siens. « Je te donne donc quelques indices ... deux pour être exact : nous n’avons pas besoin de prendre les escaliers et la soirée d’Halloween de l’année dernière et tout ce que nous nous sommes dit devrait t’éclairer. » Parce que bien sûr, l’idée avait été mise sur le tapis, mais les BUSEs de Megan, les cours en général et tout ce qui allait avec nous avaient empêché d’aller au bout. Allait-elle se souvenir ? Allait-elle attendre d’être arrivée devant l’endroit ou se garder la surprise. Une chose était sûre, notre conversation n’avait pas le temps d’être lancée que nous étions déjà arrivés devant la porte en question. Celle de l’injustement nommée « salle de bains des préfets », une pièce à laquelle les capitaines d’équipe avaient aussi accès. L’endroit était splendide et donnait à être vu, mais le mot de passe n’était pas connu de tous, les privilégiés ne faisant pas partie des capitaines et des préfets se trouvaient donc être de parfaits invités. Megan en faisait aujourd’hui partie et ma patience à attendre qu’elle devine était moindre. J’avais envie d’y entrer, de tourner tous les robinets possibles et de profiter de la fin de journée avec elle…


☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2420
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Mar 9 Oct - 17:26


Together is a wonderful place to be.
Pouvoir retrouver Allen après les cours, de façon totalement impromptu, était du pur bonheur pour Megan, et son sourire en était la preuve. Elle savait que cette année était importante pour eux. A la fin de celle-là… Oh, rien que d’y penser, la blondinette commençait à avoir peur. Peur de ne plus le voir, de ne plus le toucher, de ne plus lui parler quand elle le voulait… Peur de le perdre. C’était plus fort qu’elle. Alors elle faisait tout pour ne pas y penser, sinon c’était la crise de panique assurée ! Là, elle voulait profiter de sa présence, et elle tentait aussi de s’émanciper aussi un peu histoire d’être un peu plus « fun » que ce qu’elle était actuellement.
A peine eut-elle vu son prince charmant qu’elle fondit vers lui, entrelaçant ses doigts avec les siens et l’observant avec toujours autant d’attendrissement. Regardez-le, il était tellement adorable ! Elle savait qu’elle avait une chance immense, et elle se demandait toujours comment un garçon comme lui pouvait être avec une fille comme elle. Enfin… Elle haussa un sourcil intrigué quand il répéta que c’était un kidnapping tout ce qu’il y avait de plus gentil. « Un gentil kidnapping ? Hum… Je ne savais pas que ça existait… » Lui lança-t-elle en tapotant malicieusement ses lèvres de son index. Puis elle le poussa légèrement quand il parla des « milliers à rêver d’être kidnappées ». « Eh bien qu’elles continuent de rêver, il n’y a que moi que tu as le droit de kidnapper ! » Evidemment, c’était dit sur la même pointe d’humour qu’Allen mais le regard qu’elle lui lança prouva que la jalousie était bien là quand même. Toujours. Et il le savait bien, le coquin ! Megan fut vite curieuse de savoir. Mais elle se retint énormément, sachant très bien qu’elle pouvait faire confiance au beau brun et qu’elle pouvait se laisser porter. Son cerveau bouillonnait tout de même, se demandant si le maillot de bain voulait dire qu’ils allaient au lac. Où serait-ce sinon ? Mais le lac… s’y baigner… Elle adorerait, sauf que ce n’était pas du tout préconisé. Et Megan était loin d’être du genre à enfreindre les règles, aussi étonnant que ça puisse paraître… Hum…

Ni une ni deux, les deux jeunes gens retrouvèrent leur salle commune où Megan s’empressa d’aller chercher les affaires demandées par son petit ami. Elle était docile, comme fille. Etait-ce naïf ? Nan, avec Allen, elle se disait que non. De retour à ses côtés, sa curiosité n’en était que plus présente. Megan fit une petite moue interrogative lors qu’il lui demanda si elle n’avait pas encore deviné. « Euh… je pensais au lac mais… » Elle haussa les épaules, signe qu’elle n’y croyait pas vraiment. La suite l’aiguilla un peu plus et son sourire s’agrandissait de plus en plus au fur et à mesure des paroles du jeune Rivers. La soirée d’Halloween lui donna la réponse. Une proposition de rejoindre la salle de bain des préfets… C’était ça non ? Le maillot de bain, c’était pour ça ?! Elle s’arrêta net, se mettant face à lui en souriant comme une gamine. « Nan… Tu… Tu vas m’emmener là-bas ? » Ses yeux pétillaient et elle se laissa guider jusqu’à la fameuse salle. Elle devait se retenir pour ne pas laisser échapper un petit rire d’excitation tant venir ici, d’autant plus avec lui, lui faisait plaisir. L’eau, c’était une chose important pour Megan, et le fait qu’Allen y pense la touchait énormément ! Juste devant la porte, la blondinette la regardait comme si c’était un endroit désiré dans lequel elle n’osait pas entrer par peur de tout gâché. Gâché quoi ? Rien, en réalité, tout ne pouvait être que merveilleux… Elle se tourna vers Allen, trépignant sur place comme une enfant, juste avant de passer ses bras autour du cou du garçon, le regardant droit dans les yeux en lui disant sincèrement : « Ca, c’est une très belle surprise Monsieur Rivers. Tu es adorable. » Et avec délicatesse, elle déposa un baiser rempli de tendresse sur les douces lèvres de son beau brun, juste avant de reculer légèrement la tête et de lui demander, avec un petit sourire impatient : « On peut rentrer ? » Et croyez-le, Megan se sentait sur un petit nuage, absolument ravie d’aller se baigner… avec celui qu’elle aimait.

AVENGEDINCHAINS




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 470
Points : 6
Crédit : (c)bazzart (Shawn Mendes)
Année : 7ème année - 17 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Jeu 18 Oct - 18:47

Together is a wonderful place to be
Megan & Allen


Dans un rire, j’attendis que Megan eut fini de s’exprimer pour dire : « Disons que la différence entre gentil kidnapping et le kidnapping classique, c’est que le gentil est dans l’intérêt du kidnappé ! » Quant à sa réaction face à ma taquinerie, elle ne fit que redoubler mon éclat de rire. Il était évident que j’en profitais, le temps qu’elle comprenne elle aussi qu’elle pouvait plaisanter sur les potentiels postulants (pour ne pas dire prétendants) qui pouvaient vouloir s’approcher d’elle. Là n’était néanmoins pas l’objectif de notre soirée et nous avions très vite rejoint la salle commune pour prendre ce qui était nécessaire à la soirée improvisée. Son air interloqué ne m’échappa pas, mais sa confiance non plus. Megan ne tarda pas à revenir avec ses affaires et son sourire singulier dont je ne me laissais sous aucun prétexte.

Qu’elle pense au lac pour notre destination me fit sourire. Pas bête ! L’idée était sensée et aurait pu très bien être sélectionnée, mais j’avais bien trop de craintes quant au fait qu’il puisse y avoir des créatures louches, là-dedans… sans parler du fait qu’il ne faisait selon moi pas assez chaud pour se baigner OR, l’idée était bien de pouvoir se baigner et de nager. Je laissais donc tranquillement la jolie blonde se creuser les méninges encore un peu, elle avait tout le chemin qui nous séparait de la grande Salle de Bain des Préfets pour trouver… Le hic, c’était qu’il était court et nous n’allions pas tarder à arriver. Megan s’anima tout de même en mentionnant vaguement une idée qui lui passa en tête. A quoi faisait-elle allusion ? Impossible de le savoir et je ne demandai pas pour autant, mais mon instinct me disait qu’elle avait compris. C’est donc par un simple petit rire que je lui répondis, atteignant bientôt la porte en question. Pourquoi n’avions-nous pas profité de ça avant, au juste ? Cette salle de bains était si proche de notre salle commune qu’il n’y avait pas tant de risques de s’y faufiler en douce, si ? En attendant, la nouvelle semblait faire plus plaisir à Megan que ce que j’avais osé espérer. La jeune femme me donna chaud rien qu’en venant passer ses mains derrière ma nuque. Voilà qui promettait déjà pour le reste de la soirée ! Ses gestes s’accompagnèrent de paroles qui me décrochèrent un petit sourire. ELLE était bien la plus adorable de nous deux, c’était une certitude…Ses yeux exprimaient quelque chose dont je ne me lassais pas de surprendre, sans compter tous les petits gestes qu’elle avait sûrement mis du temps à effectuer, faute d’aise et d’habitude. Le baiser qui fit suite à ses paroles était l’un de ceux-là… Une initiative qu’elle prenait de plus en plus souvent et qui me désarçonnait légèrement, à chaque fois. Dans un haussement d’épaules, je lui répondis : « Pour tout t’avouer, je ne savais pas vraiment si l’idée pouvait te plaire… On est quand même au beau milieu de la semaine. Alors je me suis décidé puis, j’ai changé d’avis… et je me suis re-décidé à te proposer cette soirée. Voilà où nous en sommes ! As-tu déjà mis les pieds dans cet endroit ? » Même si ça n’était pas le cas, j’avais l’intention de tout faire pour qu’au moins, la soirée soit unique. Qu’elle soit courte du fait de la fatigue et de l’obligation d’être opérationnels pour le lendemain ne me dérangeait pas, tant que nous puissions en profiter un peu. La jeune femme me demanda si nous pouvions entrer et c’est d’un hochement de tête que je lui répondis, prononçant le mot de passe avant de voir la porte d’ouvrir d’elle-même sur une immense pièce remplie de bassins et de robinets en tous genre. Un endroit sympa mais qui ne me donnait pas envie d’y aller tout seul… une petite douche me suffisait largement à être opérationnel. Qui avait vraiment le temps d’attendre 20 minutes que les bassins se remplissent, sincèrement ?

Je laissais donc passer Megan, passant juste après elle avant de voir la porte se refermer derrière nous dans un léger grincement. Ni une, ni deux, je ne laissais pas Megan progresser dans la pièce trop vite mais l’attrapais par la taille, restant derrière elle pour approcher ma bouche de son oreille et lui dire : « Je crois qu’il y a quelque chose comme…. 53 robinets. Je n’ai aucune idée de ce qui y sort, on verra bien… Tu as le goût du risque, maintenant, pas vrai ? » Mais je n’en avais pas fini avec elle, je jugeai bon d’ajouter : « Tu peux trouver le robinet qui fait la mousse et essayer de t’y cacher, aucune chance pour que je te perde de vue… » Sur ces paroles, je déposais un baiser – qui se voulait légèrement aguicheur – avant de la dépasser et d’aller toucher à quelques boutons qui se trouvaient non loin d’un bassin. Sans prendre la peine de comprendre à quoi ils servaient, j’appuyai sur l’un d’eux, intrigué par la méthode légèrement moldue utilisée pour l’éclairage. Les chandelles qui éclairaient la pièce s’éteignirent pour la plupart, laissant place à quelques rares bougies des mêmes chandelles accrochées au mur. De même, de petites lumières éclairaient désormais l’intérieur des bassins. Sympa, je me retournai vers Megan en lui lançant un petit regard épaté : « Cool ! » Il ne faisait absolument pas noir, mais plus sombre qu’auparavant. Je délaissai ensuite les boutons pour me diriger vers les premiers robinets du bassin rectangulaire qui me faisait de l’œil. Un vrai gosse ! L’un des robinets présentait une petite gravure représentant une goutte, ce qui me laissa penser qu’il s’agissait tout simplement du robinet d’eau claire… Prudemment, je le tournai avant de constater qu’une poignée que cinq ou six robinets crachèrent de l’eau en même temps, commençant tranquillement à remplir le bassin. Pas de couleurs, pas de bulles, pas de trucs louches pour l’instant. « A toi ! Choisis celui que tu veux, je suis sûr que tu crèves d’envie d’y toucher… » Je lui lançai un regard malicieux, m’asseyant un instant sur une marche de marbre en regardant le bassin se remplir. Une pièce de Poudlard qui valait le coup d’œil ! A mes yeux, il était plus question d’une salle de jeux que d’autre chose…

☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/02/2013
Parchemins rédigés : 62
Points : 1
Crédit : .
PETIT +

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Jeu 18 Oct - 21:49

Allen avait raison de redouter que le lac soit habité par des créatures étranges… ce qu’il n’imaginait pas en revanche, c’était que d’autres puissent se trouver près de Megan et de lui, en ce moment-même. Le capitaine venait d’actionner les robinets qui se mirent tous à couler en même temps, remplissant le bassin d’une grande quantité d’eau claire et limpide, que venait seulement troubler leurs mouvements.

L’obscurité laissée par les chandelles qui venaient de s’éteindre les unes après les autres créait une atmosphère tamisée, et seules les quelques bougies au mur permettaient aux jeunes gens de se discerner… Et une forme noire, trouble, apparut dans le fond du bassin sans qu’ils ne la remarquent de prime abord, se mettant à se mouvoir lentement jusqu’à eux. Trop occupés par leur divertissement, les plaisanteries sur ce lieu insolite continuaient de fuser, jusqu’à ce qu’Allen ne ressente dans la jambe droite… que quelque chose s’y agrippait, et s’enroulait tout autour de sa cheville, quelques longues secondes durant, presque comme pour l’attirer vers les profondeurs. Finalement, l’étreinte se relâcha, et la forme noire disparut presque aussitôt…

Difficile de comprendre de quoi il s’agissait pour les deux jeunes Serdaigles qui étaient seulement venus prendre un bain, et qui se retrouvaient à nouveau seuls au milieu des bougies… la seule chose qu’en retiendrait Allen, c’était que cette sensation désagréable à la jambe, sans comprendre d’où elle provenait, refusait de le quitter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2420
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Jeu 25 Oct - 19:40


Together is a wonderful place to be.
Allen était toujours en train de taquiner Megan. Il savait très bien qu’elle était jalouse et il en jouait… un vrai petit malin celui-là ! Le pire était que la blondinette se doutait qu’il avait des prétendantes autres qu’elle. Elle avait beau avoir confiance en lui, elle ne pouvait s’empêcher de douter d’elle et des autres filles. Enfin, le temps ne pourrait que l’aider.

Bien vite, et après avoir récupéré les affaires qu’Allen lui demanda de prendre, les voilà à arpenter les couloirs du quatrième étage. Le lac était une idée mais elle s’aperçut bien vite que ce n’était pas l’objectif de la soirée. Vu le lieu où ils se trouvaient, elle commençait à ne plus avoir de doute quant à la destination finale. Et cela l’excitait réellement, elle avait toujours rêvé de voir cet endroit qui semblait magnifique. Tasha et Tracy le lui avaient dit, c’était très difficile à imaginer tant qu’on n’y était pas allé ! La porte de la Salle de bain des Préfets se dessina alors juste sous leurs yeux et Megan trépignait d’impatience, comme une enfant le jour de Noël, devant attendre les cadeaux. Heureuse, elle passa ses mains derrière la nuque du garçon, se rendant une fois de plus compte de la chance qu’elle avait. Elle était sur un nuage ! Les yeux de la fille pétillaient et elle donna un baiser rempli de tendresse à son petit ami, en gage de remerciement. Il lui expliqua qu’il n’était pas certain que l’idée lui plaise et le regard qu’elle lui adressa lui prouva tout le contraire. Et être au beau milieu de la semaine ne changeait rien à ses yeux, même en bonne élève qu’elle était. Lorsqu’il lui demanda si elle avait déjà été dans cet endroit, elle secoua la tête de gauche à droite, répondant : « Jamais. J’ai hâte de voir l’intérieur !!! » Lui lança-t-elle, tout sourire, trépignant sur place en se mordant les lèvres pour se maîtriser. Alors bien vite, elle lui demanda s’ils pouvaient entrer dans cet endroit si magique, et le hochement de tête de son petit ami le ravit autant que cela la stressa. L’inconnu, ce n’était jamais très rassurant pour la jeune Euston… Bien qu’elle soit réellement impatiente !!! Allen dit le mot de passe et la porte s’ouvrit. Megan, curieuse, passa sa tante par l’ouverture. Elle posa ses pieds dans la pièce, se figeant littéralement sur place tant elle était impressionnée par l’espace que s’ouvrait sous ses yeux. C’était… juste… splendide ! Et vraiment grand ! Hallucinant. Sa bouche s’entrouvrit de ravissement, bugant le temps de quelques secondes pendant que son regard scrutait attentivement la salle de bain. Le bassin était immense et les robinets l’entourant avaient ce petit côté classe qui lui plaisait. Ca donnait vraiment envie de les voir fonctionner et de se mettre dans l’étendue d’eau de cette très grande baignoire. Un régal !

Ce fut le bruit de la porte se refermant qui fit sursauter légèrement Megan, la sortant de son observation admirative. Allen l’attira bien vite vers lui, la prenant par la taille, et elle se laissa faire alors qu’il lui glissait à l’oreille le nombre de robinets qu’il y avait et le mystère de ce qui pourrait en couler. Elle tourna son regard vers lui, souriante, répondant : « Le goût du risque ? Moi ? » La blondinette laissa échapper un petit rire avant d’ajouter : « Evidemment ! Le goût du risque c’est tout moi ! » Evidemment… Allen lui parla du robinet qui faisait de la mousse et Megan se mit en tête de le trouver, juste pour s’amuser. « Il doit être génial ce robinet ! » Elle le disait sur le ton de l’humour mais, en vrai, il devait être super ce robinet, avec plein de mousse et de savon différent. Suite à ces mots, il déposa un baiser sur ses lèvres qui lui donna des frissons. Des papillons se créèrent au creux de son ventre à ce geste et elle se sentit un peu perturbé, le regardant avec un petit sourire. Elle le suivit alors des yeux, appuyer sur plusieurs boutons, se demandant lesquels devaient être actionnés ou non. Pour dire la vérité, elle était un peu perdue avec tout ça.
Alors que l’aiglon avait l’air de s’amuser avec plusieurs boutons, les éclairages se firent plus doux, dû à quelques chandelles qui s’éteignirent totalement. Ouah, c’était vraiment très beau comme ça ! Oui, comme il le disait si bien, c’était « cool ». Au tour des robinets d’être actionnés et là c’était encore plus désarmant. Trop de possibilités ! Allen se chargea de l’un des robinets et plusieurs déversèrent de l’eau (tout du moins c’était ce que Megan imaginait), fumant légèrement. Oh la la, ça sera génial de se plonger là-dedans ! A elle de choisir maintenant… Oui, c’était vrai, elle avait vraiment envie d’actionner quelque chose. Elle vit alors l’un des robinets avec une gravure en forme de bulles. Sûrement du savon, non ?! Elle le tourna et plusieurs robinets s’ouvrirent, mélangeant plusieurs couleurs d’un liquide un peu plus épais. Bingo ! Et les bulles qui s’échappèrent prouvèrent qu’elle avait vu juste. « Ah ! De quoi pouvoir me cacher ! » Lui lança-t-elle dans un petit rire avant de se diriger vers le garçon, et de lui demander d’une voix timide : « On… on se change ? » Elle le questionna du regard avant d’enlever son haut, se retrouvant avec son soutien-gorge de maillot de bain. Megan allait enlever sa jupe alors qu’elle remarquait quelque chose d’étrange dans le bassin qui se remplissait assez vite, aussi étrange que cela puisse paraître vu la grandeur. Elle plissa un peu les yeux, observant cette masse assez étonnante. « Qu… qu’est-ce que c’est ? » Elle n’avait pas souvenir d’avoir vu quelque chose dans le fond du bassin avant qu’il ne commence à se remplir mais après tout peut-être qu’il y avait un dessin, ou quelque chose dans le genre. Elle haussa les épaules un peu pour elle-même avant de retirer sa jupe pour se retrouver prête à aller dans l’eau. Impatiente, la blondinette s’assit à son tour au bord du bassin, regardant d’un œil ému son petit ami, si beau et si charmant, à ses côtés. « C’est assez romantique en fait, comme endroit ? C’est voulu ? » Le charria-t-elle tout en le confrontant du regard, en profitant aussi pour le déshabiller des yeux, sans vraiment s’en rendre compte. C’était tout nouveau pour elle, ce genre de situation, et elle sentait son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine. Il lui faisait toujours autant d’effet, et cet endroit n’arrangeait rien… Subitement, le regard d’Allen changea du tout au tout et la Serdaigle s’inquiéta, posant sa main sur la sienne. « Allen ? Ca va ? Qu.. qu’est-ce qu’il y a ? » C’était étrange ce qu’il avait dans les yeux, elle ne comprenait pas et en était presqu’apeurée. Que venait-il de se passer pour le jeune homme ?

AVENGEDINCHAINS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 470
Points : 6
Crédit : (c)bazzart (Shawn Mendes)
Année : 7ème année - 17 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Lun 29 Oct - 15:46

Together is a wonderful place to be
Megan & Allen


Megan n’avait jamais mis les pieds dans la salle de bains des préfets. Une bonne nouvelle pour moi qui avais fortement espéré innover. Ses amies préfètes n’avaient jamais pris la peine d’emmener la jeune femme dans cet endroit et il allait falloir que je les remercie pour m’avoir gracieusement laissé cette perspective. A première vue, la petite blonde était ravie de passer une soirée différente des autres et rien dans son regard ne me laissait penser qu’elle regrettait la salle commune ou le temps du soir dédié aux devoirs. Notre soirée pouvait commencer et elle ne pouvait pas démarrer d’une meilleure façon qu’avec le petit regard plein d’émerveillement de Megan. L’heure n’était pas aux constats ou aux réflexions intenses, mais je ne pouvais malgré tout m’empêcher de me dire que cette fille, aussi simple soit-elle, était unique en son genre. Ce qu’elle pensait ou ressentait se lisait facilement dans ses yeux, et l’une de ces simples lectures me laissait entrevoir toute l’honnêteté et l’authenticité de cette fille. Existait-il, à Poudlard ou ailleurs, une fille aussi réelle que l’était Megan ? J’étais mal placé pour l’affirmer, mais l’impression d’en avoir l’une des rares représentantes de l’espèce était bien ancrée.

Impossible de ne pas rire en l’entendant dire que « le goût du risque, c’était tout elle », en réponse à ce que je venais de lui dire. Bien sûr… le risque en personne ! Je la quittai alors délicatement après avoir profité de notre proximité pour actionner quelques robinets et m’amuser avec les chandelles. Bien qu’ayant eu accès à cette salle depuis un moment, je n’en avais jamais autant profité ; la clé était donc de le faire avec la bonne personne. Megan était toute trouvée pour ça et son tour de tourner quelques robinets arriva très vite. La mousse, les couleurs…de quoi me faire sourire tandis que le bassin se remplissait à vitesse grand V. Un petit spectacle pour les yeux en plus de l’utilité certaine…. Le lieu était une petite pépite du château et j’étais plongé dans ma contemplation quand Megan fit une remarque qui me poussa à tourner les yeux vers elle et à les plisser d’un air qui se voulait malin. J’étais prêt à lui souffler un petit « dommage » à mi-voix, mais elle se rapprocha de moi avec une autre question et nos regards qui se croisèrent me bloquèrent sur place… m’empêchant de lui répondre. Le bassin se remplissait à vue d’œil, nous n’avions pas touché l’eau, mais je me noyais déjà … dans les yeux de Megan, bien sûr. Il fallait se changer pour entrer dans l’eau, comme elle le disait si bien, mais il fallait aussi et surtout, pour moi, que je cesse de me livrer aussi vite à l’effet qu’elle pouvait me faire…sans même avoir fait grand-chose, d’ailleurs.

Elle se mit en action plus vite que ce à quoi je m’attendais et ôta son haut, dévoilant le maillot de bain qu’elle avait enfilé suite à ma suggestion. Son geste me désarçonna dans la seconde et mon regard descendit sur ledit haut de maillot avant que mon bon vouloir ait eut son mot à dire. « Qu’elle ne me prenne pas pour un pervers..par pitié …. » Cette pensée accompagna mon réflexe suivant, celui où je baissai les yeux en lui répondant : « On se change… oui… » Histoire de cacher mes éventuelles joues rouges (je n’en étais pas certain, mais j’avais quand même réussi à la reluquer quelques secondes après le coup de chaud qui était né de notre échange de regards), j’ôtais mon haut (pull et chemise qui allait avec) ainsi que le reste pour me retrouver en short de bain. De quoi occuper mes mains et mes yeux en attendant de pouvoir plonger dans le grand bain. Megan me posa une question au moment où je plaçais correctement mes chaussures, cherchant en même temps une manière de paraître super assuré et pas mal à l’aise. Megan était ma copine, je ne voyais pas pourquoi l’idée de la voir en maillot de bain n’était pas gérable. Elle l’était carrément… mais Megan n’était pas n’importe quelle fille, notre relation n’était pas l’une de celles que l’on prend facilement à la légère. Voir un morceau d’épaule d’une coéquipière joueuse de Quidditch ne représentait tellement rien à côté d’un bout d’épaule de CETTE fille… Allez gérer, avec ça ! Heureusement pour moi, elle trouvait toujours une manière de me détourner de mes pensées. Megan regardait le bassin en posant sa question pour le moins étrange. Avec un petit sourire, je fus capable de lui fournir une réponse, sans bégaiement : « Quoi ? Les robinets nous réservent des surprises, c’est ça ? Tu as dû apercevoir le mouvement de la mousse qui est déjà en train de disparaître…. » En roulant légèrement les yeux d’un air amusé, j’ajoutai : « Je t’avais bien dit qu’il y avait peu de chances pour que je te perde de vue… » Sur ces paroles et en me retenant de baisser les yeux lorsqu’elle retira sa jupe, je me dirigeai vers le bassin, m’asseyant d’abord sur le bord un instant, attendant qu’elle me rejoigne ; ce qu’elle fit en rétablissant une nouvelle fois la conversation. Son regard me laissait penser qu’elle me taquinait, mais d’une certaine manière, la question était totalement louable. Est-ce que c’était volontairement romantique ? J’avais essayé de ne pas penser à cet aspect des choses pour ne pas perdre mes moyens mais…clairement… oui… le maillot de bain, le bassin, la faible luminosité… Il y avait tout pour que l’instant ne soit pas semblable à une banale promenade dans le parc. « Euh….eh bien… » Okay, j’avais beau tout faire pour être « un vrai mec » et le revendiquer… Là, je perdais mes moyens et de ma superbe. Je glissais alors dans l’eau - La mousse m’arrivait déjà presque à la taille - avant de lui faire face et de poursuivre ma réponse, me forçant à soutenir son regard. Je ne voulais pas ciller ni lui laisser croire que j’allais éviter la question : « Ça se veut surtout différent de nos moments au quotidien… exclusif et inoubliable, également… » D’une faible voix, je continuai, m’approchant d’elle : « J’ignore encore si je suis capable d’être romantique…ce qui est un problème. Je peux bien tenter de l’être… il n’y a rien que je ne sois pas prêt à tenter, pour toi… » Mieux valait que je m’arrête là ; j’étais sur le bon chemin pour être niais plutôt que romantique, mais la vision de la jeune femme au bord du bassin était troublante, j’étais purement et simplement amoureux de tout ce qui pouvait la caractériser : sa gentillesse, son adorable sourire, sa voix, sa tendresse, ses cheveux, ses yeux, ses lèvres… Certaines choses ne s’expliquaient pas spécialement. L’attirance que j’avais pour elle en était certainement une. Je n’avais pas connaissance de mes propres goûts avant d’y être confronté, grâce à elle. Peut-être que l’occasion de le lui dire se serait présentée au cours de la soirée si je n’avais pas eu ce ressenti dans la jambe droite. En quelques secondes, mes yeux s’écarquillèrent, et mon expression cessa de correspondre à tout ce que j’étais en train de dire à Megan. La jeune femme s’en rendit compte aussi vite et me demanda ce qu’il y avait…. Si seulement je le savais moi-même…. Un truc s’enroulait autour de ma cheville et la première pensée qui me vint à l’esprit fut de me dire qu’il n’était que question de secondes avant d’être tiré vers le fond du bassin qui se remplissait encore et toujours. Je n’osais presque pas regarder dans l’eau, mais j’en arrivais tout de même à cet extrême, baissant les yeux sur une forme noire qui s’éclipsa dans la seconde suivante, emportant avec elle seulement une partie de la sensation désagréable d’être tiré vers le fond….. « Megan…. Sors de l’eau ! Sors… Y’a un truc dans le bassin. » A mon tour, j’engageais un mouvement pour sortir, prenant immédiatement la direction du levier qui (selon le dessin qui se trouvait dessus) servait à vider le bassin de toute son eau. Que venait-il de se passer ? Quelle était la chose qui venait de vouloir m’attirer au fond ? L’angoisse était bien présente. Toute trace de sérénité venait de me quitter. J’étais sûr de moi, sûr de ce que je venais d’avancer : quelque chose trainait dans le fond du bassin dans lequel nous avions légèrement trempé.



☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2420
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   Mar 30 Oct - 23:01


Together is a wonderful place to be.
Megan observa de façon totalement éprise le garçon, qui semblait actionner des mécanismes auprès des éclairages et des robinets. Cet endroit était vraiment incroyable ! Et y être avec Allen… Ouah, cela mettait déjà la jeune aiglonne dans tous ses états ! Son regard s’abandonna sur l’ensemble du lieu, se rendant compte que cette pièce était juste majestueuse. Une belle surprise !
L’idée de se cacher dans la mousse pour échapper au Serdaigle était amusant, mais il était loin d’être l’objectif de la blondinette. Non, elle voulait profiter de son temps avec lui, même si elle se sentait un petit peu mal à l’aise, dû sûrement à la proximité que demandait cet endroit. Pourtant, c’était son petit ami, l’intimité était normale. Mais… C’était différent, ici. Et puis, le moment de se changer se présenta, ce qu’elle ne manqua pas de demander au jeune Rivers. Le regard qu’ils échangèrent dit rougir les pommettes de Megan, parce que même si être un maillot de bain était quelque chose de normal, la situation actuelle montrait que ce n’était pas si facile que ça. Alors la jeune fille choisit de bloquer son cerveau et de détourner les yeux du regard d’Allen qui lui faisait un effet hallucinant. Histoire de ne pas trop y réfléchir, elle se mit vite en action et enleva déjà son haut. Par réflexe, elle croisa ses bras sur sa poitrine, sentant son visage chauffer et ayant l’impression d’être ridicule, sous les yeux du garçon. Megan n’osait même pas poser ses yeux sur lui mais elle sentait son regard sur elle. Ses pieds se tordirent l’un sur l’autre, un peu gênée, juste avant que ses pupilles captent celles du jeune Rivers. Il baissa les yeux au même moment, approuvant l’idée, et comme toujours, elle le trouva incroyablement mignon. Maladroitement, elle ne put décrocher son regard de lui alors qu’il enlevait ses vêtements pour se retrouver en maillot. Sans qu’elle ne puisse le contrôler, elle rougit de façon soudaine et prononcée, ses paupières s’affolant en se fermant et s’ouvrant de manière totalement ensorcelée. Oh la la… Vous l’aviez vu ?! Megan était complètement sous le charme et le pire était qu’elle n’avait même pas conscience qu’elle le fixait comme une parfaite groupie qui n’en pouvait plus de son héros.

L’attention de Megan fut détournée par une masse sombre qu’elle crut voir dans le bassin… Son interrogation passa ses lèvres sans filtre, se sentant un peu ridicule à la réponse d’Allen qui relativisait de façon normale. Oui, bien sûr, le mouvement de la mousse… Juste le temps de poser ses yeux sur le jeune homme que la forme n’était plus visible, ce qui lui confirma que son imagination était peut-être trop développée. Megan finit par sourire à la petite provocation de l’aiglon, concernant le fait qu’il la perde de vue. « J’ai tenté… » Mentit-elle avec une pointe d’amusement, bien qu’elle n’ait pas envie le moins du monde de lui échapper…
Elle profita de ce moment de légèrement pour enfin retirer sa jupe, le rejoignant vite et s’asseyant à ses côtés, toujours un peu sur la réserve dû à une certaine pudeur. Ne voulant pas instaurer de silence pour ne pas que son propre malaise se transmette, elle taquina son petit ami sur ce moment romantique qu’il avait peut-être pensé mettre en place. Enfin, en réalité, c’était ce qu’elle espérait… Elle le fixait, attendant sa réponse, non sans un petit sourire malicieux au coin des lèvres, attendrie par ce côté sensible qui lui plaisait tant. Entre autres… En fait, tout ce qu’Allen représentait lui plaisait, alors autant avouer qu’elle n’était pas très objective. Hésitant, elle fronça légèrement les sourcils, craignant une réponse négative. Elle aurait pu détourner les yeux, se disant qu’elle faisait fausse route, mais elle maintint son regard sur lui alors qu’il se laissait aller dans l’eau. Allen fit face à la jeune fille et elle le regardait droit dans les yeux, son cœur tambourinant à tout va alors qu’il faisait de même. Il arrivait toujours à la désarçonner, toujours ! Un petit sourire niais et totalement épris prit place sur les lèvres de la blondinette suite à sa réponse. Et, aussi, son cœur s’emballa lorsqu’il s’approcha d’elle, ses entrailles se tordant dans tous les sens. S’il était capable d’être romantique ? Oh si, il l’était, et Megan tombait à chaque instant sous son charme, un peu plus qu’elle n’était déjà conquise par le beau brun. La fin de sa phrase lui retourna totalement l’estomac, mais de façon positive évidemment. « Il n’y a rien que je ne sois pas prêt à tenter, pour toi… ». Elle allait défaillir, c’était certain ! Et son cœur allait finir par sortir de sa poitrine s’il continuait ! Une nouvelle fois, ses joues s’embrasèrent alors qu’elle se répétait ces mots. C’était… déstabilisant. Et le pire était qu’elle n’arrivait pas à prononcer un mot, elle ne sut pas quoi répondre tant elle était émue par ce qui pourrait anodin pour certain, mais qui était très important pour elle. Il avait une place à ses yeux qu’elle ne pouvait expliquer. Il était l’idéal qu’elle n’aurait jamais pu espérer… Et pourtant… Elle aussi serait prête à tout pour lui, mais elle était bien trop effrayée de ce qu’elle ne pourrait pas faire pour le lui dire. Elle était incroyablement attirée par lui, elle ne voyait que par lui et cela pouvait paraître parfois dangereux. Cependant, elle ressentait beaucoup plus de sécurité depuis qu’elle était avec lui que de risque. Et cela ne lui arrivait pas souvent… Une confiance infinie.

Son regard se perdit dans les yeux jusque… jusque… jusqu’à ce que son regard, à lui, change du tout au tout. Elle savait ce qu’elle pouvait y lire, il ne pouvait pas la tromper : la peur. Que se passait-il ? Ce fut exactement ce qu’elle lui demanda, inquiète. « Megan…. Sors de l’eau ! Sors… Y’a un truc dans le bassin. » Qu… Quoi ? Affolée, la jeune fille se redressa immédiatement, sortant ses pieds de l’eau et s’éloignant de quelques pas du bassin. Perdue, ses yeux passaient d’Allen au grand bain. « Que… Qu... Quoi ? Y a… y a… un truc… dans le bassin… ? » Répéta-t-elle, maladroitement, commençant à suffoquer un peu, respirant fortement et sentant la panique monter en elle. Voir son petit ami angoissé ne la rassurait pas la moins du monde et la peur s’immisça bien vite en elle. Son regard passait sur tous les endroits de la pièce, croisant les bras sur elle-même comme pour se protéger, se mettant à trembler sans même se contrôler. « Tu… comment… ça ? Ca… ça va toi ? » Lui demanda-t-elle, les yeux remplis d’inquiétude alors qu’elle le dévisageait, le regardant sous toutes les coutures pour être sûre qu’il n’avait rien. Mais… comment ça il y avait un truc ? Il n’y avait rien à leur arrivée. Non ? Et… C’est forme qu’elle avait cru voir… Etait-ce… réel ? Elle haletait, face au garçon, ses yeux se perdant sur le grand bain se vidant, laissant apparaître un sol vide de toute présence, au bout de quelques secondes. Comment était-ce possible ? L’interrogation restait dans ses yeux alors qu’elle fixait le bassin désormais sec… et totalement désert. « C’est… c’est impossible… » Souffla-t-elle, les yeux humides dû à la peur, juste avant de poser ses yeux sur son petit ami. « Tu es sûr que tu n'as rien ? » Lui demanda-t-elle avant de lui prendre les deux mains, comme pour lui montrer qu'elle était là... en espérant qu'elle pourrait prendre sur elle pour l'aider.

AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Together is a wonderful place to be ~ Megan & Allen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Quatrième Étage
 :: Salle de Bain des Préfets
-
Sauter vers: