AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 13/08/2011
Parchemins rédigés : 1332
Points : 2
Crédit : Little.
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Ven 31 Aoû - 15:50


en route pour une nouvelle année


Premier septembre 2024. L’été tirait peu à peu sa révérence, donnant à la capitale anglaise des airs de rentrée. Les vacances se terminaient à onze heures précises, à l’heure exacte où le Poudlard Express quitterait King’s Cross, emportant avec lui des centaines d’adolescents. Pour beaucoup, cela devenait une habitude. Venir jusqu’à Londres, entrer dans la gare au milieu de moldus aveugles et pressés, repérer les voies neuf et dix et puis courir. Courir droit devant. Droit dans le mur… Combien d’entre eux avaient momentanément craint pour leur vie à cet instant précis ? Peut-être même que parmi tous les enfants qui se pressaient dans la gare aujourd’hui, certains connaîtraient leur première rentrée dans la célèbre école de sorcellerie Poudlard. Autant qui auraient le coeur dangereusement battant au moment de traverser la frontière entre les mondes, alors que la stupeur remplace la douleur attendue face à cette collision imminente.

De l’autre côté du mur ensorcelé, la locomotive rouge et noire attendait qu’on daigne grimper en son sein. Des panaches de fumée blanches s’élevaient encore et encore jusqu’à se dissiper péniblement, baignant le quai dans un brouillard rassurant. Poudlard était proche. Les gamins arrivaient au compte-goutte, par petit groupe, seuls ou entourés de parents larmoyants. L’heure des adieux était proche. Les mois de séparation qui approchaient inquiétaient petits et grands. Quand bien même tout le monde finissait par s’y faire, il n’y avait jamais rien d’agréable à dire au revoir, à regarder des silhouettes disparaître à mesure que le train s’éloignait… Une immense horloge égrainait les secondes. Dix heures et trente-cinq minutes. Les plus prudents commençaient à monter à bord, cherchant un compartiment tranquille où s’installer pour les heures à venir, les autres se quittaient, se retrouvaient, reprenaient leur vie là où ce même-train l’avait laissée quelques mois plus tôt… Un nouveau chapitre de leur histoire commençait à s'écrire maintenant...


Petites précisions

Vous aurez bien sûr compris que si vous postez dans ce sujet, vous faites partie de ces autres qui restent sur le quai (après tout c’est un RP commun), si vous souhaitez un RP tranquille dans un des compartiments du train, je vous conseille de le commencer de votre côté, ce qui ne vous empêche pas de faire un passage express ici, hein. Ce sujet est ouvert aux élèves comme aux professeurs et vous permet de vous retrouver tranquillement avant de commencer votre année. Bonne rentrée à tous ! Coeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8899-hilary-fitzpatrick-priesthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8911-hilary-un-capitaine-a-besoin-d-un-equipage-et-d-ennemis#197603http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8912-hilary-si-on-imaginait#197606http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8913-une-lettre-pour-hilary#197607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8914-un-envoi-express-pour-hilary#197608

Arrivé(e) le : 03/12/2017
Parchemins rédigés : 188
Points : 9
Crédit : by me • Nastya Kusakina
Année : 2ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Felicia A. Williams

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Sam 1 Sep - 3:25

Gare King's Cross

Quand Hilary prenait un peu de temps pour elle, elle remarquait une chose - qui la peinait grandement. Elle avait l’impression de pouvoir résumer sa vie actuelle avec un seul mot : le train. Et c’était désolant. De se savoir transportée, valdinguée, bourlinguée, et même pas dans toutes les directions ! Elle avait l’impression de voyager dans toutes les directions. La petite faisait des allers-retours incessants. Whitby, Londres. Londres, Poudlard. Poudlard, Londres. Londres, la France. Puis revenir de France, repartir à Whitby pour quelques semaines, voir son frère, lui parler du voyage comme si on parlait dans l’oreille d’un sourd, mais continuer quand même, puis refaire le voyage jusqu’à la gare de Londres. Whitby, Londres, c’était déjà cinq heures de voyage. Et - et bien -, la petite tête blonde n’arrivait pas à vraiment décrire ce genre de voyage. Long, assurément, mais pas forcément ennuyant. Parfois reposant, quand elle revenait de Poudlard. Parfois distrayant, quand elle avait l’énergie de regarder par la fenêtre, de voir le paysage défiler et de partir dans ses pensées les plus profondes. Elle profitait du voyage pour rêver. Elle le faisait surtout lors de l’aller pour Poudlard. Et parfois, ces cinq heures étaient amusantes, parce qu’elle les faisait avec oncle Ben. Et oncle Ben était une véritable bouffée d’air. Hilly ne le voyait pas assez souvent. Elle ne lui parlait pas assez souvent. Et pourtant, l’adulte était toujours présent. Toujours à l’heure à la gare et toujours à l’attendre sur le quai. Il était toujours volontaire pour faire ces cinq heures de voyage avec elle. Cette année ne faisait pas exception. Il l’avait accompagné depuis sa maison, domicilié à Church St, non loin de la mer. Hilary avait entendu les mouettes en partant dans la fin de la matiné. Encore une fois, elle devait dire au revoir à la mer. Un au revoir qui durerait un an. Juste une petite année… Mais elle, elle serait toujours là à son retour. Hilly n’en avait pas la certitude avec son frère. Elle ne savait pas si elle allait le retrouver, en rentrant… Mais elle essayait de ne pas y penser ! Oncle Ben avait embarqué sa valise dans le coffre, elle était montée à l’avant - (parce que maintenant, elle avait l’âge) - et ils étaient partis pour la gare, pour un trajet de cinq heures avec deux correspondances jusqu’à Londres. Ils étaient partis pour le calvaire.

Les trajets se ressemblaient toujours un peu, et Hilary commençait à les connaîtres ; mais oncle Ben savait se renouveler dans ses jeux de voyage, et Vinaa était toujours pleine de surprise quand il s’agissait de trouver un moyen de sortir de sa cage. Même l’hôtel où il passait la nuit, le soir, changeait à chaque voyage et Hilary avait l’occasion de tester plusieurs lits - et d’essuyer plusieurs insomnies de ce fait. Et puis après, c’était le retour à King’s Cross. C’était incroyable les passages qu’elle faisait dans cette gare, et au final, elle ne la connaissait pas vraiment plus que ça. Elle ne l’aimait pas vraiment plus que ça non plus. En fait, le petit lion oubliait à chaque fois à quel point elle la détestait. Trop bruyant. Trop de monde. Trop de bousculades. Et ce n’était pas trop son truc de jouer des coudes pour se faire une place. Elle laissait ça à oncle Ben, pour qu’il lui fasse un passage jusqu’au mur entre le quai 9 et 10. Jusqu’au fameux mur. La première fois, elle avait été très perplexe. Parce que bon, foncer dans un mur ? Elle était assez bête et folle pour faire ça. Mais devant tout le monde ? Tout de même pas. Mais bon, juste pour fuir la populace, elle ne disait pas non. Alors, elle avait couru à toute allure. Tellement couru qu’elle avait failli se prendre le mur d’après, une fois celui-ci traversé. Ça lui arrivait encore de manquer de renverser quelqu’un de l’autre côté. Après tout, ce n’était que la troisième fois qu’elle prenait ce chemin. Et oncle Ben ne l’accompagnait de l’autre côté. Parce qu’il avait son train de retour qui partait dans peu de temps, lui aussi. Alors, ni une ni deux, un dernier bisou d’au revoir, la promesse de se retrouver au même endroit à la fin de l’année, et la voilà seule de nouveau. Autant traverser toute suite, cela valait mieux.

Hilary s’étonnait toujours que personne ne fasse attention à eux, quand ils fonçaient tout droit vers le mur. Ou alors que personne ne se fonce dedans en même temps. Mais peu importe. Même si l’autre côté était également bruyant et peuplé, c’était toujours moins. Le quai 9 ¾ avait ce côté intimiste qui la mettait mal à l’aise. Alors, en attendant le départ, - la toute dernière minute possible avant que le train ne parte -, Hilary tirait son chariot dans un coin et patientait. Elle regardait les gens passer, parler, crier, pleurer, rire ou bien geindre. C’était toujours un drôle de spectacle. On ne voyait pas ça quand les gens partaient en mer. Est-ce qu’il y avait des mères, ici, présentes sur le quai, qui priaient pour leur enfant avant qu’il n’embarque ? Hilly se le demandait. Elle voyait des personnes qui montaient déjà dans le train, pressées ou n’ayant rien de mieux à faire. Elle ne les comprenait pas… C’était mieux d’attendre. Ils avaient encore le temps. Encore une vingtaine de minutes. Seulement, une vingtaine de minutes… La petite tête blonde posa son menton sur son chariot et continua d’observer les gens qui passaient à travers le mur, sans aucune attente. Jusqu’à ce qu’elle voit quelqu’un. Une tête connue qu’elle n’avait pas du tout oublier, mais dont elle avait oublié la possibilité de la croiser ici, à cet endroit précis. Évidemment qu’elle serait là ! Elle aussi prenait le train, tout comme elle ! Sans réfléchir et sans un regard pour son chariot laissé derrière elle - qui irait le lui voler, de toute façon ? -, elle s’élança vers son amie. Sa meilleure amie ! Eliana ; qu’elle venait de voir traverser le mur. « Eliiiiiiiii ! » Elle était là, en chair et en os. Ce n’était pas un rêve puisqu’elle pouvait la toucher et la sentir, bien vivante. Bien là. Elles pourraient faire le voyage ensemble ! Comment avait-elle pu ne pas y avoir pensé ? « Je suis si contente de te voir ! Comment tu vas ? Tu vas bien ? Tu es toujours en vie ? Tu as survécu ? Il faut que tu me racontes tout. Tout ! » Même si c’était pour ne rien dire, elle voulait que son amie lui parle encore et encore ! Juste pour qu’elle se rende compte qu’elle était là. Juste là. Devant elle !

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Hilary Fitzpatrick-Priest le Mer 5 Sep - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8789-j-ai-pas-trouve-de-titre-la-dechehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8789-j-ai-pas-trouve-de-titre-la-deche

Arrivé(e) le : 16/11/2017
Parchemins rédigés : 541
Points : 7
Crédit : andy biersack
Année : 7ème (18 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Sam 1 Sep - 9:50




back to School



Oh joie. C’est le retour au bercail. Voyez très peu d’enthousiasme sur mon visage, pourtant je peux vous jurer que je suis très heureux de quitter le nid familiale. Londres est une ville magnifique, certes, mais elle ne vaut pas les couleurs de Poudlard. Encore moins ma maison. Un manoir sombre, encombré, sans vie, rempli de tronches défraichis qui se haissent autant qu’elles se méprisent. On ne peut pas vivre comme ça. Je préfère encore recommencer ma 7ème anne, et quit à choisir, la recommencer avec un peu plus d’entrain. Ses deux mois m’ont beaucoup fait réfléchir. Au sujet de Casey, de mon père, de Melusine, de Cruz ou encore de ses amis dont je me suis éloigné à cause mes conneries de sombre borné solitaire. Tout s’est éclairé durant ses vacances. Mais qu'est ce qu'on va encore devoir vivre ? Est-ce qu'on aura la paix et on sera juste victime des aléas de la vie un peu extrêmes en ce qui me concerne ? Je vais encore devoir jouer les néo-mangemorts pour me sauver la tronche et faire plaisir à mon grand-père ? Une chose est sûre, le bal de Noël et la saint-valentin, ça se fera sans moi. 'Faudrait être taré.

Il y a cependant une chose qui ne changera jamais. Je suis habillé de cette habituelle veste en cuir noire, par-dessus une chemise de la même couleur, aux manches constamment retroussées que je ne boutonne jamais jusqu'en haut. La valise à bout de bras, du haut de mon 1m90, je slalom entre les étudiants en direction du train. Je ne regarde même pas qui ils sont. Ni leur taille, ni leur âge semblé, ni même leur couleur de cheveux ou de peau. Certains s'enlacent, certains courrent et d'autres traînent des pieds. C'est tout ce que je vois car autant qu'ils sont, ils peturbent mon trajet. Je veux juste éviter de croiser la moindre personne pouvant tuer mon élan de motivation. Oui car c'est si facile de briser une motivation par le visage d'une simple connaissance indésirée. Puis je me demande où est Casey. Espérant presque qu’elle se soit noyée dans son bain ce matin, je conçois que la haine naturelle qui me bouffe sera toujours de mise cette année. Je me régulerais, à condition que le monde se tienne à carreau. C’est un compromis raisonnable. Puis je le vois. Le Poudlard Express, grand beau, magique, à la destion rêvée. Au fil des années, il est resté le même, toujours aussi beau. Mais à mes yeux, il a perdu de sa magie. De toute façon, trop de choses ont pris un goût amer pour moi. Je m'en vais monter dans ce train avec l'amibition de redonner un peu de goût à tout ce qui est devenu pâteux et infecte dans ma bouche.



copyright acidbrain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 560
Points : 18
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Dim 2 Sep - 22:17


King's Cross, 1er septembre
Prudence retourne au travail


« Oui, je te promets que j’ai pas oublié ma pimentine papa ! »
    
Au milieu de la foule de moldus qui se trouvait dans la gare de King’s Cross, la famille Anderson avançait d’un pas vif en direction du passage vers le quai neuf trois quart. L’énorme malle de Prudence ainsi que la présence d’une chouette apparemment agacée dans une cage faisaient se retourner les moldus sur leur passage et les parents de la jeune fille préféraient se hâter afin de ne pas trop attirer l’attention sur eux. Bien que Prue adorait le temps passé en compagnie de sa famille, elle devait bien admettre que le côté surprotecteur de son père ne lui avait pas manqué. À chaque rentrée scolaire c’était la même chose ; tous les évènements catastrophiques qui se déroulaient à Poudlard faisaient grimper l’inquiétude de Justin Anderson en flèche, l’amenant régulièrement à se questionner sur la sécurité de sa fille au sein de cette école. Fort heureusement le voyage scolaire passé à Beauxbâtons et le climat de confiance que le Directeur Londubat avait essayé de faire régner depuis un an semblaient l’avoir un peu aider à relativiser. Cependant les mauvaises habitudes avaient la vie dure et il n’avait pas pu s’empêcher de se procurer de la pimentine en constatant que le choc des températures entre les Pyrénées françaises et la Grande-Bretagne n’avait pas épargné Prudence ! Cette dernière s’était mise à tousser quelques jours après son retour à Esher et comme son rhume semblait s’aggraver son père avait jugé bon de la gaver de pimentine afin qu’elle puisse assurer correctement sa rentrée scolaire. Quelle charmante attention, Prudence avait toujours adoré sentir de la fumée lui sortir des oreilles ! Comme si elle ne rougissait pas suffisamment en temps normal…
La famille Anderson se retrouva rapidement devant le mur de la gare par lequel il fallait passer pour accéder au quai neuf trois quart et la mère de Prue s’y adossa nonchalamment. La petite femme blonde observa attentivement les passants et choisi le bon moment pour se laisser tomber contre le mur, le traversant comme s’il s’était agi d’un simple mirage. Un petit sourire étira les lèvres du père de Prue qui posa une main douce sur son épaule pour l’encourager à avancer. Tout en essayant de traîner sa grosse valise de la façon la plus discrète possible – et sans faire râler Locus ! – Prue s’approcha du mur et s’y adossa tout comme sa mère quelques instants plus tôt. En à peine une fraction de seconde, Prudence et son père se retrouvèrent sur le quai côté sorcier aux côtés de May. La grosse locomotive rouge et noire se trouvait déjà là, crachant bruyamment un jet de vapeur qui couvrait les conversations de toutes les familles de sorciers déjà présentes. Ravie de se retrouver ici, la jeune fille laissa son regard parcourir la foule à la recherche de connaissances. Comme elle aurait aimé croiser Bonnie en compagnie de sa famille, ou encore Lena ou Tessa ! Pour le moment aucun visage familier ne se dessinait devant elle et la Gryffondor se résolut à avancer le long du quai en traînant sa malle.
 
« Ça me rappelle toujours des souvenirs, dit May avec nostalgie en contemplant le décor autour d’elle, de moi bien sûr mais aussi d’Andrew… J’aime tellement revenir ici ! »
 
Le visage de la mère de Prudence s’illumina tandis qu’elle regardait les autres familles se hâter autour d’eux dans l’ambiance caractéristique synonyme de premier septembre pour le monde sorcier. Lorsque May souriait, les cicatrices laissées par la guerre des sorciers semblaient moins visibles qu’à l’accoutumée, la faisant paraître plus jeune. Ayant toujours connu sa mère blessée, Prudence s’était habituée aux ravages du Feudeymon sur son corps et elle n’y faisait même plus attention, mais il lui arrivait de croiser le regard étonné voir choqué des gens qui la dévisageaient dans la rue et cela la peinait.
 
« Tu comptes avancer encore longtemps ? » la taquina son père alors que Prudence continuait de longer le quai.
 
La jeune Gryffondor s’arrêta net, chassant ses pensées tristes et se retournant vers son père. Il avait raison, à ce rythme elle allait se retrouver à l’autre bout de King’s Cross sans être montée dans le train ! La famille se stoppa donc au niveau des dernières voitures et se positionna un peu en retrait du quai afin de pouvoir discuter un peu plus au calme avant le départ de Prue. Cette dernière caressa gentiment Locus à travers les barreaux de la cage, sachant combien sa petite chouette de Tengmalm détestait être enfermée aussi longtemps. Le départ approchait, et même si elle avait hâte de retrouver Poudlard, Prudence aurait bien aimé passer encore quelques jours dans le cottage familial à jouer à la bataille explosive avec son père lorsqu’il rentrait du travail ou bien à accompagner sa mère seconder les magico-zoologistes du coin. Mais à la place elle allait retrouver ses amis, son dortoir mais aussi le programme des BUSEs… Alors que Prudence commençait à se perdre dans ses pensées, une silhouette familière attira son attention et elle se retourna brusquement.

« Bonnie ! s'exclama-t-elle en agitant le bras pour que sa camarade la remarque, hé Bonnie ! Je suis trop contente de te voir ! Comment tu vas ? »
Habitués à l'exubérance de leur fille, les parents de Prue ne bronchèrent pas en la voyant se précipiter en direction d'une de ses amies situées un peu plus loin sur le quai.
« Tu te mets dans quel wagon ? enchaîna Prudence après avoir serré son amie dans ses bras, toi aussi tu te les gèles depuis qu'on est rentré de France ? »
Pour le moment la Gryffondor n'avait pas aperçu la famille de son amie. Étaient-ils déjà partis ou bien se trouvaient-ils un peu en retrait sur le quai ?

HARLEY-



- Prue -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://[url=http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8788-eliana-bradley][/url]http://[url=http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8803-liens-avec-eliana][/url]

Arrivé(e) le : 15/11/2017
Parchemins rédigés : 494
Points : 7
Année : 2e année (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Lun 3 Sep - 1:05

10h41. Plus que dix-neuf minutes avant le départ du train. Je me dirigeais à toute vitesse vers le quai 9, là où j’aurais accès à la voie 9 ¾. Tandis que je poussais mon chariot encore un peu trop grand pour moi, mon grand-père était derrière moi, sur mes talons. Nous étions à l’aise dans notre traversée du monde moldu, mais on n’était jamais trop prudent, et Papi jetait toujours des coups d’œil méfiant autour de lui pour vérifier que l’on n’attirait pas beaucoup l’attention. Nous pressâmes encore le pas jusqu’à la colonne dans laquelle je me fonderai dans quelques secondes. Comme d’habitude, mon grand-père ne m’y accompagnerai pas. Il n’aimait pas la foule opaque de la rentrée. Et puis, il me savait assez débrouillarde. Et j’allais retrouver des amis. J’allais la retrouver. « J’espère que tu n’as rien oublié ? – Non, tout est là. » fis-je en désignant du menton mes affaires trop encombrantes dans mon chariot. « Fais un bon voyage. » ajouta Papi avant que je ne m’élance pour traverser la colonne, les yeux bien fermés, comme si j’allais inévitablement percuter le mur.

Heureusement pour moi, la magie opéra, et je me retrouvai de l’autre côté de la gare King’s Cross. Je souris à la vue du Poudlard Express, la vapeur s’en échappant, et les élèves s’y agglutinant en masse. Beaucoup de parents étaient là aussi. Je reconnus quelques têtes de loin, comme Prudence que j’aperçus de loin accompagnée par ses parents. Je me mis à avancer vers un wagon quand une tête blonde surgit de nulle part avant de littéralement me sauter dessus : « Eliiiiiiiii ! » s’époumona la voix d’Hilary. Mon cœur battit sans limites lorsque je sentis ses deux bras m’envelopper avec entrain. Chancelante, je repris vite contenance avant de l’enlacer à mon tour. « Ça c’est une belle surprise… » me murmurai-je à moi-même, même si la jolie blonde pouvait m’entendre. Elle me relâcha enfin avant de me poser tout un tas de questions, le sourire aux lèvres. Je l’observais me parler, me sourire de ce sourire que j’avais si rarement vu, mais qui devrait apparaître bien plus souvent sur ces lèvres.

« Eh ben, quel enthousiasme ! Je suis trop contente de te voir aussi, tu m’as tellement manqué ! Cet été a été un enfer sans toi et les Berty’s ! Du moins, au début, mais au bout d’un moment, ma grand-mère a bien été forcée de me lâcher avec mes révisions. J’ai pu partir huit jours en Ecosse avec mon grand-père : ça m’a fait du bien. » Mamie m’avait effectivement lâché au mois d’août quand elle comprit qu’il ne fallait plus s’acharner davantage. Je n’allais pas plus progresser en Sortilèges sans cours pratiques, ce qui était interdit en dehors de l’école. Et en ce qui concernait les Potions, je n’allais pas transformer notre cuisine en laboratoire improvisé. C’était bien trop risqué. Ma grand-mère s’était contentée de la théorie que j’avais presque apprise par cœur. Une chose était sûre : juillet 2024 avait été le pire mois de toute ma vie. « Et toi ? Comment ont fini tes vacances à Beauxbâtons ? J’espère que personne n’est mort d’ennui ? » fis-je d’un sourire malicieux.

J’étais bien contente de la retrouver, ma Hilary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9970-le-petit-fergal-entre-dans-la-cour-de-poudlardhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9995-fergal-le-respect-est-le-lien-de-l-amitiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9996-fergal-laventure-est-dans-chaque-souffle-de-venthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9997-fergal-les-plus-belles-lettres-sont-attendueshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9998-fergal-dans-l-urgence-il-y-a-toujours-cette-solution

Arrivé(e) le : 14/07/2018
Parchemins rédigés : 110
Points : 0
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Lun 3 Sep - 17:31





Dong ... Dong ... Dong…



Ainsi retentit la grande cloche Big Ben de la majestueuse tour Elizabeth, sous les yeux admiratifs de Fergal. Il était pile 10h en ce grand jour de départ, l’heure fatidique pour le jeune Poufsouffle approchait à grand pas. Il ne voulait pas encore y penser, pour le moment il était avec sa sœur Moyreen et profitait des derniers instants avec ses parents également. Ils ont passé le weekend à Londres, un voyage vers Londres ce n’était pas tous les jours qu’ils pouvaient se l’offrir, malgré le fait que Fergal n’a jamais été très citadin, apprécier les belles choses n’était pas un mal. Ce petit tour touristique finissait ce matin-là, ils étaient devant le palais de Westminster, après avoir pris le petit déjeuner aux abords du vieux St James’s Park. Fergal et sa sœur jumelle s’étaient d’ailleurs égayés à jeter des bouts de pain aux canards du lac, ce petits palmipèdes n’étaient pas très farouche et se laissaient facilement approcher, au grand bonheur des enfants.



Toutes belles choses avaient une fin, les secondes passaient et les O’Brien devaient reprendre la voiture pour prendre la direction de la gare King Cross, au nord. Ce n’était pas bien loin, mais Londres abritait suffisamment de personnes pour qu’il y ait une galère monstre à se garer où que ce soit. La gare était en vue, le départ était dans une trentaine de minutes, ils vont être sans aucun problème à l’heure, mais Fergal n’avait pas pensé une seconde à cela, s’étant laissé bercer d’un lieu à un autre tout le weekend, profiter du moment présent à chaque instant. Une fois arrivée dans la gare, c’était le dur moment des séparations. Qui pourraient aimer ces instants-là ? En tout cas ce passage fatidique remontait des lourds souvenirs de l’année dernière, où Fergal avait dû quitter pour la première fois sa sœur jumelle, ce fut des minutes quasi funeste aux yeux du jeune Irlandais. Ce ne sera pas plus facile ce jour-ci, non, malgré le fait que ce ne sera pas la première fois.



Fergal allait passer seul sur le quai 9¾, ses parents, Sheila et Kelan, ne souhaitaient pas s’immiscer dans le monde des sorciers, jugeant qu’ils ne seraient pas à leur place. Ils n’en restaient pas moins fier de leur fils, et voyaient en lui un enfant qui s’épanouissait. La séparation avait lieu au bout du quai, au niveau de l’ascenseur permettant de l’atteindre. Il regarda Moyreen, puis l’enlaça tendrement, le temps semblait être figé, mais les deux jumeaux continuaient de communiquer leurs sentiments sans dire un mot. Les parents les regardaient, connaissant l’aspect fusionnel entre leurs enfants, l’un avait besoin de l’autre et les voir ensemble les rendaient tellement plus heureux. Ils l’avaient bien remarqués l’année dernière, lorsqu’ils n’avaient que Moyreen à la maison, l’absence physique de son frère la rendait moins sûr d’elle, ils avaient vraiment créé une dépendance l’un à l’autre.



« Je te souhaite bon courage pour ta rentrée Moy’, dit soudainement Fergal tout en restant enlacé, tu vas voir le second cycle c’est cool, comme dans mon école, on y rencontre pleins de monde, de tout âge, je suis sûr que tout se passera bien dans la nouvelle école à Galway. » Fergal se retira des bras de sa jumelle, tint les épaules et continua « On s’enverra pleins de lettres, sois en sûr, on est jamais bien loin finalement. » De légères larmes coulèrent du visage des jumeaux. Les parents se joignirent à l’accolade, et firent également leur au revoir à leur fils. Il restait encore une vingtaine de minute avant le départ, Fergal prit son courage à deux mains, puis rentra dans l’ascenseur afin d’accéder au quai.



Arrivé devant le fameux passage vers le monde qui lui était caché il y a un an à peine, il rentra dans le mur avec cette crainte de s’être planté d’endroit, heureusement pour lui, ce n’était pas pour cette fois. L’impressionnante locomotive dominait le lieu, un train tel que l’on voyait de plus en plus rarement dans le monde moldu, une légère fumée blanche baignait cette gare et Fergal arrivait seul dans ce spectacle grandiose. Il poussait non sans mal son chariot, tout en essayant de sécher ses larmes encore visible sur ses petites joues. Pas mal de monde était déjà présent, avec ou sans leur famille, au moins il n’était pas seul dans cette situation. Puis il vit deux têtes qui lui semblait familier, en s’approchant il les reconnu, c’était Eliana et Hilary, qui était déjà en pleine discussion. De revoir ces visages lui redonna le sourire, malgré la tristesse qui restait au fond de son cœur, il laissa ses bagages de côtés, prit son chat avec lui pour ne pas le laisser seul, et s’empressa de voir Eliana, sa camarade de classe sans qui les heures de cours seraient les plus barbantes possible.



« Elianaaa ! s’exclama le jeune Irlandais, trop content de te revoir !!! Il tourna la tête vers Hilary et la salua également, salut Hilary, à vous regarder vous avez de belles mines ! Je peux me joindre à vous ?, demanda-t-il plus par politesse qu’autre chose, puis surenchérit « J’espère que vous avez pu profiter un peu de ces vacances avant qu'on retrouve nos merveilleux bancs de torture en cours ! » C’était une drôle de façon de demander comment c’était passé les vacances, il a sorti ce qui lui passait pas la tête et cela l'amusait, mais pour lui c’était en partie vrai finalement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9554-lena-chasemane-o-la-curiosite-n-a-jamais-ete-un-vilain-defauthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9603-bleus-verts-jaunes-et-rouges-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9604-on-se-recroisera-peut-etre-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9605-o-pour-le-courrier-de-lena-c-est-par-ici-o#210266http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9606-o-le-courrier-rapide-lena-o#210267

Arrivé(e) le : 23/04/2018
Parchemins rédigés : 215
Points : 7
Crédit : Moi ! (Georgie Henley)
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: non

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Lun 3 Sep - 23:32

En route pour une nouvelle année !




Cette année, les parents de Lena accompagnent leurs enfants à la gare de King’s Cross afin de s’assurer du bon départ de Justin pour Poudlard. C’était sa première rentrée dans l’école de sorcellerie, et à partir de onze heures, les Chasemane n’auraient plus d’enfants à la maison à voir grandir. Edith, qui n’était pas à l’aise où que ce soit en dehors de Bearpark, luttait pour ne pas lâcher de petite larme en voyant ses trois trésors partir loin d’elle. Rarement la mère de Lena ne montrait ses émotions, probablement pour préserver ses enfants de la peur qu’elle ressentait à chaque rentrée. L’année dernière était particulièrement calme comparée à ce qu’avaient connus Tom et Lena. C’était la seule raison pour laquelle les parents Chasemane enverraient leurs enfants à Poudlard de nouveau. L’école moldue ne leur conviendraient pas, et Arthur, qui était un peu plus optimiste que sa femme, avait insisté pour qu’ils fassent leur scolarité dans le monde dans lequel ils appartenaient.
Les moldus ne pouvaient pas franchir le portail qui permettraient aux sorciers d’atterrir voie 9¾. Les adieux se feraient par conséquent de ce côté de la barrière. Lena et ses frères n’avaient pas sortis leur robe de sorcier, et très peu le faisait à vrai dire. En ce qui les concerne, ils n’avaient pas de mal à se fondre dans la foule puisqu’ils ne changeaient pas leur habitudes vestimentaires. Les sorciers étaient reconnaissables. Même avec des habits moldus ils parvenaient à rajouter, malgré eux, une touche farfelue à leur manière originale que l’on peut apercevoir sur le Chemin de Traverse. Personne ne pouvait leur en vouloir. Lena était tout aussi singulière lorsqu’elle se trouvait dans une foule sorcière, et quand elle portait une cape ce n’était que l’uniforme de Poudlard. Jamais elle n’avait perdu l’habitude de ses baskets, jeans et autres sweats à capuche sobres.
Les voyageurs de la gare dévisageaient ces quelques passants étranges, qui ne s'attardaient jamais du côté de la barrière où Lena et sa famille se diraient au revoir.
- Attendez, avant que vous partiez, je voudrais que vous ayez ça avec vous.
Arthur tendit à chacun de ses enfants une étrange pochette rembourrée d’où émanait une douce odeur.
- Ce sont les épines du sapin où tu avais l’habitude de passer tout ton temps, dit-il à l’intention de sa fille unique. Un collègue me les a fabriqués. Ils vous rappelleront la maison.
Tom posa une main sur l’épaule de son père, l’assurant qu’ils iraient bien tous les trois. Lena serra Justin contre elle, tentant de faire bonne figure devant son petit frère. Les larmes étaient si difficiles à retenir. Après avoir pris une dernière fois ses parents dans ses bras, Lena et ses frères traversèrent le portail d’où ils virent l’énorme train rouge et noir qui les amèneraient à Poudlard. Puis, Tom se dirigea vers ses amis.
- À plus tard, Tom, dit douloureusement Lena.
Tout en rappelant la procédure à son petit frère, Lena longea le Poudlard Express à la recherche d'un visage familier. Elle espérait croiser quiconque elle connaissait, pour oublier le déchirement qu'elle venait de vivre. Elle n'osait même pas imaginer quelle épreuve ce doit être pour Justin. Même si elle avait survécu à cette situation cinq années auparavant, elle n'en était pas moins sa grande sœur et se devait de prendre soin de lui et de le protéger. Si Tom avait fait le bon geste en la laissant vivre son premier trajet seule, il était beaucoup plus douloureux pour elle d’annoncer à Justin qu'ils devraient se séparer.
- À plus tard Justin, j'ai hâte de te retrouver sur l'estrade de la Grande Salle. Allez, va te faire des amis maintenant, sourit-elle en le poussant vers l'avant.
Elle voulait à présent à tout prix trouver Prudence, Ellyaïna, Felicia ou même Indiana. Cette petite deuxième année lui avait manqué, et malgré leur différence d'âge, elle se sentait bien avec elle. Il lui était rare de trouver une personne qui lui ressemblait autant, surtout si cette personne était de trois sa cadette.
Lena s'avança loin, espérant tomber sur une de ses amies, mais espérant aussi se retrouver dans le compartiment le plus désert du train. Le quai n'était pas très abondant, il fallait dire que Lena était arrivée assez en avance. Soudainement, elle vit Bonnie et Prudence discuter non loin d'adultes qui semblaient être les parents de l'une d'entre elles. Elle avait eu l'occasion de passer une journée en compagnie de Prudence cet été, mais elle n'avait jamais vu ses parents. Elle n'avait d'ailleurs jamais adressé la parole à des parents sorciers. C'est avec le visage illuminé que la Serdaigle les rejoignit.
- Salut ! Comment allez-vous ? Vous êtes aussi excitées que moi de retourner à Poudlard ? J'espère qu'il n'y ait pas trop de nouveaux professeurs cette année, c'est épuisant de se réhabituer chaque rentrée. À part peut être pour Mandrake, dit-elle un sourire impertinent au coin des lèvres.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Mar 4 Sep - 2:39

Le retour de Ryder
Gare King's Cross, Poudlard Express


Voilà. Nous y étions.


Ces vacances d'été devenaient vraiment interminables. Dans la belle ville de Londres, j'étais comme un lion en cage à la recherche de mes repères. Ici, j'avais choisi de ne rien construire par dessus ce qui avait été détruit. Je vivais au milieu des débris de souvenirs qui jonchaient mon quotidien. Poudlard était l'endroit où je me sentais finalement le mieux. Et ces cinq derniers été me le rappelaient à chaque fois.
A force de tourner en rond, des morceaux de Poudlard étaient venus à moi. Je pense que je faisais plus de rencontres pendant les vacances d'été que pendant l'année scolaire, et pourtant, j'avais décidé de ne pas participer à la sortie scolaire à Beauxbâtons. C'était dingue de constater à quel point l'ennui pouvait jouer sur ma sociabilité. Ou du moins, sur ma capacité à mesurer mon acerbité. Certains avaient quand même pu faire les frais de mon caractère et de ma langue de serpent, comme la petite Lena ou encore Phoenix, que j'avais eu l'occasion de croiser sur le chemin de Traverse. D'autres rencontres avaient, au contraire, pris une tournure plus étrange. Avec Victoire, bien évidemment, rien n'était normal. Mais je n'aurais vraiment pas parié, au premier abord, pouvoir vivre des aventures avec Prudence, encore moins au beau milieu de l'été.


Mais, les vacances étant enfin terminées, il était enfin temps de reprendre les bonnes vieilles habitudes. La tête haute, le regard méprisant, je marchais dans les rues bondées de Londres d'un pas plus qu'assuré. Traînant derrière moi une valise moyenne sur roulettes, je portais une veste en cuir noir sur l'épaule. Mon pas était rapide et en rythme. J'avançais comme une starlette prête à entrer en scène. Personne n'existait autour de moi, même lorsque je commençais à croiser des regards plus ou moins familiers à l'entrée de la grande gare de King's Cross. Ceux qui croisaient ma route avaient le droit à un regard glacial. Tout en gardant l'allure, je lançais un regard rapide derrière moi en atteignant la voie 9. Un grand sourire provocant aux lèvres, je traversais alors le mur magique et me retrouvais face au train noir et rouge étincelant. J'y étais enfin.


Je m'arrêtais un instant devant le Poudlard Express, toujours un sourire aux lèvres. La plupart des élèves étaient accompagnés de leurs parents. Je n'avais absolument pas tenu à ce que ma mère m'accompagne pour ce moment qui n'appartenait qu'à moi. Je traversais donc, seule et fière, la voie neuf-trois-quart avec une nonchalance remarquable, passant à côté de plusieurs collègues, connaissances et surtout, une floppée de nouvelles têtes blondes. Un regard provocateur et un sourire malveillant au coin des lèvres. Rachel Ryder était enfin de retour. J'aperçus Prudence et Lena à quelques mètres de moi. Le hasard faisait que les deux se connaissaient. Comme quoi.
Je m'arrêtais sur le quai, un peu avant elles, et montais les trois marches d'un des compartiments du train. Un dernier regard dédaigneux en direction de la foule sur le quai, avant de disparaître dans le Poudlard Express pour entamer une nouvelle année à Poudlard.





©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8899-hilary-fitzpatrick-priesthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8911-hilary-un-capitaine-a-besoin-d-un-equipage-et-d-ennemis#197603http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8912-hilary-si-on-imaginait#197606http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8913-une-lettre-pour-hilary#197607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8914-un-envoi-express-pour-hilary#197608

Arrivé(e) le : 03/12/2017
Parchemins rédigés : 188
Points : 9
Crédit : by me • Nastya Kusakina
Année : 2ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Felicia A. Williams

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Mer 5 Sep - 2:50

Gare King's Cross

En se mettant à l’écart de toute la cohue des passagers et des accompagnants, Hilary s’était mise à rêver un peu, il fallait l’avouer. Elle activait automatiquement le mode “rêveur” quand elle avait du temps à passer seule et dans un endroit qu’elle n’aimait pas. C’était encore plus automatique et rapide quand il s’agissait de retourner à Poudlard. Elle rêvait de partance pour la mer, de houle, de mouettes et un peu d’écume disparaissant après avoir dessiné les contours de la roche. Elle rêvait de bateaux ; parfois de simples bateaux de pêche, parfois des bateaux pirates comme elle en désirait tant, mais allant toujours dans la même direction : droit devant, loin des côtes. Elle imaginait la fumée du train prendre la forme des voiles d’un navire ondulant dans le vent. Malheureusement, il suffisait d’un cri trop près de ses oreilles ou des exclamations de joie d’élèves heureux de retourner à Poudlard pour mettre fin à la rêverie. À ce moment-là, il s’agissait de réussir à retourner dans l’imaginaire ou trouver un autre moyen de passer le temps. Alors, la plupart du temps, la petite tête blonde se contentait d’observer. Parfois, elle imaginait la vision que devait avoir Vinaa depuis sa cage. D’autres fois, elle imaginait quelques secondes la possibilité que le train ait une panne. Puis elle reportait les yeux autres part. Et c’était comme ça qu’elle en était venue à voir Eliana franchir le mur. Et qu’elle s’était jetée dans ses bras sans réfléchir une seconde de plus.

Sa meilleure amie était là, bien là. Plus que vivante même. Dans ses bras. Recevoir ses lettres pendant les vacances avait été un véritable petit bonheur et le petit lion les avait même bien conservées dans sa valise pour les ramenait en état chez elle. Mais avec ce qu’elle racontait et les révisions intensives administrées par sa grand-mère, il fallait avouer qu’Hilly avait eu un peu peur de retrouver sa meilleure amie transformée d’une quelconque manière. Mais maintenant qu’elle pouvait la voir et la regarder comme il se fallait, tout avait l’air d’aller bien. Peut-être que ça avait le cerveau alors… Oh, elle n’espérait pas ! Savoir des choses, c’était bien. La réussite scolaire, c’était pas mal. Être prêt pour les cours, c’était cool. Mais l’intelligence ? C’était une maladie horrible ! Ou un trait de caractère à s’en cogner la tête contre un mur. Au choix. Peut-être même les deux. Ouuuuh, elle en frissonnait rien que d’y penser !

Eliana lui rendit son étreinte et la Gryffondor en étant si heureuse qu’elle la serra un tout petit plus fort avant de la relâcher, trop prise dans l’euphorie pour faire un seul commentaire sur le murmure de son amie. Cette dernière répondait à ses questions sans se priver. « C’est vrai ? T’as pu souffler un peu ? C’est trop génial ! C’était bien l’Écosse ? » La petite retint sa question concernant l’emplacement exact de l’Écosse, mais elle se persuada elle-même que cela ne devait pas être si loin que ça. Pas aussi loin que la France en tout cas. En tout cas, elle était heureuse pour Eliana ! Elle avait révisé moins qu’elle ne le pensait. Ce serait l’occasion de se serrer les coude et de s’entraider à nouveau quand elles retrouveraient leur dortoir à toutes les deux. Puis sa meilleure amie lui posa des questions à son tour, ce qui était tout à fait réglo. « Oh, ben les vacances se sont finies comme elles ont commencé, finalement. C’était pas l’éclate, mais c’était cool quand même. Ils ont fait un bal même ! Avec des robes troooop belles, mais super troooop horribles à porter et tout ! » Hilary avait encore quelques étoiles dans les yeux, rien que d’y repenser, en faisant attention à ne pas se remémorer la suite du bal avec Maxine et Mackenzie. « Y a juste Jade qui m’a demandé de l’aide pour embêter Mackenzie. C’était vachement drô… » Elle s’interrompit quand un garçon de leur âge vint les voir sans crier gare - à la place, c’est un des cheminots qui cria une directive à l’un de ses collègues. Il s’agissait de Fergal, un de leur camarade de classe. Hilly ne le connaissait pas trop, mais vu comment il venait de surgir, elle ne l’aimait déjà pas beaucoup. Elle lui lança un regard noir avant de détourner les yeux quand il s’adressa à elle pour la saluer. Priest n’avait pas trop envie qu’il reste, mais elle n’arrivait pas à dire quoi que ce soit pour le faire partir. Et puis bon, si Eli le connaissait… Il n’avait pas tort quand il disait que les cours étaient une véritable torture, mais bon, il y en avait qui avait du bon quand même. « Le vol c’pas de la torture… » dit-elle d’une toute petite voix. C’était déjà au moins ça de bien à Poudlard, fallait en profiter.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9317-bonnie-lou-elsing-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9326-bonnie-o-carte-du-maraudeurhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9325-bonnie-o-rapeltout#205681http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9336-bonnie-correspondance#205815http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9335-bonnie-postcards#205814

Arrivé(e) le : 26/02/2018
Parchemins rédigés : 286
Points : 4
Crédit : Bazzart (ft. Alycia Debman Carey)
Année : 5e (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Judith Sørensen

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Jeu 6 Sep - 22:44

Direction Poudlard



C'est parti mon kiki.




Premier septembre, enfin. Elle allait pouvoir retrouver ses petites habitudes et ses amis et ne serait plus obligée de supporter l’ambiance maussade de Brighton. Le temps lui avait semblé beaucoup plus long depuis qu’elle était revenue de Beauxbâtons mais l’attente prenait fin aujourd’hui même. Comme les quinze jours précédents, Bonnie s’était levée de bonne heure. Mais, alors que d’ordinaire le calme régnait, la maison était en pleine effervescence. Pour la première fois, Freddie l’accompagnerait dans le Poudlard Express. C’était aussi sa rentrée. Dans la cuisine, tout le monde était sur le pied de guerre et c’était un véritable capharnaüm. Son frère sautillait dans toute la pièce, comme monté sur des ressors et semblait infatigable. Elle sourit : tel qu’elle le connaissait, il s’endormirait aussitôt franchi les limites de la ville et ne se réveillerait qu’à Poudlard, déçu d’avoir loupé le voyage. Olivia pleurnichait dans un coin, peu habituée à ne pas être au centre de l’attention et déçue de ne pas se joindre à la fratrie cette année. Mi-amusée, mi-agacée par l’attitude de sa petite sœur, Bonnie alla s’assoir le plus loin possible du centre de l’agitation, attrapant une assiette de toasts à la volée. Tout en mâchouillant une tartine beurrée, elle regardait sa mère qui s’affairait dans tous les sens. Sa fille ne pouvait s’empêcher de la trouver un peu ridicule. Seul son père restait calme, il lisait la Gazette du sorcier, une tasse de thé à la main et semblait ignorer complètement le bruit de son environnement. Mais peut-être avait-il fait usage du sortilège d’assurdiato sur lui-même… Ce qui ne manqua pas de se vérifier lorsqu’il resta totalement sourd aux salutations joyeuses de sa fille. Le secret de la paix préservée.

Une heure et une centaine de jérémiades plus tard, l’ensemble de la famille Elsing était entassée un wagon de train moldu, filant vers le nord. Leurs bagages imposants attiraient l’attention de tous les autres voyageurs, ce qui mettait leur mère dans tous ses états. Bonnie soupira et se tourna vers la fenêtre : les petites crises maternelles devenaient insupportables. Le moindre changement devenait prétexte à des scènes parfois grotesques. Son attitude était bien plus gênante que la présence des deux grosses malles de cuir qui bloquaient le passage. Le métro londonien allait être une véritable épreuve de force. A cet instant précis, la jeune cinquième année aurait tout donné pour pouvoir transplaner paisiblement jusqu’à la voie 9 ¾. Après toutes ces péripéties, elle vit enfin se profiler la haute tour d’horloge de la gare Saint-Pancras, signe que leur périple touchait à sa fin. Hallelujah. Il ne restait qu’à franchir la le mur, ce qui ne fut pas non plus une mince affaire. Convaincue que les moldus avaient les yeux rivés sur eux, Victoria les avait obligés à patienter pendant presque trente minutes avant de leur donner enfin le feu vert. De l’autre côté de la barrière, Bonnie embrassa ses parents brièvement, fit un clin d’œil à Olivia et entreprit de remonter le quai en quête d’une tête connue. Les séparations étaient souvent rapides mais elle savait que la première lettre de son père arriverait dès le lendemain matin. Elle était déjà presque arrivée en queue de train lorsqu’une voix familière la fit se retourner : Prudence ! Son visage s’illumina. Chouette, le voyage allait être vraiment sympa ! Elle fit un signe de la main à son tour.

« Prudence ! Je suis très contente aussi, on va pouvoir se mettre dans le même wagon !! »

Ce serait bien le seul espace qu’elles partageraient cette année : appartenant à deux maisons différentes, elles n’avaient pas toujours l’occasion de se croiser.

« En fait il fait plutôt bon sur la côte, ça ne me change pas trop des montagnes ! »

Alors qu’elle s’apprêtait à lui demander où se trouvaient ses parents, elles furent rejointes par Lena. Bonnie ne la connaissait pas tellement mais Prue lui en avait déjà parlé.

« Salut ! Oui j’ai hâte d’y être aussi. »

Elle ne savait pas quoi ajouter, sa timidité reprenant le dessus. D’un geste machinal, elle fourra la main dans sa poche et caressa la tête endormie de Félicis qui roupillait tranquillement.



code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 560
Points : 18
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Ven 7 Sep - 20:32


King's Cross, 1er septembre
Prudence retourne au travail
Le fait de revoir son amie avait fait naître un immense sourire sur les lèvres de Prudence et elle en avait presque oublié ses parents. Fort heureusement Justin et May n’étaient pas du genre à s’agacer des manies extravagantes et bruyantes de leur fille ; et pour cause, ils avaient bien été obligés de s’y habituer depuis le temps.
    
« Oui c’est trop cool ! s’exclama-t-elle en battant des mains, s’attirant le regard des autres familles présentes sur le quai, on va pouvoir se raconter plein de trucs ! Le trajet passe trop lentement en temps normal, là grâce à toi ça ira bien plus vite ! »
 
En réalité le trajet pour Poudlard prenait toujours aussi longtemps, que Prudence soit en compagnie d’un de ses amis ou pas. Cependant le fait d’avoir quelque chose sur laquelle focaliser son attention tout le long du voyage l’aidait à se canaliser et à trouver le temps moins long. La Gryffondor avait encore honte d’avouer qu’elle avait passé son premier voyage pour l’école de magie à galoper à droite et à gauche dans les couloirs du Poudlard Express, manquant de se faire réprimander par l’un des préfets. Fort heureusement elle était parvenue – non sans peine – à se contenir depuis et les trajets se passaient dans le calme, pour la plus grande satisfaction des autres passagers.
 
« La chance, lui dit Prue en se retenant de renifler, j’ai choppé un petit rhume et mon père tient absolument à ce que j’emporte de la pimentine… Comme si avoir le nez bouché et la gorge qui gratte était déjà pas un supplice en soi il faut que de la fumée me sorte des oreilles trois fois par jour ! »
 
La jeune fille avait marmonné tout ça d’une voix silencieuse afin que son père, resté en retrait lorsqu’elle avait rejoint Bonnie ne l’entende pas râler à propos de la potion. Ce n’était pas le moment de se faire sermonner devant tout le monde ! Alors que Bonnie semblait sur le point de lui demander quelque chose, Lena, son amie Serdaigle, débarqua à son tour, les joues rosies et la mine réjouie. Prudence était ravie de la retrouver elle aussi et elle manqua de lui sauter au cou. Lena lui manquait tellement depuis qu’elle se trouvait dans l’année inférieure !
 
« Salut Lena ! lança-t-elle en offrant une accolade vigoureuse à son amie, je suis trop contente d’y retourner ! Même si qui dit rentrée dit aussi travail pour les BUSEs, mais bon ne parlons pas de ça ! »
 
La boutade de son amie à propos de leur enseignant de défense contre les forces du mal fit pouffer Prudence et elle se tourna à nouveau vers Bonnie. La Serpentard répondit simplement à Lena et semblait un peu mal à l’aise. Du coin de l’œil, Prudence remarqua ses parents et constata qu’elle agissait de façon un peu impolie depuis tout à l’heure, les laissant là à quelques mètres comme s’ils étaient des malpropres. Elle s’empressa d’aller les attraper par le bras afin de les planter devant ses deux amies, ravie qu’ils puissent enfin mettre un visage sur leurs noms. Depuis le temps qu’elle leur parlait d’elles !
 
« Papa, Maman, je vous présente Bonnie, dit-elle en désignant la principale intéressée, et Lena ! Elles étaient aussi du voyage à Beauxbâtons. »
 
Le visage de sa mère s’illumina à nouveau d’un sourire tandis que son père, légèrement moins expressif, les saluait poliment.
 
« Prue m’a parlé à longueur de journée de vous, dit May en s’adressant aux deux filles, je vous laisse imaginer le débit de paroles… »
 
Le père de Prudence pouffa et cette dernière sentit ses joues s’empourprer. Il était de notoriété publique qu’elle était plutôt bavarde mais ce n’était pas une raison pour la mettre en boîte devant ses amies tout de même ! Elle feignit d’être vexée tandis que son père prenait à son tour la parole.
 
« J’espère que vous avez apprécié le voyage en France, c’était une sacrée opportunité ! Le Directeur Londubat a de bonnes idées, il faut compter sur la cohésion internationale par les temps qui courent ! »
 
May posa doucement une main sur le bras de son mari comme pour le dissuader d’endormir trois adolescentes avec ses discours dignes du Ministère. La mère de Prudence se tourna à nouveau vers les filles et leur dit d’une voix douce :
 
« Allez on ne vous embête pas plus longtemps, faites bon voyage toutes les trois ! Et si vous passez par le Surrey avec vos familles, prévenez Prue, nous serons ravis de vous accueillir ! »
 
Elle s’approcha ensuite de Prudence pour l’étreindre rapidement et fut vite imitée par Justin qui serra sa fille contre lui. Il s’écarta ensuite et tous deux saluèrent d’un geste de la main les adolescentes avant de s’éloigner. Prudence eut un petit pincement au cœur en les voyant disparaître au milieu de la foule, la démarche inégale de sa mère trahissant sa fatigue et ses douleurs. La Gryffondor allait devoir attendre de longues semaines avant de les revoir…

HARLEY-



- Prue -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9992-indiana-a-hate-de-decouvrir-poudlard-et-ses-sorciers-en-avant-les-croquis#216286http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10047-indiana-e-morgan-viens-et-tu-decouvriras-qui-je-suishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10048-indiana-e-morgan-partons-ensemble-dans-cette-aventurehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10049-indiana-e-morgan-sa-boite-aux-lettres-secretshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10050-indiana-e-morgan-hibou-express-garanti-pour-sa-rapidite

Arrivé(e) le : 04/07/2018
Parchemins rédigés : 42
Points : 3
Crédit : C'est moi !
Année : 2ème année

PETIT +

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Sam 8 Sep - 11:15

L'été avait été un paradis. La journée parfaite commençait par le soleil illuminant ma chambre d'une couleur dorée. Il m'éveillait avec douceur et l'odeur des pancakes maison s'immisçait pour que mon ventre se réveille à son tour. Je mettais une légère robe de chambre bleue et rejoignait mes parents dans notre cuisine ouverte au salon qui étaient lumineux et chaleureux. Je m'installais sur un des fauteuils avec ma tasse de thé vert en observant mon père qui s'était remis à sa lecture et ma mère m'apportait les pancakes avec de la confiture de mûres, un délice.
Ensuite, j'allais sur la plage de mon enfance pour courir et respirait l'air de la mer, salée et enivrante. Une bonne douche puis j'étais prête pour tout ce qui pouvait arriver dans cette journée !
Une matinée de balade en famille, une après-midi entre mère et fille ou une soirée stratégique d'échecs avec mon père.
J'aimais aussi m'avancer dans mes livres pour la rentrée, je ne voulais pas être perdue pendant les cours. Plus l'été avançait et plus je ne pouvais ignorer que, bientôt, il serait temps de quitter mes parents...
Je n'avais pas envie d'être triste parce que j'allais retrouver mes amis et c'était une très bonne nouvelle ! Je ne pouvais pas empêcher mes sentiments pourtant. C'est pourquoi l'arrivée à la gare King's Cross fut d'autant plus riche en émotions que ma première année.
C'est quand je vis Fergal au loin, entrain de parler avec Eliana et Hilary que j'eus un bond de joie dans mon coeur, balayant temporairement ma tristesse. Je levai mes yeux vers mes parents et ils me rassurèrent : "Va rejoindre ton ami, nous serons toujours là avant que tu partes", dit mon père avec un sourire.
Je les remerciai et partis à la rencontre de Fergal. Je cherchai Lena en chemin mais ne la vis pas, supposant qu'elle était peut-être déjà entrée dans le Poudlard Express.
"Salut !" dis-je avec un grand sourire en arrivant près d'eux. J'avais envie de lui faire une accolade mais ce n'était pas vraiment moi, surtout que je connaissais très peu Eliana et Hilary. "Comment s'est passé votre été ?" demandai-je à tous les trois.
Je sentis qu'Hilary n'était pas très à l'aise mais j'avais envie de les connaître, Fergal était ami avec Eliana et Hilary était proche d'elle donc j'étais curieuse de savoir qui elles étaient. J'espère qu'elles voudraient bien elles aussi. Fergal m'avait manqué, nos discussions m'étaient chères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://[url=http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8788-eliana-bradley][/url]http://[url=http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8803-liens-avec-eliana][/url]

Arrivé(e) le : 15/11/2017
Parchemins rédigés : 494
Points : 7
Année : 2e année (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Dim 9 Sep - 18:52

J’étais toute émoustillée à l’idée de retrouver mon amie. Elle avait pris quelques centimètres cet été et ses cheveux avaient légèrement poussé. Contrairement à d’habitude, elle avait le regard pétillant avec un sourire sincèrement ravi sur les lèvres : elle était radieuse. Rapidement, notre conversation dévia sur mes vacances en Ecosse. « C’était magnifique ! On a bien-sûr commencé par le Loch Ness en logeant quelques jours à Inverness, on a ensuite visité le Loch Lomond, le Loch Shiel… Bref, on a fait pas mal de marche aussi ! J’ai été étonné de voir mon grand-père tenir la cadence ! » Ce fut ensuite au tour d’Hilary de me faire part de ses vacances, passées en partie en France. Apparemment, ça n’avait pas été extraordinaire, sauf le Bal qui avait été organisé par l’école. J’aurais aimé voir Hilary dans une de ces robes. Puis, la jolie blonde évoqua le fait qu’elle avait cherché à attirer des ennuis à Mackenzie Sinclair avec la complicité de Jade. J’étais curieuse d’entendre la suite, quand soudain, une voix sortie de nulle part me héla.

C’était Fergal. Il fonça sur nous, un peu plus enjoué que d’habitude. La rentrée y était sans doute pour quelque chose. Je lui rendis son sourire, mais repris un visage neutre assez rapidement : je venais d’apercevoir le regard pas très avenant qu’Hilary lui avait lancé. Peut-être ne l’appréciait-elle pas beaucoup ? C’était pourtant un chouette garçon ! « Je suis contente de te voir aussi, Fergal ! Et bien-sûr que tu peux te joindre à nous ! » arguai-je d’un clin d’œil. Je fis mine d’ignorer l’agacement de ma bien-aimée avant de répondre à la nouvelle question du Poufsouffle. « Ça va, mais pour ma part, mes vraies vacances se sont résumées à dix jours, disons que le reste du temps, j’ai dû bosser mon retard accumulé en 1ère année… A côté de ça, les bancs de l’école ne sont pas de la torture. » pouffai-je. « Le vol c’pas de la torture… » répliqua Hilary, boudeuse. Je lui lançai un regard attendri : « Pas avec la professeure Soussa, elle est géniale, rétorquai-je en pensant à l’option que j’avais choisi juste pour passer plus de temps avec ma camarade. D’ailleurs, tu as pris l’option cette année Fergal ? »

« Salut ! » nous interpella une voix enjouée. Nous nous retournâmes vers l’objet de l’appel. Il s’agissait de Morgan, une camarade de 2ème année de Serdaigle. Nous ne nous parlions pas en dehors des cours, mais elle m’avait l’air d’être une fille chouette. Peut-être allions nous y remédier cette année ? « Salut Indiana ! Pour ma part, l’été ça a été, mais il y a mieux, répondis-je avec un sourire crispé. Je ne voulais pas donner trop de détail à chaque fois pour ne pas saper l’ambiance. Et toi, tu as été quelque part ? » J’étais curieuse d’en apprendre un peu plus sur elle. Elle devait sûrement partager son dortoir avec Judith. J’en éprouvais presque de la peine pour elle. Comment faisait-elle pour communiquer avec ce mur ambulant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9970-le-petit-fergal-entre-dans-la-cour-de-poudlardhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9995-fergal-le-respect-est-le-lien-de-l-amitiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9996-fergal-laventure-est-dans-chaque-souffle-de-venthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9997-fergal-les-plus-belles-lettres-sont-attendueshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9998-fergal-dans-l-urgence-il-y-a-toujours-cette-solution

Arrivé(e) le : 14/07/2018
Parchemins rédigés : 110
Points : 0
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Lun 10 Sep - 0:05




Douleur, déchirement, souffrance, brisement, chagrin… Il ressentait en lui tout cela, et lors de la première année cela lui était encore plus cruel. Fergal et sa sœur Moyreen, ces flammes jumelles, ne pouvaient à peine se séparer, ils n’avaient pas vraiment été préparé à cela de sitôt. Ils ne s'étaient jamais retrouvés éloigné, leur première séparation avait été cruellement dur. Lors des premiers jours de Fergal sans Moyreen à Poudlard, il avait la sensation d’avoir perdu un bout de soi, quel choc cela fut pour lui. Il s’était beaucoup retrouvé souvent isolé, il n’avait pas été préparé à cela, pas si vite... Séparer des flammes jumelles, ce n’était pas aussi simple, mais il était nécessaire et un passage obligatoire pour pouvoir apprendre sur eux-mêmes sans la présence de l’autre. Fergal devait trouver sa propre identité, malgré qu’il n’en avait pas encore conscience. Malgré toutes ses douleurs qui revenait dû à la récente re-séparation avec sa famille, le jeune Poufsouffle repensait aux merveilleuses vacances qu’il avait pu passer avec sa sœur, et en plus Jade était passée chez lui prendre un peu de vacances pour faire une randonnée équestre en bivouac ensemble, de très bons souvenirs. C’était perdu dans sa mémoire qu’il se trouva au milieu de la gare, tout seul avec son chariot. Il avait traversé le mur ensorcelé sans encombre, se trouvant près de la locomotive. Il avait par hasard retrouvé ses amies, ou plutôt son amie vu qu’Hilary il ne l’avait que croisé et discuté de temps à autres. Eliana avait l’air plutôt contente de l’arrivé de jeune irlandais, elle avait apparemment bien souffert de ses vacances, Fergal ne pouvait que compatir, il n’allait pas lui dire qu’il n’avait pas fait grand-chose cette été pour palier ses quelques résultats médiocres. Et de toute manière, il a aucun endroit où il peut faire de la magie chez lui, et tout seul il serait un danger public tant son niveau de maîtrise des sortilèges… Hilary ne regardait même pas Fergal quand il lui a salué, pas un petit bonjour, bon il était vrai qu’il ne se connaissait pas encore, mais une timidité à ce point, c’est assez incroyable ! Ce fut sur ces non-échanges de regard qu’Eliana lança que ce n’était pas de la torture les cours, ce que son amie surenchérit en disant plus particulièrement que le vol ne l’était pas… Certes, Eliana avait raison en disant que la professeure de vol est géniale, elle avait tant essayé de convaincre Fergal à essayer de s’envoler, mais rien à y faire, il n’y arrivait pas, ou plutôt il ne pouvait pas. Cette peur du vide, ce traumatisme du gouffre où sa sœur Moyreen avait chuté, sa mémoire avait transformé la réalité car elle n’y était pas vraiment tombée, mais la vision d’une chute possible l’effrayait au plus haut point. Reprenant ses esprits, il avait apparemment laissé un blanc après la question d’Eliana au vu de leurs regards soutenus…

« Je… euh… non, c’était… de la vraie torture pour moi ce cours, je n’y arrive pas, j’ai… il baissa les yeux et ajouta trop peur… » Il n'osait plus lever les yeux pour regarder les jeunes Gryffondor en attendant leur possible moquerie, cela ne serait malheureusement pas nouveau pour lui de subir cela.

Ce fut quelques instants plus tard après quelques échanges entre ces trois jeunes qu’une quatrième s’ajouta au groupe, Indiana les rejoignit, elle connaissait plutôt bien le Poufsouffle, il courrait souvent ensemble en fin d’année lorsque le printemps avait repris ses droits. Fergal tourna la tête vers Indiana qui était encore à quelques mètres, et lui fit un large sourire, ne pouvant faire un geste de la main puisqu’il tenait toujours son chat. « Indianaaaa !! Ravis de te revoir ! » lança-t-il avant qu’elle n'atteignit le petit groupe. La Serdaigle les salua à son tour, puis demanda si les vacances furent bonnes, et avant même que Fergal eu le temps d’ouvrir la bouche Eliana pris la parole pour y répondre… Ce qui n’était pas un mal finalement, vu qu’elles ne se connaissait pas tant que cela, cela donnera une occasion de faire plus amples connaissances, Fergal eu un sourire en pensant à cela, une année qui commençait bien, les amis lui feront oublier quelques instants la douleur de l’absence de sa sœur…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8899-hilary-fitzpatrick-priesthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8911-hilary-un-capitaine-a-besoin-d-un-equipage-et-d-ennemis#197603http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8912-hilary-si-on-imaginait#197606http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8913-une-lettre-pour-hilary#197607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8914-un-envoi-express-pour-hilary#197608

Arrivé(e) le : 03/12/2017
Parchemins rédigés : 188
Points : 9
Crédit : by me • Nastya Kusakina
Année : 2ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Felicia A. Williams

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Ven 14 Sep - 23:58

Gare King's Cross

Avec la présence d’Eliana à ses côtés, la petite - plus si petite que ça - tête blonde arrivait presque à oublier tout le remuage de la foule autour d’eux. En fait, elle entendait même mieux la voix d’Eli que n’importe quelle autre voix du quai. Parce que voilà, ça faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu - d’accord - ni entendu sa voix. Ses lettres ? Au départ, peut-être qu’elle avait réussi à entendre la voix de sa meilleure amie alors qu’elle les lisait, mais vers la fin des vacances, c’était sa propre voix qui lisait les mots écrits par Eliana. Et Hilary ne s’était rendue compte de rien. Ça s’était fait naturellement. Mais là, elle avait Eliana en chair et en os devant elle ; elle avait le visage d’Eliana devant le sien ; et elle avait la voix d’Eliana en train de lui parler de ses vacances en Écosse - ou que cela puisse bien se trouver. (Comment ça, Poudlard c’était en Écosse ? Peuh ! L’Angleterre c’était l’Angleterre et c’était tout.) Elle avait l’air d’avoir bien décompressé grâce à ce voyage en Écosse. Tant mieux pour elle ! Parce que réviser tout l’été, c’était pas tip top. Elle aurait démarré l’année déprimée sinon, sûre ! « Ça fait beaucoup de Loch tout ça, ahaha ! » Mais elle s’en foutait bien de combien de Loch elle avait pu faire, puisqu’elle était revenue en vie ! Et puis, le Lch Ness, c’était un point d’eau, non ? Avec le monstre et tout, non ? Son frère avait dû lui en parler un jour. Donc ç’avait dû être génial. Forcément ! Encore mieux que la France ! Ah, la France… Le petit lion savait pas trop si elle voulait continuer d’y penser ou non, mais comme elle était en train de lui raconter, à Eli, elle devait bien y penser. D’ailleurs, elle aurait pu continuer un moment si on ne les avait pas interrompues. Mais elle allait devoir remettre ça à plus tard. Sûrement quand elles seraient dans leur dortoir. Dire qu’elles auraient pu louper le train si on avait laissé Hilly continuer sur sa lancée. C’est qu’elle pouvait parler si on la laissait faire !

Fergal venait de surgir tout droit vers elles en hélant le nom d’Eliana. Juste avant de se souvenir qu’elle existait aussi genre. Et Eliana l’invitait à se joindre à elles. Genre… ! Beh, genre, elle allait rien dire, mais elle le connaissait pas beaucoup ce Fergal et puis qu’est-ce qu’il leur voulait de toute façon, hein ? Okay, il avait peut-être sympathique au premier abord, et puis il pensait aussi que les cours étaient une torture sans nom, et il était ami avec Eliana - un très bon choix -, mais cela n’excusait pas tout ! Déjà, voilà, un défaut conséquent : il. n’avait pas. repris. l’option de cours de vol. Comment était-ce possible ? On pouvait faire ça même ? La rouge & or n’en revenait pas ses oreilles. En fait, elle s’était même rapprochée de lui pour le regarder en plissant les yeux pour essayer de l’analyser comme le faisait les adultes parfois à la télé. Il avait baissé la tête, mais cela n’empêchait pas Hilly de le détailler sous tous les angles. À côté, c’était Eliana qui était la voix de la sagesse, une fois de plus, en disant que la professeure Soussa était la meilleure, tout ça, tout ça - toussa toussa. « De quoi t’as peur ? » demanda-t-elle un peu sèchement, ce qui n’était pas dans ses habitudes. Mais vraiment, ce mec était une énigme pour elle ! Il n’y avait rien de mieux que d’avoir les pieds dans le vide et la tête dans les nuages !

Et puis ce fut au tour d’une deuxième personne de venir vers eux. Encore quelqu’un qui connaissait quelqu’un et qu’elle ne connaissait pas, elle. Bon, c’était un peu mentir… Hilly connaissait Indiana, au moins de visu, puisque la Serdaigle était dans la même classe. Mais la petite ne leur avait jamais vraiment parlé. C’était incroyable ça. Wyatt et Jack était introuvable, mais les personnes à qui elle ne parlait jamais s’étaient réunies autour d’elles. Est-ce qu’Eliana les connaissait mieux qu’elle ? Quand est-ce qu’elle avait eu le temps de sympathiser ? Et puis, mon Dieu, est-ce qu’elle connaissait encore beaucoup de personnes ? C’était trop pour elle. Hilly s’était même un peu cachée derrière sa meilleure amie même si c’était inutile. Eli savait mieux y faire en relations humaines qu’elle, pour sûr. Ça se voyait de toute façon. Alors la petite tête blonde répondit juste : « Ç’a été. La France, toussa » et basta. Elle faisait un peu la moue. Pas très mature, mais ce n’était pas comme si elle était dans tous ces trucs de maturité. Eliana lui retourna la question et Hilly la regardait par dessus l’épaule de sa meilleure amie. Elle les laissa parler un moment avant de demander : « Et toi, t’as gardé vol ou pas ? » Hilary tenait à savoir. Histoire de voir si elle pouvait être déçue de sa personne ou non. Parce que là, elle était déçue de Fergal. Il allait devoir se rattraper. Être ami avec Eliana ne faisait pas tout.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9992-indiana-a-hate-de-decouvrir-poudlard-et-ses-sorciers-en-avant-les-croquis#216286http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10047-indiana-e-morgan-viens-et-tu-decouvriras-qui-je-suishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10048-indiana-e-morgan-partons-ensemble-dans-cette-aventurehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10049-indiana-e-morgan-sa-boite-aux-lettres-secretshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10050-indiana-e-morgan-hibou-express-garanti-pour-sa-rapidite

Arrivé(e) le : 04/07/2018
Parchemins rédigés : 42
Points : 3
Crédit : C'est moi !
Année : 2ème année

PETIT +

MessageSujet: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Sam 15 Sep - 23:21

Fergal m'accueillit chaleureusement «  Indianaaaa !! Ravis de te revoir ! »
Eliana me répondit de façon vague mais Hilary l'était encore davantage, cachée derrière elle. Eliana me retourna également la question : « Et toi, tu as été quelque part ? ». J'étais très contente qu'elle s'y intéresse, même si Fergal n'eut pas l'occasion d'ajouter quoique ce soit, ni même de répondre. J'espérais bien rattraper ça durant le voyage vers Poudlard.
« Je suis restée principalement chez moi à Scarborough, je... » Je n'avais pas vraiment envie de m'étendre sur le sujet, ne voulant pas paraître trop bavarde, je finis rapidement ma phrase : « J'ai bien profité, on va dire ! » Je souris aux filles, j'avais bien envie qu'Hilary ne se sente pas si submergée. En la voyant en retrait, derrière Eliana, je me demandais si elle avait peur que les autres ne l'acceptent pas ou d'être déçue par eux. Je ne connaissais pas sa vie personnelle mais cela devait dissimuler quelque chose de profond pour avoir une telle réaction face aux inconnus. Cependant, elle paraissait tout aussi curieuse qu'Eliana et Fergal pour ce qui était de mes réponses.
Elle me posa même une question qui semblait importante pour elle : « Et toi, t'as gardé vol ou pas ? »
« Non mais je suppose que toi oui, tu avais l'air plutôt heureuse d'être sur un balai l'année dernière », répondis-je avec un sourire pour détourner l'attention.
Monter dans les airs, ça pouvait être cool mais je n'arrivais pas à me détendre sur un balai. Je n'arrivais même pas expliquer ma réaction mais il me fallait être très concentrée pour dissimuler mon malaise. Je m'étais plutôt bien débrouillée jusque là mais les cours de vol étant devenus optionnels, je n'avais pas hésité longtemps à les abandonner, à mon plus grand désarroi... Abandonner n'était dans mon vocabulaire habituel. Je m'étais beaucoup remise en question mais je ne me suis jamais confiée à ce sujet, et tant d'autres encore. Peut-être que Fergal comprendrait si j'avais le courage de lui en parler un jour, enfin, si le sujet tombe... J'avais pas vraiment envie de l'embêter avec ça.
En parlant d'embarras, je repensai à Fergal et à sa grande difficulté de quitter sa sœur jumelle Moyreen. J'espérais qu'il se sentirait assez en confiance pour m'en parler dans le train.
La réaction d'Hilary me sortit de toutes ces pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://[url=http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8788-eliana-bradley][/url]http://[url=http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8803-liens-avec-eliana][/url]

Arrivé(e) le : 15/11/2017
Parchemins rédigés : 494
Points : 7
Année : 2e année (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Lun 24 Sep - 21:29

J’aurais voulu poser une autre question, mais trop tard, le mal était fait. Les yeux de Fergal se perdirent dans le vide pendant un moment, je ne savais pas trop à quoi il pensait, mais il ne répondit pas à ma question tout de suite. Je savais qu’il n’était pas plus doué que moi en Vol, et pourtant, je n’avais pas pu me retenir de le questionner. Bête et curieuse comme j’étais. Finalement, il répondit que non, qu’il ne continuerait pas Vol en option. Chose à laquelle je m’attendais. En revanche, avouer sa peur du vide aussi clairement et avec cet air aussi navrant me fis me sentir encore plus mal. J’aurais voulu me cacher tellement j’eus honte de ma stupidité. Le Poufsouffle n’osait même plus lever les yeux pour nous regarder, comme s’il nous avouait une faute grave. Et alors que je souhaitais le rassurer, Hilary – qui s’était peu à peu approché de lui en le détaillant curieusement – lui demanda sur un ton sec : « De quoi t’as peur ? ». Je regardai la belle blonde la bouche ouverte, ne sachant absolument pas comment Fergal allait le prendre, et encore moins s’il allait répondre à ça. Je n’eus pas le droit à plus de réflexion quand une voix connue nous interrompit : celle d’Indiana.

Fergal fut sincèrement ravi de voir la Serdaigle et je fus surprise de constater qu’ils se connaissaient bien plus que je ne le pensais. J’avais entrepris de répondre à la nouvelle arrivante, désireuse de revenir à une ambiance un peu plus légère. Néanmoins, en fixant quelque peu Fergal, je constatai secrètement que quelque chose lui manquait, qu’il avait l’air bien triste en ce début de nouvelle année. Et pourtant : alors que nous étions tous réunis après deux longs mois d’été interminable ! Tout en écoutant Indiana, je réfléchis à toute allure : il devait avoir ses raisons, ou bien, quelque chose d’assez triste s’était produit cet été. Je ne voulais pas être indiscrète vis-à-vis du Poufsouffle, mais je tâcherais de l’aider à surmonter son problème, ou bien de lui remonter le moral de temps à autre. Avec une bataille de bavboulles juste après le premier jour des cours !

Le sujet des vacances revint sur le tapis. Entre-temps, Hilary avait trouvé une planque à la nouvelle intruse : elle se cacha un peu derrière moi, tout en évoquant ses vacances en France. Je pris sur moi face à cette initiative, le cœur battant à nouveau comme lorsque nous nous étions serrées dans les bras l’une de l’autre un peu plus tôt. Je retournai la question à Indiana, par politesse mais aussi, je devais me l’avouer, par curiosité : « Je suis restée principalement chez moi à Scarborough, je…, » s’interrompit-elle avant d’ajouter : « J’ai bien profité, on va dire ! » lança-t-elle avec un grand sourire. Je ne savais pas si c’était ironique parce qu’elle avait vécu un sale été, ou si elle ne voulait seulement pas rentrer dans les détails, ne nous connaissant pas assez. Je lui rendis son sourire et cessai tout interrogatoire, ne voulant pas la mettre mal à l’aise. Quand Hilary ajouta sur un ton aussi suspicieux que celui qu’elle avait pris avec Fergal : « Et toi, t’as gardé Vol ou pas ? ». J’adressai un sourire circonspect à la blonde, mais qu’elle ne sembla pas remarquer. « Non, mais je suppose que toi oui, tu avais l’air plutôt heureuse d’être sur un balai l’année dernière. » répliqua à juste titre Indiana, un léger sourire face à mon amie pour garder contenance. Je répondis à vive allure : « Oui, c’est sûr, et moi aussi j’ai gardé Vol, mais on ne sera pas que toutes les deux j’imagine, haha ! ris-je un peu gauchement. Bon, il serait peut-être temps de trouver des places, non ? Le quai se vide, le train ne va pas tarder à partir ! »

Et il était presque onze heures. Nous nous empressâmes de monter dans le wagon le plus proche tandis que le Poudlard Express rejetait des volutes de fumée dans un sifflement annonçant son départ imminent. J’observai les parents nous faire signe d’au revoir depuis le quai, certains les larmes aux yeux. Je ne m’inquiétais pas pour le reste du voyage ; à nous quatre, nous aurions tant à discuter. Je n’avais qu’une hâte : me retrouver aux côtés de mes amis dans ma deuxième maison, Poudlard.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9970-le-petit-fergal-entre-dans-la-cour-de-poudlardhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9995-fergal-le-respect-est-le-lien-de-l-amitiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9996-fergal-laventure-est-dans-chaque-souffle-de-venthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9997-fergal-les-plus-belles-lettres-sont-attendueshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9998-fergal-dans-l-urgence-il-y-a-toujours-cette-solution

Arrivé(e) le : 14/07/2018
Parchemins rédigés : 110
Points : 0
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Jeu 27 Sep - 20:56

En route pour une nouvelle année !
La honte ne faisait pas trop partie du vocabulaire de Fergal, il assumait globalement ses maladresses, voir sa naïveté, sinon il risquait bien de se cacher dans un placard le restant de ses jours. Mais il y avait bien une chose qui lui posait réellement problème, ce satané vol, peut-être une de ses seules hontes au final. De la frustration, voilà ce qu’il pouvait ressentir : le jeune Poufsouffle appréciait grandement le sport en général, lorsqu’il avait découvert le Quidditch l’année dernière, ses yeux n’étaient pas loin de pétiller. Les premiers cours de vol s’étaient plutôt bien passé, le temps qu’il réussisse pour la première fois à s’envoler, et là ce fut une catastrophe, il souffrait d’une acrophobie qu’il n’avait jamais remarqué auparavant. Le pauvre Fergal n’arrivait pas à expliquer le pourquoi de cette peur du vide, qui était dû à ce traumatisme avec sa sœur jumelle. Combiné au fait qu’il n’était pas du tout un grand sorcier, il avait fini par abandonner d’essayer de voler. Il pensait que vu son niveau il serait jamais capable de bien contrôler le balai, et donc il ne pourrait jamais réussir, sauf qu’il ne se posait pas les bonnes questions… Voir du Quidditch, et trouver ce sport magnifique, mais de ne pas pouvoir en faire, voilà donc sa frustration.

« De quoi t’as peur ? » lui demanda Hilary, le ton de sa voix ne semblait pas porter beaucoup de bienveillance. Fergal leva les yeux vers elle, il ne la connaissait pas beaucoup encore, mais elle était assez proche d’Eliana ce qui pourrait indiquer qu’elle n’était pas mauvaise. Du moins l’espoir faisait vivre, car au vu des échanges ce jour-là, on pouvait dire qu’elle était sèche et succinct dans ses interventions envers Fergal. Le Poufsouffle était en pleine hésitation, ne sachant pas la réponse tout simplement, il finit par répondre « Vu mon niveau, j’pourrais tomber à tout instant, j’aimerais bien rester entier. » Réponse totalement bateau, mais il y avait du vrai là-dedans, son faible niveau en matière de magie était une chose bien connu de tous, une réponse peut-être trop évidente qu’il s’était imprégné dans sa tête minimisant le vrai problème. Fergal essayait tout de même de cacher son mal-être, mais sans doute avec peu de réussite.

Indiana rejoignit également le groupe, un bon petit groupe s’était formé pour faire le voyage ensemble donc, là-dessus l’année commençait parfaitement. L’Irlandais était ravi de voir tout le monde, mais il savait également qu’à quelque encablure, s’éloignait sa jumelle, il était tiraillé entre deux. Il n’écoutait que d’une oreille la discussion qui suivirent l’arrivé de la Serdaigle, lorsqu’Eliana fini par faire une remarque fort intéressante, le quai se vidait grandement, le départ approchait à grand pas. Ce fut avec un regard en arrière, comme si il cherchait les regards d’adieu de sa famille, qu’il s’avança derrière ses amies. Larmichette à l’œil, mais qui s’effacera bien rapidement au vu du voyage sûrement fort animé qu’il l’attendait avec ce petit groupé formé à l’improviste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8899-hilary-fitzpatrick-priesthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8911-hilary-un-capitaine-a-besoin-d-un-equipage-et-d-ennemis#197603http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8912-hilary-si-on-imaginait#197606http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8913-une-lettre-pour-hilary#197607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8914-un-envoi-express-pour-hilary#197608

Arrivé(e) le : 03/12/2017
Parchemins rédigés : 188
Points : 9
Crédit : by me • Nastya Kusakina
Année : 2ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Felicia A. Williams

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Jeu 4 Oct - 12:00

Gare King's Cross

Comment un type comme Fergal pouvait-il exister ? Est-ce que c’était seulement possible de ne pas reprendre vol l’année d’après ? Enfin, si la matière devenait facultative, bien sûr, qu’il était possible de ne pas reprendre la matière l’année d’après, MAIS TOUT DE MÊME ! Cela devrait être obligatoire le vol ! Parce que ça procure tellement de sensations incroyables, comme dans les montagnes russes - bien qu’elle n’y soit jamais vraiment allée. Le vol. Juste, le vol quoi ! Elle en perdait son vocabulaire, et elle n’en avait pas beaucoup de base. Non, vraiment, le fait de trouver quelqu’un comme Fergal qui ne reprenait pas vol, c’était inconcevable. Des gens comme ça existaient ? Elle en tombait des nues ! PIRE ! Elle en tombait de son balai ! Que quelqu’un la rattrape, elle allait défaillir. (Comédienne de tragédies grecques c’pas un style de vie, Hilly, qu’il aurait dit son frère.) Elle avait beau le détailler sous tous les angles, il n’était pas différent d’un autre. Alors comme ça, on pouvait ne pas aimer vol ? Elle voulait savoir pourquoi. Il avait forcément un blocage, un truc, elle savait pas, quelque chose qui fasse qu’il était un peu différent ou quoi. Juste… quelque chose enfin ! Hilary ne voulait pas admettre que le monde entier n’était pas féru de Quidditch. C’était vrai, mais elle voulait pas l’admettre. Pas tout de suite. Elle l’admettrait plus tard. Quand elle retrouverait son balai. Là, elle pourrait se dire que le monde entier ne savait pas ce qu’il loupait et que c’était tant pis pour lui. Et c’était tant pis pour Fergy. Sa réponse ne lui convenait pas du tout ! Il avait relevé la tête pour la regarder, ce qui lui avait fait faire un pas en arrière, se rendant soudain compte de la proximité entre eux. « Mais ça fait partie du jeu ! » lui dit-elle avec une moue franchement inscrite sur son visage. Elle était encore un peu en colère, mais surtout déçue. Très déçue même !

La petite tête blonde aurait bien voulu pouvoir aligner les arguments en faveur du vol pour faire changer d’avis Fergal, mais Indiana vint les rejoindre au même moment. Une autre camarade de classe qu’Hilary ne connaissait pas trop. Le sujet se repositionna sur les vacances d’été, et Hilly n’y répondit que brièvement. Elle laissa Eliana faire la conversation, un peu égoïstement - elle se rattraperait plus tard. C’était encore un autre caractère, cette Indiana. Bavarde, mais pas trop… Entreprenante, mais pas trop… Les gens étaient vraiment tous différents ! La Serdaigle leur adressa un sourire alors qu’elle répondait à la question à sa façon aussi. La rouge & or ne tomba pas dans le panneau. Il n’y avait qu’une question pour les juger tous : le vol. Indiana répondit que non. La jeune Priest était prête à répliquer, mais quand elle ajouta qu’elle supposait qu’elle avait gardé vol, elle, de son côté, Hilly perdit ses mots. Parce que cela voulait dire qu’Indiana l’avait observée. Bon, ce n’était pas bien compliqué à voir, mais tout de même ! « Euh, ben, euh… oui, je... » C’était exact. Elle avait gardé vol. C’était… Voilà quoi… Eliana avait repris la parole entre temps, histoire de sauver la mise. Cela lui rappela que, elle, au moins, elle avait gardé vol. Hilly ne serait pas seule. Puis sa meilleure amie fit remarquer qu’il serait peut-être temps d’y aller. La petite n’avait pas trop envie, mais puisqu’il le fallait ! « J’vais chercher mon chariot ! » Chariot qu’elle avait presque oublié et laissé dans un coin avec Vinaa dans une cage. Pauvre ratte… Hilary se dépêcha pour rejoindre les autres dans le train. Le voyage serait long. Elle devait encore reprendre le train. Mais même si ce groupe n’était pas ce qu’elle avait imaginé pour le voyage, elle était heureuse quand même. Après tout, elle avait retrouvé Eliana à ses côtés. Et elle reverrait plein d’autres personnes encore. Vers de nouvelles aventures. Pour le meilleur et pour le pire.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9554-lena-chasemane-o-la-curiosite-n-a-jamais-ete-un-vilain-defauthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9603-bleus-verts-jaunes-et-rouges-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9604-on-se-recroisera-peut-etre-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9605-o-pour-le-courrier-de-lena-c-est-par-ici-o#210266http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9606-o-le-courrier-rapide-lena-o#210267

Arrivé(e) le : 23/04/2018
Parchemins rédigés : 215
Points : 7
Crédit : Moi ! (Georgie Henley)
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: non

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Sam 6 Oct - 18:57

En route pour une nouvelle année !




Avec tout ce mouvement sur le quai de la gare, on ne pouvait pas oublier que c'était la rentrée des classes. Le brouhaha qui s'échappait de la foule, les odeurs d'animaux dans leurs cages, les première années qui poussaient pour ne pas être en retard dans le train, oui, Lena était bien de retour à Poudlard. Même s'ils n'était pas encore dans le château Écossais, les élèves suffisaient pour ramener un peu de l'âme de l'école à Londres. En observant la foule brièvement, Lena se demandait à quoi pouvait bien ressembler le château sans personne à l'intérieur. Elle se demandait même s'il y avait toujours quelqu'un. Il faudrait qu'elle demande au concierge de lui décrire les lieux sans aucune trace d'enfants. Bien triste, lui répondrait-il sans doute.
Mais Lena s'égarait. Elle n'avait pas remarqué que des nouveaux visages avaient fait leur apparition, et se reconcentra sur la conversation. Après tout, c'était elle qui avait rejoint les deux cinquième années. Elle ne connaissait pas Bonnie plus que ça, mais elle savait qu'elle était une amie chère de Prudence. De toute façon, maintenant qu'elle a redoublé, elle a moins de chance de nouer des liens avec d'anciens camarades méconnus.
Prudence avait hâtivement incrusté ce qui semblait être des membres de sa famille dans le groupe, et les présenta aux deux filles. Lena remarqua immédiatement des parents chaleureux et une famille unie. Elle lui rappelait un peu la sienne. Lena aurait tellement aimé que ses parents à elle voient ça, le Poudlard Express, le remue-ménage de la rentrée, et puis quelques uns de ses amis. Au moins, elle ne risquait pas que son père fasse le fanfaron devant tout le monde, ou bien que sa mère soit réticente au sujet de laisser ses trois enfants à la merci d'un univers qu'elle ne maîtrisait pas. Et puis, les au revoir étaient tellement moins douloureux de l'autre côté de la barrière.
Lena adressa aux parents de Prudence un grand sourire. Cela faisait un bout de temps qu'elle entendait parler d'eux.
- Bonjour, ravie de vous connaître.
Puis, lorsqu'ils s'en allèrent, elle leur fit un signe de la main et jeta un regard en coin à Prue. Elle se tourna par la même occasion pour chercher vainement son petit frère dans la foule. Ses doigts s'enroulaient anxieusement et machinalement autour des lacets de son sweat à capuche, et elle se pinçait les lèvres sans s'en rendre compte. Elle observa l'horloge de la gare, il serait bientôt onze heures. La jeune brune revint à ses camarades.
- Bon, je vais embarquer pour être sûre d'avoir une place à côté de la fenêtre, dit Lena en attrapant sa valise. Vous voulez venir, ou vous restez encore quelques minutes à l'air frais ?
En vérité, La Serdaigle faisait rarement la différence entre un voyage seule et un voyage accompagnée. Lorsqu'elle se mettait contre une fenêtre de train, il était difficile de la sortir de ses pensées. Cela ne voulait toutefois pas dire qu'elle refusait toute compagnie, bien au contraire. Elle aurait adoré écouter Prudence et Bonnie discuter sur des choses et d'autres, et puis elle aurait donné son avis de temps en temps. Mais elle aurait également compris si les deux amies avaient préféré rester entre elles, Lena n'était pas de la meilleure compagnie. La porte de son compartiment serait quoi qu'il en soit ouverte, et avec joie, si elles décidaient de se joindre à elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 560
Points : 18
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   Jeu 25 Oct - 21:15


King's Cross, 1er septembre
Prudence retourne au travail
Au milieu de la cohue générale qu’il régnait sur le quai de gare, Prudence entendit la voix de Lena s’élever tandis qu’elle saluait ses parents. La Gryffondor était ravie que ces derniers puissent enfin mettre un visage sur ses amies les plus proches et son sourire ne la quittait plus. Désormais lorsqu’elle évoquerait Lena ou Bonnie devant ses parents ils sauraient de qui elle veut parler ! Au bout d’un petit moment de conversation son père et sa mère décidèrent de s’en aller et Prue les salua chaleureusement avant de se retourner vers ses amies. Onze heures approchaient à grand pas et il allait bientôt être temps de monter dans le train afin de trouver un compartiment pour le trajet jusqu’à Poudlard. Si possibe, Prudence aurait aimé éviter l’un de ceux plein de dernières années qui n’avaient que leur orientation post-Poudlard à la bouche ; inutile de se stresser avec ce genre de chose alors qu’elle avait déjà suffisamment à faire avec le stress des BUSEs à venir ! 
La voix de Lena la ramena au moment présent et Prudence jeta un coup d’œil à la fenêtre du wagon le plus proche. Une grande partie des élèves était déjà à bord et elle acquiesça en se retournant vers ses deux amies ;
 
« Je suis d’accord, il va être temps de monter ! s’exclama-t-elle en sautillant sur place, pas question de se retrouver dans un vieux compartiment plein de gens stressés… Il nous reste quelques heures avant que ce soit vraiment la rentrée, autant en profiter ! »
 
La brune continua de sauter sur place en regardant simultanément Bonnie puis Lena ; elle était ravie de partager ce moment avec elles et elle espérait que cela permettrait à ses deux amies d’apprendre à se connaître. Après tout, elle avait été réellement proche de Lena au cours de ses deux premières années d’étude à Poudlard et avait commencé à sympathiser avec Bonnie en quatrième année seulement. C’était un peu comme si la Prue du passé rencontrait la Prue du future ! Cette idée la fit pouffer et elle tenta de le faire le plus discrètement possible ; inutile de donner envie à Bonnie et Lena de s’enfuir à l’autre bout du train en la prenant pour une folle au lieu de passer le voyage avec elle !
 
« Ton frère est déjà dans le train ? demanda Prue à Bonnie, et le tien aussi, Lena ? Ce serait énorme qu’ils se retrouvent dans la même maison quand même ! Je ne parle pas de Tom, hein ! »
 
Réalisant qu’elle avait bien trop parlé pour dire si peu de choses, Prudence préféra se taire. Son enthousiasme était palpable et dans ce genre de situations mieux valait qu’elle se taise car elle finissait toujours par assommer ses interlocuteurs par son flot de paroles.
 
« Bon, on s’y jette ? »
 
La Gryffondor se dirigea rapidement vers l’une des portes du train en jetant un coup d’œil à ses amies pour vérifier qu’elles la suivaient. Cette année promettait d’être riche en rebondissements, elle le sentait !

HARLEY-



- Prue -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[SUJET COMMUN] En route pour une nouvelle année !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: